Comment rédiger le business plan d’une épicerie fine ?

Vous voulez ouvrir une épicerie fine ? Si vous pensez que l’ouverture d’une épicerie fine est un projet que vous pouvez improviser, détrompez-vous ! Il s’agit d’un véritable projet d’entreprise. Et la création ou la reprise d’une entreprise exige une organisation rigoureuse et le respect de quelques étapes incontournables. Parmi ces étapes, il y a la rédaction du business plan. Si vous vous demandez également pourquoi rédiger un business plan d’épicerie fine, sachez que la réussite de votre projet repose en grande partie sur la fiabilité de ce document. Ce guide livre tous les éléments à intégrer dans le plan d’affaires.

5/5 - (1 vote)
Business Plan » Modèles » Business Plan Épicerie Fine » Comment rédiger le business plan d’une épicerie fine ?

La présentation du projet

La présentation du projet figure dans la liste des premiers rôles du business plan. Et pour présenter votre future épicerie fine dans les règles de l’art, ce document doit inclure l’historique du projet. Pour cela :

  • Expliquez l’origine du projet, notamment vos motivations et les raisons qui vous ont poussé à ouvrir une épicerie fine ;
  • Rédigez une description détaillée du profil du porteur de projet et des autres membres fondateurs (parcours professionnels, expériences professionnelles, compétences spécifiques…).

Il convient également de mettre en avant votre offre. En principe, le projet consiste à ouvrir une boutique pour vendre des produits fins et gourmets. Selon le concept adopté, vous pouvez élargir votre offre en proposant des produits de boulangerie, charcuterie, de pâtisserie. Vous avez également la possibilité d’aménager un rayon pour vendre les produits des meilleurs cavistes de votre région. Tous ces détails doivent être inscrits dans le plan d’affaires.

Bon à savoir : n’oubliez pas de préciser le stade d’avancement de votre projet. Cela permet aux lecteurs d’apprécier la cohérence entre vos objectifs, les moyens à votre disposition et vos besoins en financement et en investissement.

La présentation du segment de marché et l’analyse des résultats de l’étude de marché de l’épicerie fine

La maîtrise du marché est cruciale pour démarrer un projet de création d’entreprise dans les meilleures conditions. Raison pour laquelle les experts en la matière recommandent la réalisation d’une étude de marché avant la rédaction du plan d’affaires. L’étude de marché d’une épicerie fine vous permet, en effet, de faire le point sur la nature, la tendance et l’évolution de ce secteur dans la zone de chalandise.

À l’issu de cette étude, vous aurez une idée plus précise de vos clients potentiels, ce qui vous permet de mieux cerner leur profil. Une fois le profil des clients cerné, vous pouvez élaborer un « portrait-robot » de votre clientèle cible.

Bon à savoir : l’importance de l’identification des clients cibles réside dans le fait qu’elle optimise l’efficacité de la stratégie d’entreprise. En effet, vous pouvez élaborer une stratégie de communication et de marketing en parfaite adéquation avec leur profil.

Pour assurer une étude complète du marché de l’épicerie fine, vous devez également effectuer une analyse concurrentielle. Cette opération vous permet de déterminer les offres de vos concurrentes et surtout d’évaluer leurs forces et faiblesses.

Retenez que cette analyse doit porter sur :

  • Les concurrents directs (les boutiques d’épicerie fine) ;
  • Les concurrents indirects (les boutiques qui proposent des produits de substitution).

Dans le business plan d’une épicerie fine, expliquez l’influence de votre environnement concurrentiel sur votre projet. Ce document doit présenter la stratégie à adopter pour exploiter les faiblesses de vos concurrents et faire face à leurs forces. En plus de rassurer vos lecteurs, cela optimisera le positionnement de votre offre sur le marché.

La présentation de l’aspect économique du projet

Pour convaincre les lecteurs de la pertinence de votre projet d’ouvrir une épicerie fine, vous devez leur présenter votre stratégie d’entreprise. Dans le business plan, vous devez être en mesure d’expliquer qu’il existe une bonne cohérence entre vos objectifs et les moyens mis en œuvre pour les atteindre. La présentation de l’aspect économique de votre projet doit ainsi mettre en avant :

Élaborer une bonne stratégie marketing ne suffit pas à assurer le succès de votre projet. Vous devez également monter une équipe opérationnelle solide qui saura mettre en œuvre cette stratégie. Par ailleurs, les équipements et les installations mis à leur disposition doivent leur permettre d’exercer efficacement leurs missions.

La présentation de la structure juridique du projet

L’ouverture d’une épicerie fine est soumise à plusieurs obligations légales. La détermination d’un statut juridique et d’un régime fiscal adaptés à votre activité en fait partie. Dans le plan d’affaires, il convient alors de consacrer une section pour présenter le montage juridique de votre entreprise.

Retenez que le choix de la forme juridique de l’épicerie fine définit l’étendue de votre responsabilité au sein de l’épicerie . Il détermine également la répartition du capital social si vous avez créé votre entreprise sous la forme d’une société.

Bon à savoir : pour créer une épicerie fine, vous avez le choix entre une entreprise individuelle (EI ou EURL) et une société (SARL, SAS, SASU…). Avant de faire votre choix, l’analyse de certains paramètres s’impose (nombre d’associés, le montant des apports, etc.).

Business Plan epicerie-fine

Business Plan épicerie fine

Nous vous proposons un modèle de business plan complet (rédactionnel et tableaux financiers) pour vous permettre d’ouvrir votre épicerie fine. Organisé pour présenter efficacement votre projet, il est prêt à l’emploi et ne nécessite aucune compétence particulière.

4.8

Avis Clients

/ 11 557 avis de clients satisfaits de nos services.

Business Plan épicerie fine

La présentation des éléments financiers du projet

Idéalement, présentez les éléments financiers de votre projet dans des tableaux. Connue également sous le nom de prévisionnel financier, cette partie du business plan permet aux lecteurs d’apprécier la rentabilité et la viabilité de votre future épicerie fine. Il comprend les prévisions financières de votre entreprise durant ses 3 premières années d’activité. Vous devez alors y inscrire :

  • Vos ressources externes (fonds propres, aides et subventions, emprunts…) ;
  • Les investissements de départ ;
  • Les dépenses de fonctionnement ;
  • Les dépenses de personnel ;
  • Etc.

Le prévisionnel financier comprend, généralement, 4 tableaux :

L’exécutive summary ou le résumé opérationnel

La dernière section à rédiger, l’exécutive summary. Elle introduit le plan d’affaires. Vous devez donc l’insérer au tout début du document. Nos experts vous conseillent pour le business plan de l’épicerie fine le Limiter à 2 pages maximum. Le résumé opérationnel a pour objectif de séduire les lecteurs et les encourager à s’intéresser davantage au projet. Dans ce sens, il doit mentionner de manière claire et précise les grandes lignes du business plan, notamment :

  • La description du marché et d’offre ;
  • La description du porteur de projet et des membres fondateurs ;
  • Le marché ;
  • La stratégie d’entreprise ;
  • Les perspectives financières ;
  • Les besoins en financement et en investissement.