Pourquoi faire le business plan d’une épicerie fine ?

La France compte plus de 5300 épiceries fines, ce secteur pourrait peser jusqu’à 9 milliards d’euros en 2023. Même s’il est très porteur, ouvrir une épicerie fine est un projet qui ne s’improvise pas. Préparez-le sérieusement et évitez de vous lancer à l’aveugle. La rédaction du business plan compte parmi les étapes préalables à l’ouverture d’une épicerie fine. En effet, ce document est un outil de choix qui doit accompagner l’entrepreneur dans la création ou la reprise d’une entreprise. Pour comprendre l’utilité du business plan d’une épicerie fine, lisez cet article. Vous y découvrirez également des conseils pratiques et utiles pour rédiger un bon plan d’affaires.

5/5 - (1 vote)
Business Plan » Modèles » Business Plan Épicerie Fine » Pourquoi faire le business plan d’une épicerie fine ?

Ouvrir une épicerie fine dans les meilleures conditions

Le business plan met en évidence tous les points clés du projet d’épicerie fine tels que :

  • La nature de l’activité ;
  • La motivation du porteur de projet ;
  • La stratégie à adopter pour démarrer et développer l’épicerie fine ;
  • L’analyse des résultats de l’étude de marché ;
  • Le chiffre d’affaires prévisionnel ;
  • Les besoins en financement et en investissement de l’épicerie fine durant ses premières années d’activité ;
  • Etc.

Avec un bon business plan, vous pouvez être sûr de vous aventurer sur un terrain que vous maîtrisez parfaitement. Retenez que l’élaboration de ce document est précédée d’une bonne étude de marché qui vous oblige à analyser ces 4 principaux éléments :

  • Le segment de marché en question ;
  • La demande sur le marché ;
  • La concurrence et l’offre sur le marché ;
  • L’environnement du projet.

Ce document met en avant les points forts et les faiblesses de votre projet, ainsi que ceux du secteur de l’épicerie fine dans votre zone de chalandise. Grâce à ces informations, vous facilement exploiter les atouts du marché et anticiper les menaces qui risquent de compromettre à la réussite dudit projet.

Évaluer la rentabilité et la viabilité de l’épicerie fine

L’évaluation de la rentabilité et de la viabilité du projet compte parmi les principaux objectifs du business plan.

Ce document de moins de 20 pages qui expose les principales caractéristiques de votre future épicerie fine comprend essentiellement 2 grandes parties :

  • Une partie rédactionnelle qui présente en détail le projet, le marché et l’offre
  • Une partie chiffrée qui expose les éléments financiers du projet d’ouvrir une épicerie fine.

Les informations qui vous permettent d’évaluer la rentabilité de votre projet se trouvent, généralement, dans la partie chiffrée du business plan. Présentée sous forme de tableaux, cette partie comprend les prévisions financières de votre épicerie fine durant ses premières années d’activité.

À l’issu de la rédaction du business plan d’une épicerie fine, vous serez en mesure de déterminer si le projet sera rentable ou non. Si le projet est rentable, vous pouvez poursuivre les étapes de la création de votre épicerie fine. Dans le cas contraire, vous serez contraint de ne pas donner suite au projet. Selon le cas, vous avez également la possibilité de le restructurer pour le rendre plus cohérent et pertinent.

Négocier efficacement avec les potentiels financeurs et partenaires

Comme le plan d’affaires permet d’évaluer la rentabilité et la viabilité de votre projet, il demeure incontournable lors des négociations avec les potentiels financeurs et partenaires.

Ce document met en avant les atouts de votre projet, notamment les principales caractéristiques qui rendent vos offres exceptionnelles et leur permettent démarquer de ses concurrents. Il présente votre stratégie d’entreprise de manière claire et précise, et expose toutes les actions à mettre en œuvre pour gagner de l’argent (business model) et atteindre les objectifs.

Néanmoins, sachez que les destinataires du business plan ne sont pas dupes, ils savent que la création ou la reprise d’une entreprise n’est jamais un long fleuve tranquille. Un tel projet présente toujours des risques. Le document en question doit ainsi indiquer les faiblesses de votre future épicerie fine. Et pour prouver que vous maîtrisez parfaitement le projet, identifier les risques y afférents ne suffit pas. Vous devez également proposer des solutions pour les anticiper ou du moins les minimiser. N’oubliez pas que vous devez rassurer vos potentiels financeurs et partenaires pour pouvoir les convaincre de vous accompagner dans ce projet.

Bon à savoir : quelle que soit le type d’entreprise que vous souhaitez ouvrir (boutique CBD, fashion trucks, brasserie…), vous aurez toujours besoin d’un bon business plan pour trouver un financement.

Communiquer efficacement avec son équipe

Vous envisagez d’ouvrir une épicerie fine à deux ou à plusieurs ? Vous comptez recruter des employés dans ce projet ? Retenez que le business plan est un moyen très simple et efficace de communiquer avec vos employés. Toutes les informations dont ces derniers doivent connaître figurent dans ce document, à savoir :

  • Les objectifs à court, moyen et long termes ;
  • Le concept du projet et les caractéristiques de l’offre ;
  • La stratégie de communication à adopter ;
  • Etc.

Bon à savoir : le business plan est un document évolutif. Le document rédigé au démarrage du projet fera l’objet de modification tout au long de la vie de votre épicerie fine. Il doit, effectivement, suivre l’évolution de l’entreprise, des attentes des clients actuels et des clients potentiels, du marché de l’épicerie dans la zone de chalandise… À défaut de mise à jour régulière, le plan d’affaires risque de perdre sa cohérence et son efficacité.

Business Plan epicerie-fine

Business Plan épicerie fine

Nous vous proposons un modèle de business plan complet (rédactionnel et tableaux financiers) pour vous permettre d’ouvrir votre épicerie fine. Organisé pour présenter efficacement votre projet, il est prêt à l’emploi et ne nécessite aucune compétence particulière.

4.8

Avis Clients

/ 11 557 avis de clients satisfaits de nos services.

Business Plan épicerie fine

Comment faire pour rédiger un bon business plan ?

Pour que le business plan soit aussi utile qu’efficace, il doit satisfaire certaines conditions.

Un business plan qui présente la valeur ajoutée du produit

Avant de démarrer un projet d’entreprise, sachez que votre offre doit répondre à un besoin précis. Cette règle est cruciale, car elle détermine la faisabilité d’un projet d’entreprise. Un bon produit n’est pas forcément utile pour les consommateurs. Ces derniers n’auront aucune raison d’acheter des produits qui leur sont inutiles. Raison pour laquelle vous devez réaliser une étude de marché d’épicerie fine rigoureuse avant d’élaborer votre offre.

Un document simple et facile à comprendre

Les informations, les explications, les données pour appuyer vos arguments… Tous les éléments dans le business plan doivent être présentés de manière simple, claire et professionnel. Ce document est destiné à des profils très variés. Il doit être facilement compréhensible, car ses lecteurs ne sont pas forcément des experts de l’épicerie fine ou de la création d’entreprise.

Un document synthétique

Soyez précis et concis. Idéalement, le business plan de l’épicerie fine ne doit pas dépasser les 20 pages. Vous devez y intégrer les éléments essentiels du projet avec de brèves explications permettant aux lecteurs de comprendre les raisons de vos décisions.

Des informations véraces et vérifiables

La véracité des informations fournies dans le business plan n’est pas à discuter. Par ailleurs, vous devez être en mesure de les justifier. Et les données chiffrées doivent être vérifiables. N’oubliez pas de mentionner les sources d’information, cela apportera de la pertinence au contenu de votre plan d’affaires.

Une présentation impeccable

Le business plan est une représentation de votre projet. Raison pour laquelle vous ne devez pas seulement miser sur la qualité de son contenu (le fond du sujet). Ce dernier doit avoir une présentation impeccable. Dans ce sens, élaborez un document lisible, structuré et sans fautes (orthographe, grammaire, syntaxe…).