Le plan de financement

4 min de lecture

Présenter un business plan, c’est doubler vos chances de trouver des investisseurs pour financer votre projet. Il faut élaborer un plan de financement solide qui met en exergue les dépenses engendrées par la création de l’entreprise. Deux points distincts sont à prendre en compte : les emplois et les ressources externes.

La création des tableaux financiers qui composent la partie chiffrée du business plan est souvent considérée comme une étape difficile aux yeux des entrepreneurs.

L’objectif est de donner des clés aux créateurs d’entreprise de manière à ce qu’ils puissent construire des tableaux financiers cohérents. C’est un gage de solidité d’un projet pour les financeurs.

Après avoir vu le compte de résultat, et avant de nous pencher sur le prévisionnelle de trésorerie, nous allons étudier le plan de financement, capital pour parvenir à convaincre les banques et les différents investisseurs que vous avez la maîtrise des investissements nécessaires à la création de votre entreprise.

DÉFINITION DU PLAN DE FINANCEMENT

Le plan de financement permet de lister les grandes dépenses nécessaires au lancement de l’entreprise ainsi que les capitaux requis pour les financer.

Toute création repose sur des investissements qui permettent à l’entreprise de vendre son produit ou service.

Le plan de financement se présente alors sous la forme d’un tableau en deux parties : les ressources externes et les emplois.

LES RESSOURCES EXTERNES

Ce sont les ressources qui permettent d’obtenir les investissements indispensables au fonctionnement de l’entreprise. Elles sont divisées en deux catégories :

  • Capitalapports en compte courant, etc. Ce sont les ressources directement apportées par le chef de l’entreprise et par ses associés (le cas échéant) ;
  • Les empruntssubventionsprimes, etc. Ce sont les ressources dites complémentaires. Elles prennent souvent la forme d’un prêt bancaire ou d’aides.

Avez-vous un commentaire ?

LES EMPLOIS

C’est l’ensemble des dépenses que doit supporter l’entreprise pour maintenir son niveau d’activité. Cela correspond en général aux immobilisations de la partie des actifs du Bilan de l’entreprise. On peut le diviser en trois groupes :

  1. Les immobilisations corporelles, incorporelles et financières comme les investissements en matériel, aménagements, etc.

Attention, les valeurs sont à noter en hors taxes, sauf si l’entreprise ne peut pas récupérer la TVA. De plus, seules les dépenses de plus de 500HT sont considérées comme des investissements ;

  1. Les remboursements d’emprunt ;
  2. La variation du besoin en fonds de roulement(BFR), qui correspond au décalage de trésorerie entre les entrées et les sorties d’argent en lien avec l’activité de l’entreprise.

LE CONSEIL DE CREER-MON-BUSINESS-PLAN.FR

Lorsque vous complétez le plan de financement, il est important de toujours garder des emplois d’un montant égal aux ressources externes. Les totaux des deux parties du tableau doivent être identiques. Si ce n’est pas le cas, il convient de trouver de nouveaux financements externes (prêt d’honneur, emprunt bancaire, etc.) ou bien de renoncer simplement au projet pour éviter de se lancer dans une aventure perdue d’avance.

La réalisation des différents tableaux financiers, que ce soit le compte de résultat ou le tableau financier, est indispensable pour bâtir un business plan solide, qui sera à même de convaincre les financeurs.

Attention également pour réussir votre plan de financement  vous devez avoir au préalable complété les tableaux financiers suivant :