Les pièges de la reprise

7 raisons de faire un business plan

Pour se lancer dans un projet entrepreneurial, la reprise d’entreprise peut être une solution à condition d’éviter certains écueils. Comme pour un projet de création d’entreprise, elle donne lieu à la rédaction d’un business plan. Le business plan permet là aussi de convaincre les partenaires mais aussi d’établir la nouvelle stratégie de l’entreprise. Voici une liste (non exhaustive) des principaux pièges à éviter lorsque l’on reprend une entreprise et que l’on rédige son plan d’affaires.

1. Vouloir faire des économies

C’est la première « fausse bonne idée ». L’entrepreneur à tendance à croire que le fait de reprendre une entreprise (donc partir d’un existant) peut lui permettre de réaliser des économies. Il n’en est rien. En réalité, lorsqu’on reprend une activité, il est bien souvent nécessaire de « réinjecter » du cash, de l’argent frais. Cela est d’autant plus valable si l’entreprise ciblée est en difficulté. Vous devrez par exemple investir en publicité pour redorer une boite en déficit d’image ou pour attirer de nouveaux clients.

2. Sous-évaluer l’entreprise cible

La reprise d’une entreprise peut vite se transformer en cauchemar si l’affaire n’a pas été correctement évaluée à l’origine. Il existe différentes méthodes d’évaluation (patrimoniales, de rendement ou comparatives) et les professionnels de la reprise (chambres consulaires ou expert-comptable) sauront vous apporter les conseils nécessaires. En tous les cas, cette phase ne doit pas être prise à la légère puisqu’elle sera le fondement de votre négociation. C’est aussi en fonction de cette évaluation que vous estimerez les fonds nécessaires pour relancer, redynamiser l’activité.

3. Garder l’ancien patron

Lorsque l’on reprend une entreprise on a la possibilité de garder l’ancien dirigeant dans ses effectifs. Cependant, n’oubliez pas que cédant et repreneur n’ont pas la même approche ni les mêmes objectifs. Le premier cède son entreprise à laquelle il a consacré du temps et de l’argent. C’est parfois un projet de vie. Le second voit dans la reprise une opportunité, un investissement à rentabiliser. Ce décalage peut se retrouver dans la gestion de l’entreprise. Même si l’ancien gérant peut vous apporter son expertise, il est souvent conseillé de partir sur de nouvelles bases. A moins que cette collaboration procède d’une réelle vision à long terme et que les deux parties en ont compris les enjeux.

LE BUSINESS PLAN REPRISE D’ENTREPRISE

Découvrez notre modèle de business plan reprise d’entreprise rédigé par un de nos experts de la création d’entreprise. Ce document est indispensable pour reprendre une entreprise. En effet, ce plan d’affaires vous permettra de mieux convaincre votre banquier de la solidité de votre entreprise et de structurer votre réflexion afin de mettre toutes les chances de votre côté.

Télécharger le modèle

4. Se tromper de motivation

Avant d’effectuer votre choix vous devez réaliser un bilan personnel. Pourquoi souhaitez-vous reprendre une entreprise ? Quelles sont vos motivations ? En avez-vous les compétences ? Prenez le temps de la réflexion et consultez vos proches. Avez-vous l’étoffe d’un repreneur ? Si vous êtes foncièrement « créateur » peut-être devriez-vous reconsidérer vos choix. En effet la reprise d’entreprise fait appel à des compétences spécifiques, notamment en termes de management (surtout s’il existe déjà une culture d’entreprise) ou de gestion.

Nous avons conçu un logiciel gratuit qui vous permettra en quelques minutes de déterminer vos points forts et vos points faibles. Commencez maintenant l’évaluation de votre projet de reprise d’entreprise!

5. Négliger la phase de diagnostic

Enfin, la phase de diagnostic (outils d’analyse stratégique de l’entreprise : la matrice SWOT, les 5 forces de Porter et l’analyse PESTEL) est primordiale dans une opération de reprise. En interne : quel est le climat social ? Les relations avec les fournisseurs, les banquiers ? En externe : quel est le contexte économique, l’état du marché ? Qui sont les principaux clients ? Quels sont les produits et services et quelle est leur place dans l’espace concurrentiel ?
Toutes ces questions (et bien d’autres) doivent vous permettre de comprendre l’environnement de l’entreprise. Aussi la phase d’audit doit-elle être réalisée avec sérieux afin d’opérer les meilleurs choix stratégiques.

CET ARTICLE VOUS A PLU ?
VOTEZ !
LES PIÈGES DE LA REPRISE D’UNE ENTREPRISE
4.1 (82%)
10 votes

CONNECTÉ
SUR LES RÉSEAUX
NEWSLETTER
INSCRIVEZ-VOUS !
Recevez une fois par mois toute l'actualité du Business Plan dans votre boite mail.
2018-05-16T09:46:01+00:00
avatar
0 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes