Comment ça marche ?

Pourquoi faire un business plan pour une entreprise de tourisme ?

Vous voulez réaliser votre rêve d’ouvrir une entreprise de tourisme ? Pour atteindre cet objectif, vous devez passer par quelques étapes. La rédaction du business plan d’entreprise de tourisme en fait partie. Précisons que cette étape ne constitue pas une obligation légale. Toutefois, elle demeure incontournable pour plusieurs raisons :

  • Ce document vous servira de feuille de route pour bâtir un projet structuré.
  • Le business plan contient des informations clés vous permettant de présenter efficacement votre projet à votre équipe, à la banque, aux partenaires potentiels…
  • Ce document peut vous servir de support lors des négociations avec les investisseurs et financeurs potentiels.
  • Ce document est un outil de gestion et de pilotage de projet efficace.

Sachez qu’un business plan efficace respecte certaines règles fondamentales que vous allez découvrir dans ce guide.

Que mettre dans son business plan d’entreprise de tourisme ?

L’efficacité du business plan repose sur la pertinence et la fiabilité de son contenu, raison pour laquelle sa rédaction mérite une attention particulière. Ce document comporte les informations clés de votre projet. Il met en lumière les étapes de création d’entreprise : formalisation des idées, étude de marché, recherche de financement…

D’une manière générale, ce document d’affaires est divisé en 2 grandes parties :

Une partie rédactionnelle

Elle expose les aspects qualitatifs du projet et comporte plusieurs sous-parties :

Une partie financière

Elle constitue la partie chiffrée du plan d’affaires. Elle est généralement composée de tableaux Excel qui exposent les prévisions financières de votre entreprise de tourisme sur une période de 3 ans.

Comment faire l’executive summary pour une entreprise de tourisme ?

L’executive summary ou le résumé opérationnel est la partie introductive du business plan. Exposant globalement le projet, il a pour objectif de séduire et d’accrocher le lecteur pour qu’il s’intéresse à votre projet. Il doit donc satisfaire quelques règles d’or :

  • ommencer le résumé opérationnel par une bonne phrase d’accroche.
  • Résumer le business plan dans un document de 2 pages maximum en assurant la qualité de son contenu.
  • Présenter le projet de manière claire et concise : ouvrir une agence de voyages, une entreprise de transport touristique ou autre.
  • Présenter le porteur de projet et son équipe.
  • Exposer clairement le produit ou service : voyage à forfait, location de car, organisation de voyages clé en main…
  • Présenter le stade d’avancement du projet : élaboration du concept, lancement, développement…
  • Présenter le marché ciblé, l’avantage concurrentiel de l’offre et les clients potentiels.
  • Mentionner clairement les besoins en financement ou investissement.

Comment présenter les origines de son projet ?

Cette sous-partie répond à quelques questions : comment est né votre projet ? Qui sont les créateurs du projet ? Pourquoi avoir choisi le secteur touristique ?

Les lecteurs du business plan voudront connaître les raisons qui vous ont motivé à créer une entreprise touristique. Ils ont besoin d’être rassurés sur la valeur de ce projet à vos yeux. Cela les rassurera quant à votre motivation dans la mise en œuvre du projet.

Bon à savoir : le plan d’affaires doit fournir des informations détaillées sur les créateurs du projet : État civil, diplômes et formations, expériences, compétences…

Comment présenter ses produits et services pour son projet d’entreprise de tourisme ?

Une bonne présentation des produits ou services répond à la question : que voulez-vous vendre ?

Vous devez alors exposer les caractéristiques de votre offre touristique. Si vous proposez des forfaits touristiques, par exemple, le business plan doit informer :

  • Les besoins auxquels répondent les forfaits (voyage gastronomique, séjour romantique, voyage en famille…) ;
  • Les clients visés (couples, familles nombreuses, senior…) ;
  • Le prix des produits ou services ;
  • Les avantages des clients ;
  • Etc.

Bon à savoir : Pour éviter toute confusion, sachez que les entreprises de tourisme incluent plusieurs activités. Les tours opérateurs, les agences de voyages et les hôtels ont font partie.

L’agence de voyages exerce en tant qu’intermédiaire entre les clients et les prestataires de services touristiques tels que les tours opérateurs. Et en tant que prestataire, les tours opérateurs fabriquent leurs propres offres en tenant compte des attentes de leurs clients. Ils peuvent proposer des voyages à forfait, posséder leurs propres compagnies de transport et hôtels, etc. Pour commercialiser leurs offres, ils ont plusieurs options :

  • S’adresser directement aux clients ;
  • Proposer des packages aux agences de voyages ;
  • Etc.

Comment faire l’étude de marché pour une entreprise de tourisme ?

Il existe différentes solutions pour analyser le marché du tourisme. Pour ce faire, vous pouvez suivre ces 4 étapes :

  • Définition du marché et des objectifs ;
  • Préparation du questionnaire ;
  • Collecte des informations ;
  • Le dépouillement des résultats.

Vous avez également l’embarras du choix quant aux méthodes d’analyse du marché. Sachez que les techniques traditionnelles, comme les modèles SWOT et PESTEL sont toujours d’actualité.

Comment bâtir la stratégie marketing de son projet d’entreprise de tourisme ?

À l’issu de l’étude de marché, vous pouvez élaborer la stratégie marketing de votre entreprise de tourisme. Avant d’y procéder, sachez que le secteur touristique développe certaines spécificités qui doivent être prises en compte :

  • Les besoins des clients fluctuent selon les saisons.
  • Les offres touristiques sont intangibles, surtout pour les nouveaux clients. Vous n’avez donc pas droit à l’erreur : la satisfaction des clients est cruciale.
  • L’image de l’entreprise est extrêmement importante.
  • La concurrence peut être rude dans certaines zones.

Le tourisme est un secteur très dynamique en France. En novembre 2023, le chiffre d’affaires du tourisme international en France avoisine les 59 milliards d’euros, soit une augmentation de 12 % par rapport à 2019. Comme la concurrence est rude, l’élaboration d’une stratégie d’entreprise efficace s’impose pour gagner des parts de marché.

Il existe différentes méthodes pour bâtir une stratégie d’entreprise efficace. Le Mix Marketing est la méthode la plus prisée par les entrepreneurs. Il fait référence à ces 4 facteurs : le prix, le produit, la communication et les canaux de distribution.

Quel montage juridique pour son entreprise de tourisme ?

Le tourisme est une activité encadrée par la loi. Dans ce contexte, vous devez vous soumettre à certaines obligations :

  • Réaliser les formalités d’immatriculation auprès du Registre du commerce et des sociétés ;
  • Immatriculer l’entreprise auprès du Registre des opérateurs de voyages et de séjours ;
  • Respecter les obligations d’information des clients ;
  • Demander les agréments de la SNCF et de l’IATA pour les entreprises qui émettent des billets d’avion ou de trains ;
  • Respecter les obligations liées aux ERP (Établissements recevant du public) pour les entreprises dotées de bureau physique ;
  • Choisir un statut juridique et un régime fiscal adaptés à l’entreprise de tourisme.

Bon à savoir : il convient de choisir un statut juridique en conformité avec vos objectifs à moyen et long termes.

Les indicateurs financiers du business plan pour une entreprise de tourisme ?

Le business plan pour une entreprise de tourisme doit développer les aspects financiers de votre projet. Dans ce sens, il doit présenter des données chiffrées sur :

Ces données vont constituer la 2e partie du business plan, c’est-à-dire le prévisionnel financier. Vous pouvez les répartir en 4 sous-parties, à savoir :

289 000 entrepreneurs utilisent nos services

4.8

Avis Clients

/ 12 709 avis sur Google

Vérifier les avis »