Les ressources externes

Les ressources externes des tableaux financiers représentent le financement externe pour pouvoir lancer votre entreprise. C’est parce que vous en avez besoin que vous devez faire un business plan ! Ce genre de financement est indispensable si les apports personnels de chaque associé ne suffisent pas. Il faut donc que votre plan d’affaires soit plausible.

5/5 - (1 vote)

Pour démarrer votre projet, vous avez besoin de ressources financières. Plusieurs solutions s’offrent à vous : recourir à financement interne (fonds propres et quasi fonds propres) ou à un financement externe (ressources externes à l’entreprise).

L’importance d’une structure financière équilibrée

Quelle que soit l’origine du financement, il est important de correctement l’utiliser pour votre projet. Lorsqu’il est utilisé pour financer le fonctionnement du projet au quotidien, il s’agit d’un financement du « bas du bilan » comptable. Cela fait référence aux besoins de trésorerie pour payer les salaires, les achats de matières, les prestations courantes… Car votre activité aura des « Besoins en Fonds de Roulement » auxquels il faudra subvenir avec une trésorerie courante.

De l’autre côté, des capitaux sont également utilisés pour vos investissements à long terme. On parle alors de financement du « haut du bilan » pour désigner le financement des installations techniques, de l’aménagement des bureaux, de l’achat de mobilier…

Pourquoi est-il important de les distinguer ?

D’abord parce que les besoins sur le court terme doivent être financés par de la trésorerie de court terme. À l’inverse, les besoins en investissement à long terme doivent être financés par des ressources de long terme. Ainsi, un financement sur 5 ans ne doit pas être levé pour payer des salaires, mais bien pour acquérir du matériel de production. C’est cela, « équilibrer la structure financière ».

Ensuite parce que pour une PME, renforcer les fonds disponibles à long/moyen terme est indispensable. Ces fonds sont certes utiles pour investir au lancement, mais ils vous sont également utiles pour soutenir la croissance jusqu’à 48 mois après le lancement (pour poursuivre une campagne promotionnelle, mettre en place des partenariats de distribution, remplacer du matériel lourd en urgence …).

Avez-vous un commentaire ?

Les solutions pour financer le haut du bilan : l’importance des ressources externes

Comme indiqué précédemment, les ressources peuvent être d’origine interne ou externe. Mais au lancement d’un projet, elles sont généralement (et pour une large part) externes. C’est d’ailleurs un des objectifs du business plan : convaincre les potentiels bailleurs de capitaux. Pendant les premiers mois de votre projet, plusieurs solutions s’offrent à vous en matière de financement externe : l’augmentation de capital, le crédit-bail, l’emprunt bancaire, les subventions, le crowdfunding et même les crédits d’impôt pour investissement.

L’augmentation de capital consiste à faire de vos partenaires financiers des actionnaires de la société. Les startups informatiques ont fréquemment recours à cette solution : le capital-risqueur apporte par exemple 500 000 € en échange d’une participation de 51% dans le capital, c’est-à-dire une position majoritaire. L’endettement bancaire est aussi une solution courante. Contracter un crédit sur 5 ou 10 ans, avec des garanties sur les actifs de la société. Les banques s’engagent souvent à condition que le porteur du projet apporte des fonds propres à hauteur de 20%. Outre l’examen des garanties, les banques s’attardent également sur les prévisions financières.

Présenter à votre banquier un business plan solide est donc impératif. Plusieurs mois après le lancement, votre entreprise sera certainement capable de générer de la trésorerie. En puisant dans ses fonds propres, elle sera également capable de s’autofinancer. Nous faisons le point sur chacune de ces solutions internes et externes dans des articles déjà disponibles sur le site.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Share This