Comment ça marche ?

Pourquoi faire un business plan pour une industrie ?

Vous envisagez d’opérer dans une activité de production ou de transformation de biens destinés au commerce et créer une entreprise industrielle ? La mise en œuvre d’un tel projet exige une préparation minutieuse : étude de faisabilité, création d’une offre commerciale, rédaction du business plan…

Sachez que l’élaboration d’un business plan efficace est un facteur clé au succès de votre projet d’ouvrir une industrie. Grâce à ce document :

  • Vous pouvez bâtir un projet fiable, viable et pérenne ;
  • Vous vous confrontez à la réalité, ce qui vous permet d’identifier les points faibles du projet pour mieux les corriger ;
  • Vous disposez d’un outil pratique pour négocier avec les investisseurs et les financeurs ;
  • Etc.

Pour que ce document soit aussi efficace que pratique, vous devez miser sur la qualité de son contenu. Voici un guide qui peut vous aider à faire le business plan d’une industrie dans les règles de l’art.

Que mettre dans son business plan d’industrie ?

Le business plan sert de feuille de route pour votre projet d’industrie. Il contient donc toutes les informations clés de votre future entreprise sans oublier les détails pour optimiser sa compréhension. Il doit présenter :

  • Le projet : l’historique du projet, les activités de l’industrie, l’identité et le parcours professionnel des membres fondateurs de l’entreprise… ;
  • Le marché ciblé ;
  • Les aspects stratégiques, juridiques et financiers du projet.

Le plan d’affaires peut être divisé en 2 parties :

Partie 1 : les éléments rédactionnels

Cette première partie développe les aspects qualitatifs du projet. Elle comprend :

Partie 2 : les éléments chiffrés du projet

La deuxième partie du business plan relate les données financières de l’entreprise : chiffre d’affaires prévisionnel, résultat d’exploitation, coûts des produits vendus…

Comment faire l’executive summary pour une industrie ?

L’executive summary résume le business plan dans un document captivant de 2 pages maximum. Il comprend :

  • Une brève description de votre projet : type de produit fabriqué ou transformé par l’industrie, services fournis, etc.
  • Une présentation concise des membres fondateurs : noms, formations et diplômes, compétences…
  • Une description du marché ciblé : secteur d’activité (agroalimentaire, BTP, automobile, textile), clients potentiels, concurrence et environnement du secteur d’activité en question.
  • Une présentation de vos besoins : investissement, partenariat, prêt ou autre.

Comment présenter les origines de son projet ?

Cette sous-partie doit au moins répondre à ces questions :

Comment est née votre idée d’ouvrir une industrie ?

Parler des origines du projet revient à raconter l’histoire de votre entreprise depuis sa conception. Vous pouvez aussi présenter les objectifs à court terme sans oublier de mentionner les perspectives d’évolution de l’industrie. Qui sont les premiers concernés par ce projet de création d’entreprise ?

Si le résumé opérationnel fournit une présentation sommaire des créateurs de projet, dans cette sous-partie, vous allez pouvoir parler davantage de :

  • Leurs parcours professionnels ;
  • Leurs compétences particulières ;
  • La valeur ajoutée qu’ils peuvent apporter au projet ;
  • Etc.

Comment présenter ses produits et services pour son projet d’industrie ?

Certes, une description complète du produit ou service est indispensable, mais cela reste insuffisant. Pour une présentation complète de votre offre, vous devez répondre à certaines questions :

  • Quelle est votre offre commerciale : produits alimentaires, matériels de construction, etc.
  • Qu’est-ce qui différencie votre offre de celle des concurrents (il s’agit de l’analyse concurrentielle) ?
  • À quelle étape de son processus de développement vos produits et services se trouvent-t-ils ?
  • Quel est le prix de vente des produits ou services ?
  • À qui s’adresse votre offre et à quoi sert-elle ?
  • Qu’en est-il de la propriété intellectuelle des produits fabriqués ou transformés par l’industrie ?

Note importante : mentionnez les points faibles de votre offre sans oublier d’indiquer les solutions que vous proposez pour les contrecarrer.

Comment faire l’étude de marché pour une industrie ?

L’étude de marché consiste à analyser la faisabilité commerciale du projet d’industrie et se renseigner sur :

  • L’état et l’évolution du marché de l’entreprise industrielle dans la zone ciblée ;
  • Les produits et services des concurrents sur le marché ;
  • La demande existante et les besoins manquants ;
  • Les facteurs susceptibles d’influencer le marché (l’environnement de l’entreprise industrielle : législation, innovation technologique, conjoncture économique…).

Quelle que soit la méthode choisie pour analyser le marché, vous devez passer par quelques étapes. Dans le cas de votre projet d’industrie, vous pouvez opter pour cette solution à 4 étapes :

  • La définition des objectifs de l’étude ;
  • L’établissement des questionnaires ;
  • La collecte des données ;
  • L’analyse des résultats et la rédaction du rapport d’étude.

Comment bâtir la stratégie marketing de son projet d’industrie ?

La fiabilité de la stratégie marketing compte parmi les facteurs clés du succès de votre projet d’ouvrir une industrie. Elle concerne principalement :

  • Le modèle économique : les actions à déployer pour générer de l’argent et créer de la valeur ;
  • Le plan marketing : les actions marketing à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs commerciaux ;
  • L’équipe opérationnelle : le business plan doit indiquer les moyens humains nécessaires à la mise en œuvre du projet d’industrie ;
  • Les éléments matériels : ils incluent les installations et équipements vous permettant de concrétiser le projet (machines, entrepôt, etc.).

Les méthodes utilisées pour élaborer la stratégie d’entreprise sont multiples. Vous pouvez, par exemple, utiliser :

1. Le Mix Marketing

Il s’articule autour de ces 4 points : le prix, le produit, la communication et la distribution.

2. L’Inbound marketing

Il consiste à :

  • Travailler la visibilité des produits ou services sur le marché ;
  • Transformer le public cible en prospects ;
  • Qualifier les prospects ;
  • Transformer les prospects en clients ;
  • Fidéliser les clients.

Quel montage juridique pour son industrie ?

Le business plan doit également mentionner le montage juridique de votre entreprise industrielle. Cette étape consiste, entre autres, à :

  • Choisir un statut juridique pour son entreprise ;
  • Définir le régime fiscal et le régime social de son industrie ;
  • Définir la modalité de répartition du capital.

Le choix du statut juridique doit prendre en compte plusieurs paramètres. Pour vous aider à prendre une décision, voici une liste des formes juridiques que vous pouvez attribuer à votre entreprise :

  • Entreprise individuelle (EI) ;
  • Entreprise unipersonnelle à responsabilité à responsabilité limitée (EURL) ;
  • Société à responsabilité limitée (SARL) ;
  • Société anonyme (SA) ;
  • Société par actions simplifiées (SAS) ;
  • Société en commandite par actions (SCA).

Bon à savoir : certaines formes juridiques comme la SA et la SCA exige un montant minimum de capital social, soit 37 000 €. Cela explique pourquoi vous devez évaluer plusieurs paramètres avant de prendre une décision (objectifs à long terme, nombre d’associés, ressources…).

Les indicateurs financiers du business plan pour une industrie ?

Les indicateurs financiers du business plan doivent être intégrés dans la 2e partie du document. Ils forment ainsi le prévisionnel financier qui expose :

  • La capacité d’autofinancement ;
  • Le résultat d’exploitation et le résultat net ;
  • Le chiffre d’affaires prévisionnel ;
  • Les Besoins en Fonds de Roulement (BFR) ;
  • Le seuil de rentabilité.

Cette partie financière peut être divisée en 4 chapitres :

  1. Compte de résultat
  2. Le bilan prévisionnel
  3. Le plan de financement
  4. Le plan de trésorerie.

289 000 entrepreneurs utilisent nos services

4.8

Avis Clients

/ 12 709 avis sur Google

Vérifier les avis »