Boutique en ligne : Quel revenu ? Quelle rentabilité ? Quel business model ?

Le E-commerce fait partie des principales sources de revenus actifs sur Internet. Ce secteur est particulièrement dynamique et progresse continuellement. Selon la Fevad (Fédération du E-commerce et de la vente à distance), il pesait plus de 129 milliards d’euros en 2021. Cela se traduit par une hausse de 7 % dans les ventes de produits en ligne par rapport à l’année 2020 et de 24 % dans les ventes de services.

5/5 - (1 vote)
Business Plan » Modèles » Business Plan E-commerce » Boutique en ligne : Quel revenu ? Quelle rentabilité ? Quel business model ?

La question est alors de savoir, est-ce vraiment rentable d’ouvrir une boutique en ligne ? Comment estimer les revenus d’un site E-commerce ? Comment rentabiliser un site de vente en ligne ? Quel business model adopter pour sa boutique en ligne. Tour d’horizon !

Ouvrir un E-commerce : est-ce rentable ?

Les différents types de E-commerce

Le Business-to-Consumer (B2C)

C’est le type de commerce en ligne le plus utilisé par les internautes. Le B2C concerne les transactions réalisées entre une entreprise et un consommateur.

Le Business-to-Business (B2B)

Le B2B est la transaction réalisée entre 2 entreprises. Tel est le cas pour la vente réalisée entre un fabricant et un grossiste.

Le Consumer-to-Consumer (C2C)

Comme son nom l’indique, le C2C concerne uniquement les consommateurs. Il existe une multitude de Marketplace permettant aux consommateurs de diffuser gratuitement des annonces et de vendre des produits ou services.

Le Consumer-to-Business (C2B)

Cette forme de vente en ligne consiste pour les consommateurs individuels de proposer des offres aux professionnels, notamment des acheteurs commerciaux. Le particulier qui vend des objets de collection (miroir vintage, timbres, pièces de monnaie…) à un collectionneur professionnel fait du C2B.

Le Business-to-Administration (B2A)

Le B2A est la vente en ligne réalisée entre une entreprise et une administration (traitement de données, collaboration dans le cadre d’un recrutement, etc.).

Le Consumer-to-Administration (C2A)

Dans un C2A, le particulier propose des offres en ligne à l’administration. Tel est le cas pour la consultation dans le cadre d’un projet lié à la santé, à l’éducation, etc.

Les chiffres clés en matière de vente en ligne

Ce qu’i faut retenir, c’est que le mode de consommation en France a fortement évolué ces dernières décennies. Les consommateurs s’intéressent davantage aux offres dématérialisées des sites marchands. En 2021, la vente en ligne concerne 14,1 % du commerce en détail, soit une progression de +0,7 % par rapport à l’année dernière. La même année, le nombre de transactions en ligne s’élève à 2,1 milliards. Cette période se démarque surtout par une croissance de +23 % des ventes sur mobile. Le chiffre d’affaires d’un E-commerce peut varier entre 100 000 € et 500 000 € durant vos premières années d’activité. Néanmoins, ces données restent indicatives, car plusieurs facteurs entrent en jeu. En effet, le succès de votre activité dépend :

  • Des stratégies adoptées (marketing, communication, commerciale…) ;
  • Du type de produits ou services proposé ;
  • Du modèle économique adopté ;
  • Etc.
Business Plan e-commerce-vente-en-ligne

Business Plan E-Commmerce

Nous vous proposons un modèle de business plan complet (rédactionnel et tableaux financiers) pour vous permettre d’ouvrir votre entreprise de vente en ligne. Organisé pour présenter efficacement votre projet, il est prêt à l’emploi et ne nécessite aucune compétence particulière.

4.8

Avis Clients

/ 11 557 avis de clients satisfaits de nos services.

Business Plan Boutique en Ligne

Les paramètres à étudier pour estimer les revenus d’un site de vente en ligne

Le nombre de visiteurs

Plus le nombre de visiteurs sur votre site est élevé, plus vos clients potentiels augmentent, c’est un fait ! Vous devez alors assurer la visibilité de votre boutique en ligne pour que vos cibles puissent facilement le trouver sur les moteurs de recherche.

Le taux de conversion

Ce taux représente le pourcentage des visiteurs du site qui achète vos produits ou services. Pour calculer le taux de conversion d’un site, faites le rapport entre le nombre de transactions effectuées et le nombre de visiteurs uniques pendant une période définie. Selon des études récentes, le taux de conversion moyen du commerce électronique est de 3 %, tous secteurs confondus.

Les dépenses du site E-commerce

Pour faire fonctionner une boutique en ligne, il ne suffit pas de créer un site internet et d’y publier ses produits et services. Vous devez mettre en œuvre différentes actions pour optimiser la visibilité de vos offres, attirer les clients, exercer votre activité en toute légalité…

La marge sur les produits

Réussir à vendre un produit à 70 € ne signifie pas que vous allez empocher la totalité de cette somme, il faut tenir compte de son coût d’achat. Si le prix d’achat du produit s’élève à 40 €, la marge du produit sera de 30 €. D’une manière générale, les vendeurs professionnels prennent un taux de marge moyen de 50 %.

Les frais généraux

Pour ouvrir un E-commerce et le faire fonctionner, vous devez vous acquitter de quelques frais généraux :

  • La réservation de nom de domaine ;
  • L’hébergement du site ;
  • La commission sur les transactions ;
  • Etc.

Les frais de marketing et de communication

Garantissant la visibilité de vos produits et services, ces éléments peuvent varier selon vos objectifs et le positionnement du produit sur le marché. Ils incluent les dépenses liées :

  • Au référencement du site ;
  • À la campagne Adwords et emailing ;
  • Etc.

Les charges fiscales et les taxes de l’entreprise

Les charges fiscales et les taxes ne concernent pas uniquement les entreprises dotées d’un local. En tant qu’entrepreneur, vous êtes soumis à certaines obligations administratives et fiscales. Vous devez vous acquitter de diverses charges qui peuvent varier selon le type de produit vendu et le statut juridique de votre entreprise (impôt, TVA, etc.). Attention à ne pas les oublier pendant la rédaction de votre business plan de votre e-commerce

Comment optimiser la rentabilité d’un E-commerce ?

Voici quelques pistes vous permettant d’optimiser la rentabilité de votre boutique en ligne.

Rédiger un business plan E-commerce efficace

Le plan d’affaires est indispensable pour vérifier si l’offre que vous projetez de proposer répond à un besoin ou à une demande quelconque. En effet, pour que votre activité soit rentable, il vous faut des clients qui achètent vos produits ou services. C’est le seul moyen de garantir la viabilité de votre projet de site E-commerce. Mais il s’agit pour beaucoup de créateur d’entreprises d’une première fois, il faut donc prendre le temps de le rédiger mais aussi se documenter sur son contenu et sur les bonnes pratiques. N’hésitez pas à consulter notre article sur les 5 conseils pour réussir son plan d’affaires d’une boutique en ligne.

Maîtriser les coûts d’acquisition client (CAC)

Le CAC représente la totalité des dépenses engagées pour obtenir un nouveau client. Pour le calculer, vous devez faire le rapport entre les frais de marketing et de communication ainsi que le nombre de clients acquis. Dans ce contexte, si vous avez investi 100 000 € pour acquérir 20 clients, le CAC d’un client s’élèvera à 5 000 €.

Améliorer le taux de conversion des visiteurs

Pour augmenter ce taux, vous pouvez :

  • Créer un site design et ergonomique ;
  • Proposer plusieurs moyens de paiement ;
  • Limiter les abandons de panier ;
  • Permettre aux visiteurs de noter vos produits et de donner leurs avis ;
  • Etc.

Optimiser le référencement du site internet

Pour faire de la vente en ligne, une bonne visibilité sur le Web s’impose. Pour cela, vous devez optimiser le référencement de votre site internet. Sachez qu’une bonne visibilité :

  • Améliore le taux de conversion ;
  • Favorise l’expérience utilisateur :
  • Optimise la réactivité des visiteurs ;
  • Etc.

Augmenter les prix

Cette méthode est surtout efficace dans le cadre d’un marché à faible concurrence. N’oubliez pas de tenir compte de la sensibilité des clients par rapport aux variations de prix.

Fidéliser les clients

Selon une étude, la fidélité des clients est l’un des facteurs déterminants de la rentabilité d’un site E-commerce. Elle réduit effectivement les dépenses du site, car seul le premier achat du client supporte le coût d’acquisition. À partir de son 2e achat, le coût d’acquisition ne rentre plus dans le calcul.

Le business model pour un site E-commerce

À ne pas confondre avec le plan d’affaires, le business model est également connu sous le nom de modèle économique. Lors de la rédaction du business plan E-commerce, vous devez adopter un business model adapté aux caractéristiques de votre projet. Cela consiste à déterminer la manière dont allez procéder pour gagner de l’argent. N’oubliez pas de vous appuyer sur votre étude de marché de votre futur boutique en ligne pour estimer votre rentabilité !

Certes, vous devez respecter certaines règles de base pour créer votre boutique en ligne. Cependant, n’oubliez pas que chaque entreprise a ses propres caractéristiques. Raison pour laquelle vous devez élaborer un business model propre à votre E-commerce. Voici une liste non exhaustive de business model que vous pouvez adopter :

  • Les enchères ;
  • Le freemium ;
  • Le modèle de l’abonnement ;
  • Le cashback ;
  • La vente flash ;
  • La transaction sur des ventes ;
  • Le tout gratuit ;
  • Le modèle de « l’imprimante ».

Bon à savoir : selon les caractéristiques du projet, ces modèles économiques peuvent être utilisés dans le cadre d’un food truck, de commerce de prêt-à-porter, etc.