Comment ça marche ?

Pourquoi faire un business plan pour un centre d’esthétisme ?

Démarrez la création de votre salon d’esthétisme sur de bonnes bases en rédigeant un bon business plan.

Ce dernier contient les détails relatifs à votre future entreprise : objectifs à court et moyen termes, stratégie marketing, prévisions financières… Il constitue une véritable feuille de route garantissant une gestion et un pilotage efficaces du projet. En effet, il contient toutes les informations nécessaires vous permettant de :

  • Présenter clairement votre futur salon d’esthétisme à votre équipe ;
  • Négocier auprès des investisseurs potentiels ;
  • Rechercher un financement dans les meilleures conditions.

Privilégiez la qualité du contenu de votre business plan pour garantir l’efficacité de ce document. Dans ce guide, vous trouverez des conseils pratiques et utiles pour élaborer un bon business plan de salon d’esthétisme.

Que mettre dans son business plan centre d’esthétisme ?

Vous devez présenter les différents aspects du projet dans le business plan. En principe, le plan d’affaires comprend 2 grandes parties qui exposent les aspects qualitatifs et les aspects quantitatifs du projet. Il convient de structurer chaque partie en plusieurs chapitres pour optimiser le flux d’informations dans le document. L’objectif est de faciliter la lecture de ce dernier.

Partie rédactionnelle

  1. Executive summary
  2. Origines du projet
  3. Produits et services
  4. Analyse du marché
  5. Stratégie d’entreprise
  6. Dimensions juridiques

Partie chiffrée

  1. Compte de résultat
  2. Bilan prévisionnel
  3. Plan de financement prévisionnel
  4. Budget de trésorerie prévisionnel

Comment faire l’Executive Summary pour un centre d’esthétisme ?

La rédaction de l’executive summary ou résumé opérationnel est la dernière étape de l’élaboration du business plan. Reprenant toutes les informations clés de ce dernier, ce chapitre assure également le rôle d’introduction.

Pour séduire le lecteur et lui donner envie de lire la suite du document, votre texte doit être clair, précis, complet et percutant.

Dans un document de 2 pages maximum, vous devez présenter :

  • Le projet : Quelle est la nature de votre activité ? Qui est le porteur de projet ? Le projet est-il l’œuvre d’une seule personne ou d’un groupe d’associés ? Quelle est l’offre commerciale et qu’est-ce qui la rend unique par rapport à celle des concurrents ? Etc.
  • Le marché : Quel est l’état du marché en général ? Qui sont vos concurrents ? Qui sont les clients ciblés ?
  • Le modèle économique : Quels sont les plans d’action adoptés pour générer du chiffre d’affaires ? Si le business plan est destiné aux partenaires, investisseurs ou financeurs potentiels, indiquez clairement les raisons pour lesquelles vous voulez faire appel à eux.

Comment présenter les origines de son projet ?

Le chapitre qui expose les origines du projet doit mettre en exergue 2 points essentiels :

  • La genèse du projet : Qu’est-ce qui vous a incité à ouvrir un salon d’esthétisme : la passion pour la beauté et l’esthétisme, l’envie d’avoir votre propre entreprise ou autre ? La réponse à cette question vous permettra de présenter la genèse du projet.
  • Les membres fondateurs : Vous avez bâti le projet à plusieurs ? Assurez-vous de fournir des informations détaillées sur tous les membres fondateurs du salon d’esthétisme. C’est essentiel pour faire comprendre au lecteur que vous vous engagez dans un projet cohérent avec une équipe compétente et fiable.

Comment présenter ses produits et services pour son projet de salon d’esthétisme ?

Pour que le lecteur puisse avoir une idée précise de votre offre, une présentation claire et complète de vos produits ou services s’impose :

  • Quelles sont les prestations de votre salon d’esthétisme : soins du corps, modelage du corps, mise en beauté ou autre ?
  • Quels produits et équipements utilisez-vous ?
  • Quels sont vos avantages concurrentiels (produits de qualité et haut de gamme, matériels innovants, bon rapport qualité/prix…) ?
  • Quelles sont les faiblesses de votre salon d’esthétisme et comment pensez-vous y remédier ?

Comment faire l’étude de marché pour un centre d’esthétisme ?

Il faut effectuer une étude de marché avant de faire le business plan d’un salon d’esthétisme. Les résultats de cette étude doivent être exposés dans ce document pour démontrer qu’il existe une opportunité commerciale sur le marché ciblé.

Une étude de marché efficace suit un processus bien défini :

  1. La définition de l’objectif de l’étude
  2. L’établissement du questionnaire
  3. La collecte des données
  4. Le dépouillement du résultat et la rédaction des résultats de l’étude

À l’issu de cette étude, vous devez obtenir davantage d’informations sur le marché de la beauté en France et dans la zone de chalandise :

  • L’évolution du marché : quelle est la tendance sur le marché ? Comment évolue le marché de la beauté en valeur et en volume ? Etc.
  • La demande sur le marché : comment évolue la demande en général ? Comment se comportent les clients ? Etc.
  • L’offre sur le marché : comment évolue l’offre sur le marché en général ? Quel est le prix moyen sur le marché ? Etc.
  • L’environnement du secteur de la beauté : équipements de plus en plus innovants, mesures légales en faveur des produits cosmétiques écologiques, etc.

Comment bâtir la stratégie marketing de son projet de cabinet d’esthétisme ?

Sachez que le secteur de la beauté est très dynamique en France. Selon la Confédération nationale de l’esthétique et de la parfumerie (CNEP), un salon d’esthétisme enregistre un chiffre d’affaires annuel de 74 499 € environ. Pour atteindre un tel chiffre, vous devez mettre en place une stratégie marketing efficace.

L’efficacité de votre stratégie repose sur plusieurs paramètres, dont :

  • Le plan marketing : Il s’agit d’un ensemble d’actions à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs marketing fixés sur une période définie. Pour définir le plan marketing, plusieurs méthodes s’offrent à vous : Mix marketing, SWOT, PESTEL… Quelle que soit la méthode choisie, assurez-vous que les actions mises en œuvre concordent parfaitement à vos objectifs et aux moyens à votre disposition.
  • L’équipe opérationnelle : Pour prouver la cohérence du projet, fournissez une présentation détaillée des personnes clés de votre entreprise.
  • Les équipements et les installations : La réalisation des actions décrites dans le plan marketing nécessite divers moyens matériels : Local, Appareils de thérapie, Chaise d’esthétique, Produits cosmétiques…
  • Les fournisseurs : Le choix des fournisseurs doit respecter un processus rigoureux étant donné qu’il impacte non seulement votre marge commerciale, mais surtout votre image.

Quel montage juridique pour son salon d’esthétisme ?

Le choix du statut juridique de votre salon définit la fiscalité de votre entreprise ainsi que votre régime social et celui de vos salariés.

Si vous envisagez d’ouvrir un salon d’esthétisme en solo, vous pouvez choisir parmi ces formes juridiques :

  • L’entreprise individuelle (EI)
  • L’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL)
  • La société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU)

Si vous avez un ou plusieurs associés, vous pouvez opter pour :

Les indicateurs financiers du business plan pour un cabinet d’esthétisme

La partie chiffrée du business plan comprend des indicateurs financiers vous permettant d’évaluer la performance de votre salon sur une période de 3 ans. Présentés dans des tableaux Excel, ces indicateurs incluent :

  • La capacité d’autofinancement
  • Les besoins en fonds de roulement
  • Le résultat net et le résultat d’exploitation
  • Le chiffre d’affaires

291 000 entrepreneurs utilisent nos services

4.8

Avis Clients

/ 12 709 avis sur Google

Vérifier les avis »