Comment rédiger votre business plan micro crèche ?

Dans plusieurs villes françaises, les crèches manquent de places. Les autorités compétentes encouragent ainsi la création de structures d’accueil pour enfants, telles que la micro crèche. La mise en œuvre d’un tel projet exige une réflexion sérieuse et notamment la rédaction d’un business plan efficace. En effet, son succès ne peut pas se reposer sur le seul fait que la demande de places en crèche est fortement élevée.

5/5 - (1 vote)
Business Plan » Modèles » Business Plan Micro Crèche » Comment rédiger votre business plan micro crèche ?

Le plan d’affaires expose tous les détails relatifs à votre projet. Pour le rédiger, vous devez suivre quelques étapes bien définies que vous allez découvrir dans ce guide.

La présentation du projet de création de micro crèche

La première étape du plan d’affaires consiste à présenter le projet de manière globale. Dans ce sens, vous devez :

    • Définir la nature du projet tout en mettant en avant vos motivations ;
    • Préciser le secteur dans lequel vous allez opérer et exposer le potentiel de votre future micro crèche ;
    • Présenter le problème que vous comptez résoudre avec votre offre (expliquez brièvement que votre projet peut contribuer à l’augmentation des places en crèche).

Pour ouvrir une crèche dans les meilleures conditions, il ne suffit pas d’avoir de bonnes idées. Pour les transformer en un projet fiable et viable, vous devez disposer d’une équipe qualifiée. N’oubliez pas de présenter les membres de votre équipe, notamment les fondateurs de la micro crèche, car ils font partie intégrante du projet.

L’étude des besoins

Cette étude est indispensable pour évaluer la fiabilité et la viabilité de votre projet. Elle vous permet d’obtenir des informations précises sur le marché de la micro crèche : type d’offres, type de clientèle, tendance… Dans cette étape, vous devez définir les personnes qui constitueront vos cibles. Dans le cas d’une crèche, les parents avec enfants en bas âge représentent la principale cible. Pour que l’étude de marché d’une micro crèche soit complète, vous devez analyser vos concurrents, qu’ils soient directs ou indirects (baby-sitter, assistante maternelle, crèche collective…).

Bon à savoir : certes, les offres d’accueil pour les enfants de moins de 3 ans progressent. Toutefois, avec le nombre de naissances en France (plus de 700 000 par an), les places en crèche restent rares. N’oubliez pas qu’une micro crèche ne peut accueillir que 12 enfants âgés de 2 mois et demi minimum et de 3 ans maximum.

Business Plan micro crèche

Business Plan micro crèche

Nous vous proposons un modèle de business plan complet (rédactionnel et tableaux financiers) pour vous permettre d’ouvrir votre crèche. Organisé pour présenter efficacement votre projet, il est prêt à l’emploi et ne nécessite aucune compétence particulière.

4.8

Avis Clients

/ 11 557 avis de clients satisfaits de nos services.

Business Plan micro crèche

Le positionnement de la micro crèche sur le marché

Pour attirer les clients, apportez de la valeur ajoutée à votre offre. L’étude de marché de votre crèche vous permet de déterminer ce qui manque sur le marché et surtout les besoins de vos cibles que les concurrents ne peuvent pas satisfaire. Il existe différentes solutions pour positionner votre offre. Comme vous avez déjà identifié vos cibles, le marché et ses besoins ainsi que les concurrents et leurs services, il ne vous reste plus qu’à :

  • Décortiquer les avantages de votre offre ;
  • Analyser le positionnement des services concurrents (qualité des prestations, caractéristiques des équipements, capacité d’accueil, tarif…) ;
  • Comparer votre positionnement par rapport à celui de vos concurrents tout en mettant en exergue les points de différenciation entre les deux offres ;
  • Définir votre positionnement en décrivant votre offre de manière détaillée.

La délimitation des objectifs et des plans d’action

Une fois l’étude de besoins et le positionnement de l’offre achevés, précisez vos objectifs. Dans ce contexte, vous devez fixer une période définie pendant laquelle vous prévoyez de les atteindre. À titre d’exemple :

  • Accueillir au moins 8 enfants avant les 6 premiers mois d’activité de la crèche ;
  • Réaliser un chiffre d’affaires mensuel de 15 000 € après 12 mois d’activité ;
  • Augmenter la capacité d’accueil de la micro crèche jusqu’à 10 enfants à partir de la 2e année d’activité…

Pour assurer la fiabilité du projet, fixez des objectifs réalisables en fonction des moyens à votre disposition. Dans cette étape, vous devez choisir votre business model et élaborer le plan d’action qui mènera à ces objectifs. Dans votre plan d’affaires, expliquez en détail les moyens à utiliser pour réaliser des chiffres d’affaires positifs.

Bon à savoir : à l’issu de l’étude de marché et du positionnement des services, vous pouvez changer d’avis par rapport aux prestations à privilégier dans votre offre.

Les choix de création d’entreprise

L’ouverture d’une micro crèche nécessite la création d’une entreprise. Dans ce sens, vous devez choisir la forme juridique de votre activité, le régime d’imposition des revenus et votre régime social. Ces 3 éléments sont liés les uns autres. En effet, votre régime social et le régime d’imposition de votre entreprise dépendent de la forme juridique de celle-ci. Concernant la forme de votre micro crèche, elle varie selon le nombre d’associés qui l’a constitué lors de sa création. Si vous avez élaboré votre projet en solo, vous pouvez choisir entre l’EURL, l’EIRL et la SASU. Toutefois, si vous avez créé l’entreprise à plusieurs, vous avez le choix entre la SA, la SARL ou encore la SAS.

Bon à savoir : vous pouvez également créer une micro crèche sous le statut juridique d’une association. Dans ce cas, les membres fondateurs de la structure ne percevront aucune rémunération. Les revenus générés par l’activité serviront alors à couvrir les autres besoins financiers de l’association (équipements, rémunération des salariés, etc.).

Les apports de départ

Le business plan de votre micro crèche doit exposer les éléments caractéristiques de votre projet et fournir des détails sur les apports de départ, à savoir :

  • Le montant du capital numéraire ;
  • Les apports en nature (local, équipements, etc.) ;
  • Le capital humain (décrire le profil de tous les membres de l’équipe).

Les destinataires du business plan, notamment vos futurs partenaires financiers, doivent connaître les moyens à votre disposition pour concrétiser votre projet.

L’étude financière

L’évaluation de la faisabilité financière de votre future crèche est cruciale, car cela vous permet de prendre des décisions par rapport à l’avenir du projet. Dns ce contexte, la réalisation d’une étude financière s’avère incontournable. Cette étude vous permet d’élaborer le prévisionnel financier de votre projet sur une période de 3 ans minimum. Elle doit aborder 4 principaux éléments :

Notez que ces conseils pour faire le business plan d’une micro crèche peut s’appliquer dans le cadre de tout projet de création d’entreprise de service à la personne. Ils vous seront utiles que vous souhaitiez rédiger le business plan d’un food truck ou exercer en tant que traiteur à domicile ou autre.