3 points clés à savoir avant d’ouvrir une micro crèche

Dans plusieurs villes françaises, les places en crèche sont rares. L’ouverture d’une micro crèche s’avère alors un investissement intéressant, surtout si l’univers de la petite enfance vous attire. Un tel projet exige, toutefois, la réalisation d’une étude de besoins sérieuse et la rédaction d’un business plan efficace. Son succès dépend de plusieurs facteurs : le choix de la forme juridique, la gestion du budget, les compétences du personnel… Voici les 3 points clés à savoir sur votre projet de crèche.

5/5 - (2 votes)
Business Plan » Modèles » Business Plan Micro Crèche » 3 points clés à savoir avant d’ouvrir une micro crèche

1 – Le statut juridique de la micro crèche

L’ouverture d’une micro crèche doit respecter un certain nombre de règles de forme incluant la disposition d’un statut juridique. Par rapport à la forme de votre crèche, la loi vous autorise à choisir parmi ces 2 options, c’est-à-dire une entreprise et une association.

Ouvrir une entreprise de micro crèche

Que vous souhaitez créer ou reprendre une entreprise de micro crèche, vous pouvez le faire sous le statut :

  • D’une SASU (Société par actions simplifiée unipersonnelle) ;
  • D’une EURL (Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) ;
  • D’une EIRL (Entreprise individuelle à responsabilité limitée) ;
  • D’une SARL (Société à responsabilité limitée) ;
  • D’une SAS (Société par actions simplifiées) ;
  • D’une SA (Société anonyme).

Notez que la SARL et l’EURL sont parmi les statuts juridiques privilégiés des entrepreneurs investissant dans le micro crèche. Pour la SARL, par exemple, ce statut a l’avantage de limiter la responsabilité des associés à hauteur du montant de leurs apports. Par ailleurs, il offre une meilleure protection au patrimoine personnel de l’entrepreneur. Si vous montez votre entreprise en solo, vous pouvez opter pour l’EURL. Les caractéristiques de ce statut manifestent quelques similarités avec celles de la SARL à quelques détails près. En effet, tout au long de la vie d’entreprise, vous avez la possibilité de choisir le régime de l’impôt sur le revenu qui vous convient. Par contre, avec la SARL, vous devez basculer vers le régime de l’impôt sur les sociétés après 5 années d’activité. L’entreprise de micro crèche permet au dirigeant de percevoir des revenus. La modalité de répartition des bénéfices entre les dirigeants et les membres du personnel varie selon le statut juridique de la structure d’accueil.

Ouvrir une crèche associative

La crèche associative est une autre forme de structure d’accueil de jeunes enfants. Elle suit généralement les mêmes règles qu’une entreprise de micro crèche tout en tenant compte de la règlementation régissant l’association de la loi du 1er juillet 1901. Dans ce sens, pour la faire fonctionner, vous devez disposer d’une équipe pluridisciplinaire spécialisée dans la puériculture. Dans le cadre de son lancement, vous pouvez également bénéficier des aides de l’État, des collectivités et des organismes d’allocation. Pour cela, vous devez respecter les critères d’éligibilité inhérents à ces aides. D’une manière générale, le dirigeant ou le fondateur d’une association ne perçoit pas de rémunération. Les revenus générés par l’association servent à couvrir les dépenses de celle-ci et tout éventuel engagement financier qu’elle a pris. Retenez que vous pouvez engager des salariés pour assurer le fonctionnement de l’association. Étant donné leur statut, ils doivent être rémunérés. Bon à savoir : dans certains cas, la micro crèche peut adopter la forme d’une association et rémunérer son dirigeant. Pour cela, ce dernier ne peut percevoir que les ¾ du Smic. Il peut aussi percevoir un salaire si la moyenne des 3 derniers chiffres d’affaires annuels de l’association est supérieure à 200 000 €.

Business Plan micro crèche

Business Plan micro crèche

Nous vous proposons un modèle de business plan complet (rédactionnel et tableaux financiers) pour vous permettre d’ouvrir votre crèche. Organisé pour présenter efficacement votre projet, il est prêt à l’emploi et ne nécessite aucune compétence particulière.

4.8

Avis Clients

/ 11 557 avis de clients satisfaits de nos services.

Business Plan micro crèche

2 – Le financement du projet de crèche

Le lancement d’un projet de crèche nécessite la disposition d’un budget adapté pour assurer sa faisabilité et sa viabilité. Dans ce sens, vous devez mettre en place une stratégie solide pour financer votre micro crèche. Voici une liste non exhaustive de sources de financement pour votre projet.

Prêt bancaire

La majorité des entrepreneurs à la recherche de financement se tourne vers l’emprunt pour donner vie à leur projet. Le prêt bancaire vous permet d’obtenir un montant important pour couvrir le capital de départ de votre micro crèche. Sachez que pour augmenter vos chances d’obtenir un prêt bancaire, vous devez prouver que votre projet est non seulement faisable, mais surtout viable. Il convient alors de faire un business plan micro crèche solide qui expose la fiabilité de la stratégie à adopter pour atteindre rapidement le seuil de rentabilité. Pour le réussir pensez à découvrir nos conseils pour réaliser le business plan d’une micro crèche.

L’État et les organismes d’allocation

L’affiliation à la CAF ou la MSA ouvre droit à certaines aides et subventions vous permettant de couvrir une partie de votre capital de départ. La CAF a, par exemple, mis en place le Piaje (Plan d’investissement pour l’accueil du jeune enfant). Ce dispositif vous permet de bénéficier d’une aide financière allant de 7 400 € à 17 000 € pour la création d’une structure d’accueil pour enfants. La MSA soutient également la création de place de crèche via des aides financières à destination des porteurs de projet. Toutefois, seuls les projets qui ont reçu la validation de la Caisse centrale MSA (CCMSA) peuvent bénéficier de ces aides.
Bon à savoir : ces aides concernent généralement tout projet de création d’entreprise de service à la personne. Dans ce contexte, ces conseils vous seront utiles que vous souhaitiez devenir coach parental à domicile, assistant de vie, aide à domicile…

Autres sources de financement à ne pas négliger

Depuis quelques années, de nouvelles modalités de financement de projet d’entreprise viennent compléter les sources de financements traditionnels, entre autres :

  • Le crowdfunding ou financement participatif ;
  • Le business angel ;
  • Le fonds de capital-risque ;
  • Le love money ;
  • Le leasing.

Avant de prendre une décision, analysez les risques inhérents à ces nouvelles solutions de financement.

3 – Le business plan micro crèche

Comprenant 2 parties bien distinctes, une partie rédactionnelle et une partie chiffrée, le business plan micro crèche présente votre projet de manière claire et précise. Il constitue un document de référence qui vous permet de formaliser vos idées pour les transformer en un projet concret. En effet, ce plan d’affaires vous sera utile pour :

Bâtir un projet fiable et sérieux

La rédaction d’un business plan nécessite la mise en œuvre d’une étude de marché pour votre future micr crèche vous permettant de connaître toutes les ficelles de l’univers de la micro crèche. Cette étude vous fournit des informations capitales sur les besoins de votre clientèle cible, la tendance sur le marché, le comportement de vos concurrents…

Piloter votre projet

Le plan d’affaires vous aidera à analyser la faisabilité de votre projet. Présentant les atouts et les faiblesses de votre future micro crèche, il vous permet :

  • De vérifier la cohérence entre vos objectifs et vos plans d’action ;
  • De suivre l’évolution du projet ;
  • D’élaborer un budget prévisionnel (lister les ressources financières et chiffrer les dépenses) ;
  • D’établir un tableau de bord pour analyser l’évolution de l’entreprise. À l’issu de cette analyse, vous pouvez remanier vos plans d’action si nécessaire. L’objectif étant d’optimiser le succès du projet.

Trouver un financement

Quels que soient vos choix de financement, le business plan micro crèche vous sera utile pour présenter votre projet à vos partenaires financiers. Les rassurer par rapport à la fiabilité de votre projet ne suffit pas. Vous devez les convaincre de vous octroyer les fonds nécessaires pour ouvrir une micro crèche.