Comment ça marche ?

Pourquoi faire un business plan pour un concept store ?

L’ouverture d’un concept store est un projet innovant qui mérite la rédaction d’un business plan efficace. Ce dernier formalise le projet de création ou reprise d’entreprise dans un document écrit qui met en évidence ses aspects qualitatifs et financiers. Grâce à ce document :

  • Vous disposez d’un outil simple d’utilisation pour bâtir un projet pertinent, viable et pérenne.
  • Vous possédez un document d’orientation claire et précise pour gérer et piloter votre entreprise.
  • Vous aurez une meilleure visibilité des flux de trésorerie futurs vous évitant les risques de faillite.
  • Vous disposez d’un outil de communication fiable pour présenter le projet, négocier avec les financeurs et investisseurs potentiels, etc.

Pour que le business plan d’un concept store soit efficace, vous devez miser sur un contenu impeccable. Pour mieux rédiger votre document d’affaires, lisez ce guide !

Que mettre dans son business plan concept store ?

Vous avez trouvé une idée originale pour votre concept store ? Votre idée est-elle faisable ? Vous avez la motivation nécessaire pour créer votre entreprise ? Maintenant, rédigez un business plan et découvrez les informations à inclure dans ce document :

  • Le projet de concept store : les origines du projet, les créateurs de l’entreprise, les produits ou services ;
  • L’aspect commercial du projet : l’analyse du marché de concept store, les concurrents, les clients potentiels ;
  • La dimension marketing du projet ;
  • L’aspect juridique du projet ;
  • Les éléments financiers du concept store.

D’une manière générale, ce document qui contient moins de 20 pages est divisé en plusieurs chapitres regroupés dans 2 grandes parties :

  • Une partie rédactionnelle ;
  • Une partie financière.

Comment faire l’executive summary pour un concept store ?

Un document de 2 pages maximum, l’executive summary ou résumé opérationnel offre une vision globale du projet de concept store. Il introduit également le business plan et vise à séduire le lecteur afin que celui-ci s’intéresse davantage au projet.

La forme du document doit encourager le lecteur à s’intéresser à son fond. Privilégiez une rédaction de qualité : un document facile à lire et exempt de fautes (orthographe, grammaire, syntaxe…).

Comme il constitue un condensé du business plan, l’executive summary doit présenter :

  • La dénomination du concept store ;
  • La thématique du concept store (sport, alimentation, mode, décoration intérieure…) ;
  • Le produit ou service à commercialiser (équipements et accessoires de sport, habillement tendance pour homme ou femme, etc.) ;
  • La tendance du marché, la clientèle ciblée et les concurrents.

Vous devez également mentionner vos avantages concurrentiels et indiquer précisément vos besoins (prêt, investissement en matériel ou autre).

Comment présenter les origines de son projet ?

Ce chapitre consiste à faire le point sur les circonstances qui vous ont poussé à ouvrir un concept store. Dans ce sens, il doit :

  • Raconter l’historique du projet : de qui vient l’idée de créer cette entreprise ? Qu’est-ce qui vous a motivé au point d’arriver à cette décision ? Etc.
  • Fournir des informations détaillées sur les membres fondateurs du projet : parcours professionnels, formations et diplômes, compétences spécifiques…

Assurez-vous que les informations fournies dans ce document permettent au lecteur de comprendre la cohérence entre le projet et ses créateurs.

Comment présenter ses produits et services pour son projet de concept store ?

Le business plan d’un concept store doit inclure une description détaillée de votre offre commerciale. Ce chapitre doit alors répondre à certaines questions :

  • Quelles sont les caractéristiques de vos produits et services ?
  • À qui s’adresse votre offre commerciale ?
  • Quels sont les points forts de votre offre par rapport à celle des concurrents ?
  • Etc.

Vous devez démontrer que votre offre a des atouts particuliers qui procurent du potentiel à votre projet. Présentez également les points faibles de votre concept store pour démontrer votre transparence. Toutefois, pour que le lecteur comprenne que vous avez la maîtrise totale du projet, n’oubliez pas de proposer des solutions pour contrecarrer ces faiblesses.

Comment faire l’étude de marché pour un concept store ?

Si l’étude de marché est l’une des étapes clés de la création d’entreprise, sachez qu’elle est vitale pour ouvrir un concept store. Pour faire simple, cette étape consiste à :

  • Analyser le marché (la taille du marché en valeur et en volume, les offres et demandes existantes, les facteurs qui influent le marché…) ;
  • Identifier les clients ciblés et les concurrents (directs et indirects) ;
  • Analyser l’environnement du projet.

Une étude de marché efficace suit une étape bien précise. Elle consiste à :

  • Définir des objectifs précis : avant de mettre en œuvre quoi que ce soit, posez-vous la question : que cherchez-vous à savoir ?
  • Concevoir le plan d’étude de marché : cela consiste à élaborer le questionnaire à poser au public ciblé.
  • Collecter les informations : vous devez effectuer des sondages, des interviews, etc.
  • Analyser et présenter les résultats de l’étude.

Comment bâtir la stratégie marketing de son projet de concept store ?

Pour positionner efficacement votre offre sur le marché, vous devez mettre en place une stratégie marketing efficace. Cette dernière doit prendre en compte ces 4 paramètres :

Le plan marketin

Il regroupe les méthodes à mettre en place pour atteindre les objectifs : Mix marketing, Inbound marketing, etc. Vous devez également définir votre business model, c’est-à-dire les actions à accomplir pour que le concept store génère des revenus.

L’équipe opérationnelle

Innovant et original, le concept store exige une équipe polyvalente pour exécuter le plan que vous avez élaboré.

Les moyens matériels

Ils comprennent les installations et les équipements indispensables à la mise en œuvre du projet. Ils doivent correspondre aux actions à mettre en œuvre et surtout aux objectifs à atteindre.

Les fournisseurs

Une bonne gestion des fournisseurs est cruciale, car cela fait partie des principaux facteurs permettant de garantir la qualité et la fiabilité des offres.

Étant donné la particularité de votre projet, votre stratégie doit mettre un point d’honneur :

  • À l’emplacement du concept store qui doit être proche du public ciblé ;
  • À l’originalité du concept store (thème du concept, décoration du local, etc.) ;
  • À l’animation du concept store (créer régulièrement des événements sur site, interagir avec sa communauté sur les réseaux sociaux, etc.) ;
  • Instaurer un programme de fidélisation efficace.

Quel montage juridique pour son concept store ?

Nombreux créateurs d’entreprise s’accordent à dire que les concepts stores se forment en société. Pour vous aider à faire le bon choix, voici une liste de statuts juridiques les plus adaptés à votre projet :

  • La SAS ou Société par actions simplifiée ;
  • La SASU ou Société par actions simplifiée unipersonnelle.

Selon votre situation et les caractéristiques de votre entreprise, vous pouvez également vous tourner vers d’autres statuts juridiques comme l’Entreprise individuelle ou l’EURL.

Les indicateurs financiers du business plan pour un concept store ?

La présentation des indicateurs financiers dans le business plan vous permet d’évaluer la performance financière de votre entreprise. Vous pouvez vous servir de ces données pour analyser l’écart entre le prévisionnel et la réalité. Le résultat de cette analyse vous permet d’effectuer les ajustements nécessaires pour qu’il y ait une parfaite adéquation entre les objectifs et les moyens. C’est essentiel pour garder une bonne maîtrise de votre projet.

Ces indicateurs sont :

  • Le chiffre d’affaires prévisionnel ;
  • La capacité d’autofinancement ;
  • Le résultat d’exploitation ;
  • Le résultat net ;
  • Les besoins en fonds de roulement.

289 000 entrepreneurs utilisent nos services

4.8

Avis Clients

/ 12 709 avis sur Google

Vérifier les avis »