Quels sont les investissements pour ouvrir un SPA ?

Vous songez à mettre en œuvre un projet de centre de bien-être ? Cela implique forcément des investissements. Frais de création (immatriculation, conseil juridique ou fiscal, etc.), immobilisations (brevets, équipements, logiciels…), capital d’exploitation… Les investissements de départ pour ouvrir un SPA sont multiples. Pour que votre projet se tienne, vous devez assurer le financement de ces investissements. Raison pour laquelle vous devez élaborer un plan d’investissement crédible. C’est essentiel pour assurer l’efficacité du business plan d’un centre de bien-être – SPA. Ce guide vous informe sur les investissements de départ d’un Spa. Vous pouvez également y découvrir différentes solutions pour financer vos investissements.

5/5 - (1 vote)

Vous êtes dans la rubrique dédiée au Business Plan Centre de bien-être, Spa

Nous vous proposons un ensemble d'articles pour vous aider à rédiger votre business plan centre de bien-être, spa.

Quels sont les investissements de départ d’un Spa ?

Les investissements de départ regroupent principalement les postes de dépense à envisager pour démarrer l’entreprise.

Les dépenses liées à l’emplacement du Spa

L’emplacement du local est un facteur déterminant pour trouver la clientèle idéale. Pour cela, vous pouvez ouvrir un centre de bien-être en ville, créer un Spa accolé à un hôtel ou choisir un emplacement exceptionnel pour installer votre centre de bien-être.

Le choix du local doit tenir compte des spécificités de votre offre (cures minceurs, enveloppements, soins du visage…). Quoi qu’il en soit, sachez que le local est parmi les postes de dépense les plus importants de votre projet.

Les dépenses d’installation et d’aménagement du Spa

Un lieu d’exception pour se ressourcer, le centre de bien-être doit garantir un environnement confortable permettant aux clients de trouver plaisir et sérénité. Selon les spécificités de vos offres, il peut comporter :

Ce type d’établissement comprend des zones humides (sauna, douches et toilettes, hammam…). De ce fait, vous devez l’aménager pour qu’il respecte les normes de sécurité et d’hygiène en vigueur.

Selon l’état du local, vous pouvez également être amené à rénover les sols, repeindre les murs, remettre aux normes les installations électriques et sanitaires…

L’investissement en équipements

D’une manière générale, le centre de bien-être fournit des prestations de soins du corps. Vous devez alors investir dans différents équipements pour pouvoir élaborer des offres adaptées aux besoins de la clientèle, tels que :

  • Des lits hydromassants ;
  • Des appareils esthétiques ;
  • Divers accessoires de Spa (lumière, siège, appuie-tête…) ;
  • Etc.

Les coûts marketing et de communication

Pour assurer la visibilité de votre centre de bien-être et augmenter vos chances de réussir, vous devez miser sur une stratégie marketing fiable et un plan de communication efficace. Retenez que l’Hexagone comptabilise plus de 9 000 Spas. Même si ce marché est particulièrement dynamique en France, votre stratégie d’entreprise ne doit faire l’objet d’aucune négligence. Voici une liste non exhaustive des postes de dépense liés à la mise en œuvre de la stratégie marketing et du plan de communication :

  • La création de site internet ou d’application mobile ;
  • L’élaboration et la distribution de prospectus ;
  • La gestion des réseaux sociaux ;
  • Etc.

Bon à savoir : si vous songez à ouvrir un Spa en franchise, vous devez également prévoir les frais y afférents. L’intégration dans une franchise implique effectivement certains coûts, notamment :

  • La caution ;
  • Le droit d’entrée ;
  • L’apport personnel.

Défini par le franchiseur, leur montant peut varier d’une franchise à l’autre. Raison pour laquelle vous devez entamer une étude rigoureuse pour comparer plusieurs franchises avant d’intégrer un réseau quelconque.

Le montant de l’investissement de départ pour ouvrir un Spa peut donc varier d’un projet à l’autre. Les facteurs qui influencent ce montant sont multiples, entre autres :

  • Les travaux d’aménagement du local ;
  • Les prestations proposées par l’établissement et donc, les équipements et les accessoires à acquérir ;
  • La capacité d’accueil du Spa ;
  • La décoration et la personnalisation des lieux.

Plan d’investissement : que doit-il contenir ? Quelle est son utilité ?

La détermination des investissements de départ d’un Spa ne suffit pas. Vous devez établir un plan d’investissement pour pouvoir élaborer un plan de financement crédible. Retenez que ce dernier est parmi les éléments constitutifs du prévisionnel financier du business plan du centre de bien-être.

Présenté sous forme de tableaux, le prévisionnel financier représente la 2e partie d’un plan d’affaires. Il met en évidence les aspects financiers du projet de création ou de reprise d’entreprise. Il comprend de nombreuses données chiffrées qui doivent démontrer :

  • L’équilibre financier du projet ;
  • La potentielle rentabilité du Spa ;
  • La viabilité de l’activité.

Dans ce contexte, le plan d’investissement peut présenter :

  • Les frais de création et les dépenses exceptionnelles engagées lors de la création d’entreprise
  • Les immobilisations corporelles et incorporelles
  • Le capital d’exploitation
  • Les amortissements et les intérêts.

Comment financer l’investissement de départ d’un centre de bien-être ?

Votre apport personnel ne suffit pas à financer les investissements pour ouvrir un Spa ? Sachez que pour répondre à vos besoins en financement, plusieurs solutions s’offrent à vous.

L’emprunt

La solution de financement privilégiée des entrepreneurs, l’emprunt implique pourtant d’énormes engagements. Pour emprunter de l’argent, vous pouvez vous adresser à un organisme de crédit, à une banque ou à un particulier.

Sachez que l’obtention d’un prêt bancaire est soumise à certaines conditions d’éligibilité. Vous devez, par exemple :

  • Déposer des garanties ;
  • Constituer une demande comprenant plusieurs documents, notamment le business plan du centre de bien-être – SPA ;
  • Etc.

Les solutions alternatives à l’emprunt

Le financement participatif

Connu également sous le nom de crowdfunding, le financement participatif consiste pour l’entrepreneur à récolter des fonds nécessaires à la création de l’entreprise auprès d’un large public. Il peut alors prendre différentes formes :

  • Le prêt avec ou sans intérêt ;
  • La souscription de titres de capital ou de créance ;
  • Le don.

Les business angels

Si votre Spa possède un fort potentiel de rentabilité et de croissance, vous pouvez utiliser cette solution pour trouver un financement à vos investissements. Pour cela, vous devez essayer de trouver un investisseur ayant le même objectif que vous, c’est-à-dire, réaliser une plus-value grâce aux investissements effectués.

Retenez que les business angels ne choisissent pas les projets à financer au hasard. Ils tiennent compte de plusieurs paramètres : la faisabilité économique et financière, la rentabilité et surtout la viabilité du projet en question.

Le prêt d’honneur

Nombreux réseaux d’accompagnement mettent à la disposition des jeunes entrepreneurs des dispositifs d’aide pour que ceux-ci créent leur entreprise dans les meilleures conditions. Tel est le cas pour le prêt d’honneur qui ne requiert ni garantie, ni caution personnelle.

Les subventions

Vous pouvez également prétendre aux subventions destinées aux créateurs d’entreprise. Elles peuvent provenir de l’État, des collectivités territoriales, des organismes privés… Soumises à certains critères d’éligibilité, ces subventions peuvent prendre différentes formes :

  • Aides financières ;
  • Exonération et allègement d’impôt ;
  • Conseils et assistance ;
  • Etc.