Les démarches pour ouvrir un centre de bien-être ?

Salon de massage, institut de beauté, bar à ongles, SPA… Les centres de bien-être sont de plus en plus nombreux en France. Le taux de fréquentation de ce type d’établissement qui se focalise sur le bien-être du corps ne cesse pas d’augmenter. Vous voulez opérer dans ce secteur et ouvrir un SPA ? Ce guide fournit les réponses aux questions qui vous turlupinent, notamment celles relatives aux démarches à suivre et au coût du projet. Vous pouvez aussi y découvrir les erreurs à éviter pour optimiser le succès de votre projet d’ouvrir un centre de bien-être.

5/5 - (1 vote)
Business Plan » Modèles » Business Plan Centre de Bien-Etre, Spa » Les démarches pour ouvrir un centre de bien-être ?

Quelles sont les démarches à accomplir pour ouvrir un SPA – centre de bien-être ?

La réflexion préalable

Le secteur du bien-être est très dynamique en France. Néanmoins, cet argument ne suffit pas à garantir le succès de votre projet. Avant de démarrer le projet, faites le point sur :

  • Vos véritables motivations ;
  • Vos compétences ;
  • Votre situation personnelle.

Tous ces éléments doivent être en accord avec vos objectifs professionnels. À défaut, ils risquent de créer des barrières au succès de votre projet.

Le choix du concept

La France comptabilise plus de 9000 Spas. Certes, ce marché est dynamique, mais il ne faut pas négliger l’importance de la concurrence. Raison pour laquelle vous devez miser sur un bon concept pour sortir du lot et démarrer votre projet dans les meilleures conditions. Pour définir le concept de votre centre de bien-être, posez-vous des questions :

  • Quelles prestations proposer (massage, soins du visage, enveloppement, soins amincissants…) ?
  • Quelle ambiance adopter (exotique, romantique, cosy…) ?
  • Quelle décoration choisir (couleur, style, etc.) ?
  • Comment fidéliser les clients (carde de fidélité, remises pour chaque réservation, offres spéciales…) ?

Analyser le marché du centre de bien-être

La réalisation d’une étude de marché est fortement préconisée avant le lancement d’un projet d’entreprise. Cette analyse permet de tester la faisabilité, la viabilité et la rentabilité dudit projet. En effet, une bonne motivation et un concept fiable ne garantissent pas la pérennité de votre SPA. Plusieurs facteurs contribuent au succès de votre projet. Vous devez, par exemple :

  • Avoir le bon service ou produit ;
  • Proposer un bon prix ;
  • Choisir un emplacement de qualité ;
  • Miser sur une bonne communication ;
  • Mettre en place une bonne organisation.

Dans ce contexte, votre étude doit porter sur :

  • Le segment de marché en question (tendance, nature, état du marché…) ;
  • La clientèle cible ;
  • Les concurrents et leurs offres.

Choisir un emplacement et un local

Misez sur un bon emplacement pour dénicher les meilleurs clients. Pour cela, vous devez définir votre zone de chalandise avec précaution. Privilégiez les zones faciles d’accès et dynamiques, proches des transports en commun, dotées de parking… Vous pouvez, par exemple, ouvrir un centre de bien-être – SPA en ville ou dans une zone d’emploi.

En plus d’un bon emplacement, vous devez également disposer d’un local adapté à votre activité. Optez pour un local qui vous permet d’exercer votre activité efficacement et confortablement. N’hésitez pas à réaliser des travaux d’aménagement et de décoration pour le rendre plus fonctionnel, confortable et design. N’oubliez pas que vos clients cherchent un endroit calme, agréable et confortable pour se détendre et se relaxer.

Choisir un statut juridique

Vous avez élaboré le projet de SPA seul ou avec des associés ? Vous voulez créer une société ou exercer en tant qu’autoentrepreneur ? Quelle que soit votre décision, vous devez choisir un statut juridique pour votre centre de bien-être. Concernant le statut juridique de votre SPA, plusieurs options s’offrent à vous :

  • SARL (Société à responsabilité limitée) ;
  • EURL (Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) ;
  • EIRL (Entreprise individuelle à responsabilité limitée) ;
  • SAS (Société par actions simplifiés) ;
  • SASU (Société par actions simplifiée unipersonnelle) ;
  • SAS (Société par actions simplifiée) ;
  • Microentreprise.
Business Plan centre-de-bien-etre-spa

Business Plan Centre de bien-être -SPA

Nous vous proposons un modèle de business plan complet (rédactionnel et tableaux financiers) pour vous permettre d’ouvrir votre Centre de bien-être -SPA. Organisé pour présenter efficacement votre projet, il est prêt à l’emploi et ne nécessite aucune compétence particulière.

4.8

Avis Clients

/ 11 557 avis de clients satisfaits de nos services.

Business Plan Centre de bien-être -SPA

Élaborer un business plan

Les experts en création d’entreprise vous recommandent de faire un business plan de centre de bien-être avant de lancer votre projet. La rédaction de ce document vous permet d’évaluer la viabilité de votre activité en tenant compte de plusieurs paramètres. Ces derniers peuvent s’agir de la conjoncture économique, de l’environnement du secteur de centre de bien-être, des moyens à votre disposition, de la concurrence sur le marché… Le business plan de votre centre de bien-être – SPA doit, néanmoins, présenter :

  • Le segment de marché à cibler ;
  • Le produit ou le service à proposer aux clients ;
  • La clientèle cible ;
  • Le porteur de projet et son équipe ;
  • L’aspect commercial du projet (stratégie commerciale, stratégie de communication, politique de prix…) ;
  • L’aspect juridique du projet (statut juridique, régime fiscal, etc.) ;
  • L’aspect financier du projet (les tableaux qui exposent les prévisions financières de votre entreprise).

Bon à savoir : il convient d’introduire le business plan d’un SPA avec un résumé opérationnel. Retrouvez nos autres conseils dans notre article dédié à ce sujet.

Mettre en œuvre les démarches administratives

Voici les démarches administratives à suivre, dernière étape pour ouvrir un SPA, centre de bien-être :

  • Rédiger les statuts ;
  • Choisir un siège social (l’adresse du siège social et l’adresse de l’activité peuvent être différentes) ;
  • Sélectionner une société de domiciliation ;
  • Ouvrir un compte bancaire et y déposer des fonds ;
  • Élaborer les documents pour créer le dossier de création d’entreprise ;
  • Publier un avis de constitution sur le JAL.

Les démarches s’avèrent plus simples si vous exercez votre activité sous le régime d’un micro-entrepreneur. Pour cela, vous devez :

  • Effectuer une déclaration d’activité ;
  • Vous immatriculer au Registre du commerce et des sociétés (RCS) ;
  • Choisir un siège social.

La publication d’un avis de constitution au Journal d’annonces légales n’est pas obligatoire pour un entrepreneur individuel.

Bon à savoir : il existe désormais un service dématérialisé pour effectuer les démarches de création d’entreprise en ligne.

Combien coûte l’ouverture d’un centre de bien-être – SPA ?

Pour assurer la solidité de votre projet de SPA, déterminez le coût de la création de votre entreprise et prévoyez un budget adapté. À titre indicatif, le budget moyen pour ouvrir un centre de bien-être peut varier entre 1500 et 4000 €/m². Si vous voulez proposer des prestations haut de gamme (cadre luxueux, produits de haute qualité, soins innovants…) ou intégrer une franchise, ce prix peut encore monter. En effet, il peut varier selon plusieurs facteurs :

  • L’emplacement et les caractéristiques du local ;
  • Les équipements et les installations ;
  • L’étendue du marché à exploiter ;
  • La visibilité de votre marque ;
  • Etc.