Nos 5 conseils pour réussir l’ouverture de sa supérette

La réussite d’un commerce de vente de produits au détail repose sur plusieurs facteurs clés : la maîtrise du marché, le choix de l’emplacement, la cohésion entre les objectifs et le plan d’actions… Par ailleurs, vous devez vous soumettre à certaines obligations. Dans le cas d’un projet de supérette, par exemple, vous devez respecter les normes de sécurité et d’accessibilité, les normes d’hygiène, les obligations d’affichage… Pour ces raisons, une analyse complète et minutieuse du projet s’impose avant son lancement. Pour vous aider à mettre en œuvre votre projet d’ouvrir une supérette, voici 5 conseils pratiques et utiles à prendre en compte.

5/5 - (2 votes)
Business Plan » Modèles » Business Plan Supérette » Nos 5 conseils pour réussir l’ouverture de sa supérette

Miser sur un bon emplacement

Un bon emplacement demeure l’une des conditions sine qua non pour réussir l’ouverture de sa supérette. Que vous souhaitiez acheter ou louer un local commercial, l’emplacement de l’entreprise aura un impact direct sur son chiffre d’affaires.

Il existe une multitude de critères de choix qui peuvent vous aider à choisir la localisation idéale pour votre commerce.

Le flux de mobilité

Le profil des passants ainsi que le volume et la fréquence de passage sont des éléments clés pour augmenter le trafic d’un point de vente. Pour votre supérette, optez pour un emplacement avec un bon flux de passage :

  • Dans une zone d’emploi ;
  • Proche d’un établissement scolaire ou d’une crèche ;
  • À proximité des lieux de résidence ou des transports en commun.

La visibilité du local

Pour augmenter la notoriété de votre supérette, assurez-vous que celle-ci soit bien visible. Pour attirer le regard, mettez en valeur son attrait extérieur en optant pour :

  • Une belle façade illustrant une image de marque invitante ;
  • Une longue vitrine attrayante ;
  • Etc.

Bon à savoir : n’hésitez pas à créer une notoriété sur le Web pour optimiser votre visibilité. Pour cela, vous pouvez travailler votre présence sur les médias sociaux, créer un site vitrine, créer une infolettre…

L’accessibilité du local

L’emplacement de la supérette doit être accessible par voie cyclable, piétonne, routière… La proximité avec les transports en commun est fortement recommandée. Idéalement, privilégiez un local accessible aux personnes à mobilité réduite.

L’environnement

Concernant l’environnement du local, vous devez prendre en compte plusieurs paramètres :

  • L’environnement concurrentiel (nombre de supérettes dans la zone de chalandise, caractéristiques des offres concurrentes, etc.) ;
  • L’environnement économique (revenu moyen de la clientèle cible, taux de chômage dans la zone de chalandise, etc.) ;
  • L’environnement socioculturel (caractéristiques de la clientèle cible, comportements d’achat, etc.) ;

Analyser rigoureusement le marché de la supérette

ertes, la supérette est un secteur dynamique qui séduit de plus en plus de consommateurs. Néanmoins, avant le lancement du projet, analysez rigoureusement le marché en question. L’étude de marché est une étape cruciale dans tout projet de création ou de reprise d’entreprise. Elle vous donne la possibilité de mieux connaître les potentiels clients de votre supérette et d’élaborer des offres en adéquation avec leurs besoins.

Par ailleurs, cette analyse est un excellent moyen d’identifier vos concurrents, de déterminer leurs offres et de découvrir leur stratégie. Toutes ces informations vous aideront à vous positionner efficacement sur le marché et à lancer votre entreprise dans les meilleures conditions.

Rédiger un bon business plan

Si l’ouverture d’une supérette semble être un acte anodin, retenez qu’elle doit respecter les étapes clés pour créer une entreprise. Dans ce sens, la rédaction d’un business plan d’une supérette demeure incontournable. La réalisation d’une étude de marché pour votre petit supermarché vous permet de valider la faisabilité commerciale d’un projet de supérette. Pour vérifier la rentabilité et la viabilité de ce dernier, vous devez élaborer un business plan. Ce document expose tous les éléments clés de votre projet, à savoir :

  • Le porteur de projet ;
  • Les caractéristiques du projet ;
  • Le marché de la supérette (nature, tendance, projections…) ;
  • La stratégie ;
  • Le montage juridique ;
  • Le prévisionnel financier.

Bon à savoir : la qualité de ce plan d’affaires s’apprécie aussi bien sur le fond que sur la forme. Retenez que ce document vous sera indispensable pour convaincre les investisseurs et les banquiers de vous accompagner dans votre projet. Il vous servira également à structurer et à piloter le projet dans les meilleures conditions.

Business Plan superette

Business Plan supérette – petite surface

Nous vous proposons un modèle de business plan complet (rédactionnel et tableaux financiers) pour vous permettre d’ouvrir votre supérette – petite surface. Organisé pour présenter efficacement votre projet, il est prêt à l’emploi et ne nécessite aucune compétence particulière.

4.8

Avis Clients

/ 11 415 avis de clients satisfaits de nos services.

Business Plan supérette – petite surface

Bien choisir la forme juridique

Une fois le marché cerné et l’emplacement de la supérette défini, vous devez choisir une forme juridique pour votre entreprise.

Voici la liste des différentes formes juridiquesrecommandées pour une supérette.

Autoentrepreneur

L’autoentreprise est le statut privilégié des petites structures pour plusieurs raisons :

  • Les démarches de création d’entreprise sont simplifiées ;
  • L’autoentrepreneur profite des obligations comptables allégées et d’une exonération de TVA sous certaines conditions.

Entreprise individuelle

La simplicité des démarches constitue également l’un des principaux avantages de ce statut d’entreprise. Toutefois, vous devez tenir une véritable comptabilité d’entreprise.

Société par actions simplifiée (SAS)

En créant une supérette sous le statut d’une société par actions simplifiée, vous disposez d’une certaine liberté dans la création des statuts. N’exigeant pas de capital minimum, la SAS vous permet de protéger votre patrimoine personnel, car elle limite votre responsabilité au montant des apports.

Société à responsabilité limitée (SARL)

Création simplifiée, pas de capital minimum et responsabilité limitée au montant des apports, les caractéristiques de la SARL s’avèrent aussi très attractifs. Par contre, ce statut juridique exige un nombre minimum d’associés. En outre, vous devez tenir un livre comptable et rédiger des statuts d’entreprise.

Société par actions simplifiée unipersonnelle (SASU)

La SASU vous permet de créer une société à associé unique, cela dit, elle n’autorise pas l’intégration d’autres associés au sein de l’entreprise. Cependant, il faut retenir qu’elle procure divers avantages à ne pas négliger, dont une meilleure protection du patrimoine personnel.

Franchise ou indépendant : faire le bon choix

Pour lancer et développer votre projet, 2 solutions s’offrent à vous :

Intégrer une franchise

En devenant franchisé, vous exercez en tant que commerçant indépendant tout en appartenant à une franchise. En intégrant ce réseau de distributeurs, vous profiterez de multiples avantages, notamment son savoir-faire, son expérience, sa notoriété et son assistance.

Cependant, votre indépendance se limite généralement à la gestion quotidienne de la supérette. En effet, vous devez vous soumettre à certaines règles et clauses, notamment au concept de la franchise. Cette dernière peut ainsi vous imposer sa stratégie d’entreprise. De ce fait, vous devez exercer votre activité en suivant sa politique de fournisseur, sa stratégie de prix, sa stratégie de distribution…

Exercer hors franchise

La création d’une supérette hors franchise vous offre une indépendance optimale, que ce soit los du lancement ou développement de votre activité. Vous n’avez, effectivement, pas besoin d’obtenir l’aval d’une franchise pour valider vos idées et vos choix. Vous pouvez alors créer une entreprise à votre image et qui reflète votre personnalité.

Par contre, vous devez travailler rigoureusement pour assurer la notoriété de votre supérette, acquérir de l’expérience et du savoir-faire, etc.