7 conseils pour faire son business plan d’une exploitation agricole

Si vous souhaitez rejoindre les 400 000 exploitants agricoles en France (chiffre approximatif fourni par l’Insee), vous devez élaborer un business plan solide. Ce dernier vous permet de structurer votre projet dans les meilleures conditions tout analysant ses atouts et faiblesses. Ce document vous sera ainsi indispensable pour piloter efficacement votre entreprise.

5/5 - (1 vote)
Business Plan » Modèles » Business Plan Exploitation Agricole » Nos conseils pour faire son Business Plan exploitation agricole

La rédaction du business plan exploitation agricole exige de la rigueur. Elle requiert la mise en œuvre d’une bonne étude de marché et l’établissement d’un prévisionnel financier fiable. Par ailleurs, vous devez miser sur la qualité de ce document aussi bien sur le fond que la forme. Les détails ! Bon à savoir : ces conseils restent valables que ce soit dans le cadre d’une création ou d’une reprise d’entreprise.

1. Rédiger un plan d’affaires : s’imprégner du sujet

Pour rédiger un plan d’affaires fiable, vous devez maîtriser le sujet. Que vous souhaitiez investir dans un centre équestre, une cave à vins ou autre, vous devez vous plier à cette règle. Dans le cas d’une exploitation agricole, informez-vous sur :

  • Les différents types d’agriculture (il y en a 6 en France) ;
  • Les différentes formes d’entreprises agricoles (sociétés foncières, sociétés de gestion ou d’exploitation, sociétés commerciales) ;
  • Les aspects économiques et fiscaux de l’exploitation agricole ;
  • La politique agricole appliquée dans l’Hexagone et l’Union européenne…

Pour vous aider à vous faire une idée de la situation actuelle, sachez que 18 % de la production agricole en Europe émanent de la France. Le pays se trouve en tête de liste dans ce secteur, suivi de près par l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne. Il fait partie des 7 puissances agricoles européennes qui détiennent les ¾ de la production dans ce continent. Et n’oubliez pas que l’Union européenne se trouve être la 1ère puissance mondiale dans ce domaine.
L’attrait des nouvelles générations pour ce secteur favorise sa diversification qui contribue incontestablement à son développement. En 2020, les exploitations de productions végétales concentrent 52 % du marché et 12 % opère dans l’agriculture biologique.
Ce domaine poursuit son évolution sous les signes de la qualité et du professionnalisme. 106 000 exploitations bénéficient d’un label pour au moins un de leurs produits. Quant aux producteurs, 55 % d’entre eux ont un niveau d’étude équivalent au baccalauréat et 27 % justifient d’un diplôme supérieur.

Business Plan exploitation agricole

Business Plan exploitation agricole

Nous vous proposons un modèle de business plan complet (rédactionnel et tableaux financiers) pour vous permettre d’ouvrir votre exploitation agricole. Organisé pour présenter efficacement votre projet, il est prêt à l’emploi et ne nécessite aucune compétence particulière.

4.8

Avis Clients

/ 11 557 avis de clients satisfaits de nos services.

Business Plan exploitation agricole

2. Rédiger son business plan exploitation agricole pas-à-pas

La rédaction d’un plan d’affaires se fait de manière progressive. Ce document doit contenir des informations véraces, précises et détaillées. C’est le seul moyen de garantir sa fiabilité. Pour atteindre cet objectif, vous devez avancer pas-à-pas. Présenter le projet, le porteur de projet et l’équipe La présentation globale du projet est la première étape de la rédaction du business plan. Dans ce sens, vous devez :

  • Présenter le créateur du projet et l’équipe qui va le constituer ;
  • Définir la nature, le secteur d’activité et le potentiel du projet ;
  • Déterminer les besoins de votre projet.

3. Miser sur une bonne étude de marché

Quelle que soit la motivation de votre projet, restez objectif dans l’évaluation de sa viabilité et de sa pérennité. Pour cela, réalisez une étude de marché efficace pour votre exploitation agricole. Celle vous permet d’obtenir des informations relatives aux offres et à la demande sur le marché, d’évaluer la concurrence, de positionner votre offre sur le marché…
En principe, l’étude de marché se fait en 5 étapes :

  • La définition des objectifs ;
  • La réalisation du questionnaire ;
  • Le collecte des données ;
  • L’analyse des résultats ;
  • L’élaboration du rapport.

À l’issu de l’analyse et de la synthèse des résultats de cette étude, vous pouvez prendre des décisions par rapport à la suite de votre projet d’ouvrir une exploitation agricole.

4. Savoir prendre les bonnes décisions

Chaque décision prise dans le cadre de l’élaboration du business plan aura un impact sur tout le projet. Vous devez alors bien définir le concept. Soyez précis quant au type de produits que vous souhaitez vendre. Vous pouvez ainsi choisir entre les produits de culture, les produits d’élevage ou encore l’exploitation mixte. Dans ce sens, votre choix doit prendre en compte plusieurs facteurs (implantation géographique, caractéristiques du marché, etc.).
Le choix du statut juridique de l’exploitation agricole est également crucial. Il détermine les formalités administratives à entreprendre, le mode d’imposition de votre société, la responsabilité des membres fondateurs, le mode de gestion de l’entreprise…
Le développement de votre activité repose en grande partie sur l’efficacité de votre stratégie. Quelle que soit la stratégie adoptée, elle doit vous permettre d’atteindre vos objectifs. Votre business plan exploitation agricole doit donc définir :

  • La mission de votre entreprise et votre vision dans les 3 années à venir, par exemple ;
  • Votre positionnement sur le marché ;
  • Les objectifs stratégiques de votre projet ;
  • Les plans d’action de votre projet pour atteindre les objectifs.

Quant à l’option de rédaction du plan d’affaires, plusieurs options s’offrent à vous :

  • Télécharger les modèles gratuits de business plan exploitation disponibles sur le Web ;
  • Se procurer un modèle de plan d’affaires payant ;
  • Utiliser les logiciels de rédaction de business plan en ligne ;
  • Faire appel au service d’un professionnel.

5. Établir des tableaux financiers solides

Constitué par 5 tableaux chiffrés, le prévisionnel financier représente la 2e partie du business plan. Il est incontournable pour évaluer la rentabilité, la fiabilité et surtout la pérennité de l’exploitation agricole. Il doit comprendre les éléments suivants :

Bon à savoir : les indicateurs financiers sont essentiels pour déterminer le potentiel financier de votre projet. Ils vous permettent de connaître le taux de rentabilité de votre projet, sa capacité à s’autofinancer, etc.
Seul un prévisionnel fiable et cohérent vous permet d’anticiper les aspects comptables et financiers de l’exploitation agricole. Via ce document, vos partenaires financiers pourront évaluer votre projet sur différents niveaux, à savoir :

  • Sa croissance ;
  • Sa rentabilité ;
  • La structure de son coût ;
  • Sa structure financière.

6. Créer un document bien structuré avec un plan soigné

Le plan d’affaires se présente comme étant le Curriculum Vitae de votre projet d’exploitation agricole. Il doit contenir toutes les informations permettant aux lecteurs de comprendre toutes les ficelles de ce dernier. Et pour faciliter la compréhension de ce document, il doit être bien structuré, précis et clair. Certes, il n’existe pas de structure de plan d’affaires unique pour ce secteur, toutefois, le document en question doit comprendre un minimum de renseignements, notamment :

  • La présentation générale du projet ;
  • Les informations sur les besoins et les ressources de votre exploitation ;
  • Le plan financier (la stratégie financière de l’entreprise, le prévisionnel financier, etc.).

Ce document doit être accessible à tout public, quel que soit son niveau intellectuel. Néanmoins, comme il est principalement destiné aux investisseurs, il doit illustrer votre professionnalisme et compétence ainsi que la valeur de votre entreprise.

7. Rédiger un document vendeur

Pour convaincre les potentiels partenaires financiers d’investir dans votre projet, vous devez leur présenter un business plan vendeur. Un contenu cohérent et pertinent ne suffit donc pas, misez également sur la forme du document. Pour cela, tenez compte de ces quelques points importants.

L’orthographe et la qualité de l’expression

Présentez un contenu de qualité à vos lecteurs. Idéalement, votre plan d’affaires doit être exempt de fautes d’orthographe et de syntaxe. Evitez les phrases longues « sans queue, ni tête ». Soyez précis et concis dans vos explications. Bon à savoir : vous pouvez confier la relecture de votre plan d’affaires à un professionnel en langue française pour assurer la qualité de vos écrits.

La longueur et l’accessibilité du document

Optez pour un plan d’affaires court, simple et efficace. Un document d’une vingtaine de pages suffira à présenter les détails de votre projet de façon claire et concise. Allez à l’essentiel tout en évitant les phrases longues et compliquées. Bannissez également les acronymes et les jargons techniques. Les lecteurs qui n’ont aucune notion en agriculture risquent d’avoir des difficultés à comprendre votre plan d’affaires si celui-ci contient des phrases trop techniques.

Les tableaux et les figures

Utilisez des tableaux et des figures pour appuyer vos arguments. Cela apportera de la valeur ajoutée à votre business plan exploitation agricole. En plus d’être agréable à voir, ces éléments facilitent la compréhension du document. Par ailleurs, chaque illustration doit être accompagné de légendes claires et précises.

Le conseil d’expert

Créer une entreprise est un projet de tous les jours, qui nécessite du temps et un engagement total de votre part. Toutes les informations que vous pouvez collecter en amont seront une aide pour concrétiser votre projet. Vous pouvez retrouver notre guide sur comment rédiger le business plan d’exploitation agricole pour vous aider à avancer et mettre toutes les chances de votre côté.