Comment réussir le rachat d’une exploitation agricole ?

Pour concrétiser votre projet agricole, vous n’êtes pas obligé de monter une nouvelle société. Le rachat d’une exploitation agricole est une alternative à la création d’entreprise. Même si cela peut paraître une aventure exaltante, sa mise en œuvre ne s’improvise pas. Effectivement, vous devez développer certaines compétences (fiscalité, administration d’entreprise, comptabilité…) et maîtriser les démarches ainsi que les règles relatives à la reprise d’une entreprise. Ces informations et conseils vous seront utiles pour réussir le rachat d’une exploitation agricole.

5/5 - (2 votes)
Business Plan » Modèles » Business Plan Exploitation Agricole » Comment réussir le rachat d’une exploitation agricole ?

Les différentes solutions de reprise d’une exploitation agricole

Le rachat d’une exploitation agricole vous donne la possibilité de perpétuer le « business » bâti par le cédant. Même si cette solution manifeste des atouts solides grâce aux actifs existants, elle n’est pas pourtant exempte de risques. Quel que soit l’état de santé de l’entreprise, vous avez la responsabilité de la stabiliser et la développer avec les éléments à votre disposition. Pour reprendre une exploitation agricole, 2 solutions s’offrent à vous :

  • Le rachat de l’actif ;
  • Le rachat de parts sociales.

Le rachat de parts sociales peut se faire de manière partielle ou intégrale. Son principal atout réside dans la simplicité des démarches administrative. Cependant, les aspects fiscaux et financiers de l’opération ne sont pas négligeables. En effet, la reprise de parts sociales implique le rachat des actifs et des passifs de l’entreprise.
Quant à la reprise de l’actif, elle peut se limiter au rachat des biens, tels que les bâtiments, les stocks et le matériel. Tous les passifs de l’exploitation (dettes, emprunts, etc.) resteront à la charge du cédant. Comme chaque solution présente autant d’avantages que d’inconvénients, le choix de la formule de reprise de l’entreprise doit prendre en compte les spécificités de l’activité.

Les démarches pour réussir le rachat d’une exploitation agricole

La recherche de l’exploitation agricole à racheter

La liste des fermes à céder est disponible sur le site Le Répertoire Départ Installation. Mise en ligne par les Chambres départementales de l’agriculture, cette plateforme met en relation les cédants et les repreneurs. Elle est dotée de différentes fonctionnalités vous permettant de limiter les recherches selon vos critères (forme juridique, lieu d’implantation, type de production…). La création d’un profil sur la plateforme vous donne accès à certains avantages : assistance et accompagnement d’un conseiller, offres adaptées aux critères personnalisés, etc.

La formalisation du projet

Avant de racheter une exploitation agricole, réalisez quelques études pour déterminer la faisabilité et la viabilité de votre projet sur tous les plans (économique, technique, etc.). Par ailleurs, vous devez mettre en place une stratégie adaptée aux spécificités de votre activité. Pour cela, rédigez un business plan et établissez un plan de formation.

Rédiger un business plan

Pourquoi rédiger un business plan ?

Que vous souhaitiez reprendre ou créer une entreprise agricole, la rédaction d’un business plan s’avère une étape incontournable. Comprenant tous les détails de votre future exploitation agricole, ce document vous permet de :

  • Mettre à plat vos idées ;
  • De structurer un projet solide ;
  • Piloter l’entreprise tout au long de son existence ;
  • Trouver un financement.

Mais il peut être difficile à réaliser quand on est pas formé ou expérimenté dans la gestion d’une entreprise. Afin de ne pas passer à côté d’éléments clés, lisez nos conseils d’expert sur la rédaction d’un business plan d’une ferme

Comment rédiger le business plan d’une exploitation agricole ?

L’élaboration d’un business plan pour une exploitation agricole suit un processus structuré. Dans ce sens, vous devez :

  • Présenter le projet de reprise d’entreprise ;
  • Présenter l’équipe et surtout préciser les compétences ainsi que les expériences des membres fondateurs ;
  • Réaliser une étude de marché de votre exploitation agricole (aborder le marché ciblé, définir le public cible et analyser les concurrents) ;
  • Travailler le positionnement de l’offre (la recherche du positionnement de l’offre nécessite l’analyse des offres proposées par les concurrents) ;
  • Déterminer des objectifs précis en termes de qualité et de quantité du produit ;
  • Définir les moyens à déployer pour atteindre les objectifs (élaborer les stratégies d’entreprise et choisir le business model) ;
  • Choisir le statut juridique et le régime fiscal de l’exploitation agricole ;
  • Élaborer le prévisionnel financier.

Le plan d’affaires doit clairement exposer les principaux atouts du projet, les contraintes liées au rachat et au développement de l’exploitation, la potentielle production de l’entreprise… Grâce à l’étude de marché, vous pouvez faire une projection de votre activité sur les 3 années, voire les 5 années à venir.

Business Plan exploitation agricole

Business Plan exploitation agricole

Nous vous proposons un modèle de business plan complet (rédactionnel et tableaux financiers) pour vous permettre d’ouvrir votre exploitation agricole. Organisé pour présenter efficacement votre projet, il est prêt à l’emploi et ne nécessite aucune compétence particulière.

4.8

Avis Clients

/ 11 557 avis de clients satisfaits de nos services.

Business Plan exploitation agricole

Élaborer un plan de formation

L’exercice d’une activité agricole est soumis à des règlementations légales. Pour que vous puissiez assurer efficacement votre rôle de chef d’exploitation agricole, vous devez réaliser un Plan de professionnalisation personnalisé (PPP). Dans contexte, vous avez également le choix entre :

  • Passer des stages d’application en exploitation agricole ;
  • Réaliser des actions de formation continue ;
  • Réaliser des actions pour obtenir le diplôme vous procurant la capacité professionnelle.

Les aides et les accompagnements à l’installation sur l’exploitation agricole

L’accompagnement des Chambres de l’agriculture

L’État soutient les projets de création et de reprise d’exploitation agricole. Par le biais des Chambres de l’agriculture, il propose aux futurs agriculteurs et éleveurs différentes solutions leur permettant d’optimiser le succès de leur projet.
Dans le cadre de votre projet de rachat d’entreprise, vous pouvez solliciter le service d’information, d’orientation et d’accompagnement des chambres de l’agriculture. Ce service est également connu sous le nom de Point Accueil Installation (PAI). Il vous permet de profiter d’un accompagnement personnalisé dans la mise en œuvre des démarches et des formalités relatives au rachat de l’entreprise agricole.

Les aides à la création ou à la reprise d’une exploitation agricole

En plus de l’accompagnement et des conseils, vous pouvez également bénéficier des aides comme :

  • Des dotations (destinées aux jeunes agriculteurs) ;
  • Des avantages fiscaux ;
  • Des prêts aidés (sans intérêt ou à faible taux d’intérêt) …

L’attribution de ces aides est soumise à certaines conditions liées à l’âge (généralement entre 18 et 50 ans) et au profil du bénéficiaire. En effet, elles s’adressent uniquement aux personnes qui débutent dans le métier. Ces dernières doivent être des ressortissants de l’Union européenne et justifier de la capacité professionnelle agricole. Sans la capacité professionnelle agricole, vous devez obtenir une autorisation préalable d’exploiter pour pouvoir exercer votre activité dans le respect des règlementations légales. Ladite autorisation est également indispensable si la surface exploitée dépasse la superficie maximale exploitable imposée par le Schéma directeur régional des exploitations agricoles.