Comment faire l’étude de marché d’une exploitation agricole ?

Pour mener à bien votre projet d’ouvrir une exploitation agricole, vous devez mesurer sa faisabilité et sa viabilité par le biais d’une étude de marché. En effet, disposer d’un capital de départ élevé ne suffit pas à garantir la réussite de ce projet. Son succès repose sur plusieurs facteurs : la tendance sur le marché, les caractéristiques du produit, la stratégie d’entreprise…

5/5 - (3 votes)
Business Plan » Modèles » Business Plan Exploitation Agricole » Comment faire l’étude de marché d’une exploitation agricole ?

Grâce à une étude de marché fiable et efficace, vous pouvez cerner facilement le secteur agricole, ce qui est favorable à la recherche de financement. Pour atteindre un tel objectif, vous devez suivre un procédé structuré et centré sur l’offre, la demande, le marché ainsi que l’environnement de l’exploitation agricole. Afin de vous aider à créer une entreprise agricole dans les meilleures conditions, voici les étapes à suivre pour faire une étude de marché efficace. Découvrez également quelques chiffres clés à connaître sur ce secteur.

Les étapes à suivre pour faire l’étude de marché de son exploitation agricole

La délimitation des objectifs

Cette partie consiste à collecter des informations pour connaître :

  • La nature et la dimension géographique du marché cible ;
  • Les différents acteurs dans le secteur de l’exploitation agricole (clients, fournisseurs, partenaires, concurrents…) ;
  • Le public cible (particuliers, restaurants, distributeurs…) ;
  • Les caractéristiques du marché (qualité de la demande, volume des offres, etc.).

Bon à savoir : concernant l’analyse de la concurrence, pour que l’étude soit complète, ne vous limitez pas à l’analyse de vos concurrents directs. Étudiez également vos concurrents indirects, c’est-à-dire ceux qui proposent des produits ou des services à même de substituer les vôtres. Et n’oubliez pas que l’exploitation agricole est encadrée par la loi. Le droit de la concurrence s’applique donc à ce secteur. Dans ce contexte, vous devez respecter les lois françaises tout en tenant compte des règlementations européennes. En principe, le droit de l’Union européenne prime sur le droit national.

La réalisation du questionnaire

Pour que l’étude de marché soit fiable, préparez un questionnaire adapté aux objectifs de votre projet. Avant de mettre en œuvre l’enquête, de traiter les résultats et de saisir les questionnaires, vous devez :

  • Sélectionner un échantillon d’individus à enquêter (il doit faire partie de votre public cible) ;
  • Choisir les bonnes questions ;
  • Structurer le questionnaire en fonction de vos besoins et objectifs ;
  • Déterminer le lieu de l’enquête (par courrier, dans la rue, sur Internet…).

Le contenu du questionnaire doit être axé sur 3 éléments, notamment le marché de l’exploitation agricole, le cible (les futurs consommateurs) et la concurrence.

La collecte des données

Une fois le questionnaire prêt, il ne vous reste plus qu’à procéder à une étude de terrain. Les informations collectées apporteront de la valeur ajoutée à votre rapport d’étude. Elles fournissent, effectivement, des données précises sur le marché en question, que ce soit en termes de qualité ou de quantité des offres.
Ces données concernent principalement :

  • La demande Vous aurez des informations précieuses sur l’évolution globale de la demande, le comportement des consommateurs, le profil du public cible…
  • Les offres Grace à l’étude de terrain, vous pouvez avoir plus de détails sur les caractéristiques et l’évolution de l’offre sur le marché ainsi que le profil de vos concurrents.
  • L’environnement de l’exploitation agricole Il s’avère important d’étudier les enjeux de ce secteur pour mieux le cerner. Vous devez alors déterminer les principaux facteurs susceptibles d’influencer non seulement votre projet, mais surtout le marché en question.

Dans ce contexte, une étude rigoureuse de tous les aspects de l’environnement de l’exploitation agricole s’impose (politique, économie, social, technologie, écologie et juridique). Il existe différentes techniques pour collecter des données, entre autres :

  • L’observation ;
  • Les entretiens ;
  • Le sondage ;
  • Les groupes de discussion ;
  • La collecte de documents et d’artefacts.

Note importante : assurez-vous que la ou les méthodes utilisées permettent d’obtenir des informations utiles qui feront avancer votre étude.

L’analyse et la synthèse des résultats

À l’issu de la collecte des données, dépouillez les questionnaires et passez à l’analyse ainsi qu’à la synthèse des résultats. N’oubliez pas de vérifier la véracité des données recueillies pour assurer la fiabilité de l’étude de marché. Toute éventuelle erreur ou omission peut compromettre à l’efficacité de votre étude et nuire à la fiabilité du plan d’affaires malgré une rédaction du business plan de qualité. Sachez que toutes ces informations vont servir à constituer le prévisionnel financier. Allez plus loin en consultant nos conseils pour réussir votre plan d’affaires. Dans cette étape, l’organisation et la patience doivent être de rigueur. Pour vous faciliter la tâche, procurez-vous de bons outils de traitement d’enquête. Notez que vous pouvez également confier le traitement de vos résultats d’enquête aux professionnels spécialisés dans ce domaine ou aux cabinets d’étude.

La rédaction du rapport

Le rapport de votre étude doit être facile à lire et à comprendre. Pour cela, assurez-vous qu’il soit bien structuré et organisé. Idéalement, le document en question doit :

  • Présenter l’objet de l’étude (le projet et le marché en question) ;
  • Fournir des réponses par rapport à la faisabilité et à la perspective du projet ;
  • Détailler les résultats de l’étude.

Bon à savoir : en principe, ces démarches restent valables pour tout projet de création ou de reprise d’entreprise (boucherie, cave à vins…).

Business Plan exploitation agricole

Business Plan exploitation agricole

Nous vous proposons un modèle de business plan complet (rédactionnel et tableaux financiers) pour vous permettre d’ouvrir votre exploitation agricole. Organisé pour présenter efficacement votre projet, il est prêt à l’emploi et ne nécessite aucune compétence particulière.

4.8

Avis Clients

/ 11 557 avis de clients satisfaits de nos services.

Business Plan exploitation agricole

Quelques notes essentielles sur le marché agricole en France

La France est le leader de la production agricole dans toute l’Europe. Selon un recensement réalisé par le Ministère de l’Agriculture, le nombre des exploitants agricoles ne cesse pas de diminuer. En 10 ans, il a reculé de 21 %. En effet, la France comptait 389 000 exploitants agricoles en 2020 contre 490 000 en 2010. Malgré la baisse du nombre d’exploitants, la taille des exploitations enregistre une croissance non négligeable et la surface agricole reste stable. Les acteurs dans ce secteur s’orientent de plus en plus vers la production végétale qui domine plus de la majorité des exploitations (52 %). Par contre, le nombre des d’exploitations spécialisées en élevage connait une régression, avec une baisse de – 31 % en 10 ans. Les exploitations spécialisées en agriculture biologique, quant à eux, ne cessent pas de gagner du terrain. En seulement 10 ans, leur part du marché a triplé. Les exploitants agricoles misent davantage sur la qualité de leurs produits. 36 % des exploitations produisent avec au moins un signe de qualité (ou d’origine). Et 23 % des exploitants agricoles vendent leurs produits en circuit court. En 2019, le secteur de l’agriculture française est majoritairement dominé par 3 segments clés :

  • La culture de céréales et de légumineuses (22 % des entreprises) ;
  • La culture de la vigne (16 % des entreprises) ;
  • L’élevage de bovins et de buffles (12 %).

Bon à savoir : une fois que vous avez une idée du marché de l’exploitation agricole en France, vous devez travailler sur celui de votre zone de chalandise.