Créer une agence de communication

13 min de lecture
Accueil » Business Plan » Agence de Communication » Comment ouvrir une Agence de Communication ?

Améliorer la communication interne ou externe d’une organisation. Augmenter sa notoriété. Construire un site vitrine pour aider une marque à se développer. Définir une identité visuelle ou encore améliorer la réputation en ligne. Promouvoir les créations, produits et services d’une entreprise. Etablir une stratégie. Autant de missions qui nécessitent la maitrise d’un véritable savoir-faire. D’autant qu’à l’heure des réseaux sociaux et de l’omniprésence du digital, la communication se révèle pour de nombreuses organisations comme un poste stratégique. En outre, les clients sont aujourd’hui de plus en plus regardants quant à l’approche opérée par les agences de communication et se révèlent de plus en plus rigoureux dans leur sélection une fois leurs objectifs déterminés. A l’heure actuelle, on observe une grande diversité dans les typologies d’agences de communication. Certaines ayant opté pour une spécialisation dans des secteurs spécifiques tels que le conseil en stratégie, les relations presse, la communication de crise ou encore la communication digitale.
Quoiqu’il en soit, les clients d’agences de communication se montrent très attentifs à l’objectivité de l’agence, ses compétences ainsi que son aptitude à apporter des idées nouvelles en mesure de résoudre les problématiques auxquelles fait face son client.

“La communication est une science difficile. Ce n’est pas une science exacte. Ca s’apprend et ça se cultive.”

Partager votre expertise dans le domaine subtile de la communication s’élève comme l’une de vos principales motivations ? Vous savez comment identifier les véritables objectifs de vos clients ? Pour vous rien de plus facile que de transformer une simple idée en message ? Dans ce cas, il n’y a plus de questions à vous poser. Il semble évident que vous êtes le prochain spin doctor en vogue. Alors, lancez-vous et créez l’agence de communication qui vous ressemble !
Œuvrons ensemble à réaliser vos ambitions !
Il ne fait aucun doute que vous disposez d’aptitudes relationnelles sans pareilles ? Votre créativité et votre capacité d’adaptation n’ont de limites que les souhaits de vos clients ? Vos compétences sont connues et reconnues des professionnels du secteur ? Alors il est grand temps de sauter dans votre nouvelle vie grâce à notre guide Pas à Pas et notre modèle de business plan Agence de communication.

N’hésitez plus…Vos idées valent bien plus que de l’or !

Étape 1 : validez son idée

Avant de vous lancer corps et âme dans l’ouverture de votre agence de communication, il sera essentiel de vous accorder une période pour conduire une réelle réflexion. En effet, ce type de projet implique de suivre rigoureusement une véritable méthodologie dans la conduite de votre projet. Sans quoi, vous allez au-devant de sérieuses déconvenues et verrez votre activité péricliter.
Or, il y a fort à parier que ce n’est pas votre objectif ! Alors prenez le temps de vous poser les questions pertinentes :

  • Disposez-vous de la motivation suffisante pour ouvrir votre agence de communication ?
  • Jugez-vous que vous ayez les compétences essentielles à la bonne gestion de votre agence de communication ?
  • Etes-vous certain que vos objectifs professionnels épousent véritablement vos objectifs personnels ?

Étape 2 : élaborez son concept

Accordez-vous le délai de réflexion suffisant pour concevoir votre agence de communication. Prenez le temps de peaufiner votre idée, de la mûrir dans ses moindres détails. Une fois cette étape accomplie, vous serez en mesure d’optimiser votre capacité à élaborer une agence de communication qui aura pignon sur rue. C’est votre passion qui doit primer pour que votre savoir-faire puisse pleinement s’exprimer.
N’hésitez pas à challenger votre idée. Mettez-vous à la place des clients qui travailleront avec vous. Demandez-vous pourquoi ils préféreraient vous faire confiance à vous plutôt qu’à vos concurrents :

  • Une véritable approche innovante ?
  • L’excellence de votre réputation ?
  • Une offre adaptée à tous les profils de projets ?

Vous pourrez aussi trouver des axes de différenciation au travers de prestations spécifiques ou des idées qui sortent du commun. Par exemple, vous pourriez faire de la digitalisation un de vos domaines de prédilection. Vous pourriez aussi vous positionner sur des projets à fort impact social ou vous spécialiser sur la communication politique.
Tous les champs des possibles vous sont ouverts. Alors ne vous limitez pas. Les seules limites seront celles que vous vous imposerez. Trouvez le moyen de devenir la figure de proue de votre secteur d’activité. Une véritable référence en somme.
« Il n’y pas de création sans épreuve ». Alors jouez en équipe. Pour vous accompagner efficacement dans l’étude de votre projet, nos experts ont développé pour vous un outil en mesure de réaliser un diagnostic pertinent et détaillé de votre projet. Anticipez et surmontez les embuches avec notre Business plan Agence de communication. Vous vous mettrez dès le départ en position d’identifier finement les forces, faiblesses, opportunités et menaces relatives à votre projet.

TESTEZ GRATUITEMENT
VOTRE PROJET DE CRÉATION
58 245
ÉVALUATIONS
réalisées ces 12 derniers mois

Étape 3 : réalisez une étude de marché

Lorsque vous vous lancerez dans l’étude de votre marché, il vous faudra concentrer vos efforts sur le secteur de la communication. Vous pourrez par la suite étendre cette analyse à tous les domaines et secteurs qui vous sembleront pertinents. De cette manière, vous confirmerez vos choix et poursuivrez votre projet en toute confiance. Sur la base de votre étude de marché, vous garderez un œil alerte sur l’état de votre concurrence ainsi que sur vos possibles potentiels partenaires et prescripteurs. Cette analyse vous permettra aussi d’identifier avec acuité le portrait de votre clientèle ainsi que ses attentes. Au final, une fois votre étude de marché parvenue à son terme, vous saurez s’il est temps de vous jeter dans le grand bain !
Grâce aux informations obtenues, vous préciserez votre offre de services, votre positionnement au regard des prix que vous pratiquerez ainsi que la stratégie qu’il vous faudra mettre en place pour conquérir de plus en plus de prospects.
Afin d’apporter une véritable validation à votre étude de marché, rien ne vaut l’expérience du terrain. Il s’agit d’un aspect essentiel. C’est à ce moment que vous entrerez directement en contact avec votre clientèle.
Ayez le réflexe de compiler l’ensemble de ses attentes ainsi que ses remarques. Il s’agit d’informations précieuses :

  • Accentuer votre présence sur Internet ?
  • Augmenter votre communication ?
  • Travailler la personnalisation de votre offre ?
  • Vous concentrer sur un secteur particulier ou vous diversifier ?
  • Repenser votre méthode de management de projets ?

A cette occasion, vous établirez le profil type de vos futurs clients :

  • Domaines d’activité
  • Durée moyennes des projets
  • Souhaits spécifiques
  • Budget consacré

Étape 4 : choisissez votre emplacement et votre outil de travail

A présent, vous disposez d’une étude de marché digne de ce nom ! Patiemment et rigoureusement, vous avez ordonné vos résultats et en avez tiré les conclusions. La prochaine étape ?  Déterminer la meilleure localisation possible pour votre future agence de communication. Il s’agit d’une question à ne pas négliger. En effet, votre localisation est tout aussi importante que la qualité de vos prestations.

Ainsi, afin de gagner en efficience dans la mise en place de vos actions, intégrez à votre réflexion le maximum de paramètres :

  • Une implantation en périphérie ou en centre-ville ?
  • Une installation à domicile ou dans un local professionnel ?
  • Aurez-vous l’espace minimum nécessaire pour accueillir vos clients ?
  • L’endroit est-il bien desservi ?

Et pour affiner votre démarche, rien ne vous empêche de contacter d’autres professionnels du secteur. Peut-être allez-vous glaner de précieuses informations pour alimenter votre analyse

Étape 5 : rédigez votre business plan

A présent, vous avez certainement une vision plus précise de votre projet. Peu à peu vous avez acquis la certitude que votre projet présente un véritable potentiel. Mais attention, ne vous reposez pas sur vos lauriers ! Il va maintenant falloir convaincre votre banquier de vous faire et de vous suivre dans l’aventure. Alors dotez-vous des meilleurs outils pour y parvenir ! Votre indispensable business plan Agence de communication vous offrira toute l’assise nécessaire pour ce face à face.

Grâce à ce document, vous présenterez en détail de manière claire, précise et concise la totalité de votre projet. Une fois qu’il l’aura lu, votre banquier n’aura d’autre choix que de conclure à la faisabilité certaine de votre projet. Ne sous-estimez pas le pouvoir des chiffres ! Naturellement, votre banquier accordera une importance cruciale à vos données chiffrées. Alors pour vous aider à les lui exposer efficacement, vous trouverez dans votre business plan Agence de communication les tableaux financiers incontournables :

  • le compte de résultat prévisionnel
  • le bilan prévisionnel
  • le plan de financement
  • le budget de trésorerie

Bien sûr, rien ne vous empêchera d’ajouter d’autres indicateurs que vous jugerez utiles. A l’étude de ces éléments, votre banquier pourra préjuger de la pérennité de votre future agence de communication et vous apportera son soutien. Pour vous accompagner dans cette phase cruciale, notre équipe chevronnée d’experts en accompagnement a mis au point un modèle de business plan Agence de communication soigné et efficace. Il a déjà fait ses preuves auprès de centaines d’entrepreneurs comme vous ! Vous n’avez pas encore de business plan ?

Consultez vite notre business plan Agence de communication pour consolider votre projet !

Télécharger le modèle

Étape 6 : choisissez le statut juridique

Par le choix du statut juridique, vous donnerez une véritable concrétisation à votre agence de communication. Mais soyez vigilant. Chaque statut présente ses particularités qui conditionneront vos responsabilités tant financières que juridiques ainsi que celles de vos éventuels associés. Il vous faudra en outre vous livrer à la répartition du capital parmi vos associés. Ceci à moins que vous ne fassiez le choix de statuts comme celui de l’EURL ou de l’entreprise individuelle. Pour finir, vous procèderez à l’élection du régime fiscal et social attaché à votre agence de communication.

Voici les statuts qui peuvent convenir à votre activité :

  • La SAS (société par action simplifiée) et la SASU (société par action simplifiée unipersonnelle) : Les associés ne sont responsables qu’à hauteur de leurs apports. Le dirigeant est assimilé salarié et bénéficie donc de la même protection. Cette forme de société est réputée plus flexible que la SARL car son organisation est complètement définie par les statuts.
  • La SARL (société à responsabilité limitée) : Elle est composée de 2 associés au minimum. L’entreprise créée est une personne morale. En cas de faillite, seul le montant du capital de la SARL peut être réclamé. Le créateur de la société ne peut voir ses biens propres saisis (hormis dans le cas d’une faute grave de sa part). Le capital social de l’entreprise est constitué par les apports des différents associés. Attention, une assemblée générale doit être organisée une fois par an.
  • L’EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) : Elle a les mêmes caractéristiques que la SARL si ce n’est qu’elle ne comporte qu’un associé unique.
  • Le régime de micro-entrepreneur : il s’agit d’une entreprise individuelle immatriculée au Répertoire des métiers ou au Registre du commerce et des sociétés. Ce régime permet de bénéficier d’un régime social simplifié ; le micro-social. La responsabilité est illimitée. Ce statut présente plusieurs avantages, et notamment celui de la simplicité. En effet, les contributions fiscales et sociales ne sont payées qu’une fois le chiffre d’affaires réalisé. Les cotisations sociales sont calculées sur la base du chiffre d’affaires et non du bénéfice. Cependant, des plafonds de chiffre d’affaires sont à respecter.

Étape 7 : réalisez les démarches administratives

  1. Rédigez vos statutsLa rédaction des statuts constitue une phase importante dans la création de votre société. Cet acte juridique régit l’ensemble des règles afférentes à la vie de la société. Il va notamment définir les modalités de prises de décision, les règles de gouvernance ou encore l’étendue des pouvoirs des dirigeants.
  2. Procédez au dépôt du capital socialCette étape consiste dans la remise des fonds auprès d’un organisme dépositaire. Il peut s’agir d’une banque, de la Caisse des Dépôts et Consignations ou encore d’un notaire.Ce versement peut prendre la forme d’un chèque de banque émis par un établissement bancaire domicilié en France, d’un virement bancaire ou d’un versement en espèces.Pour certaines formes de société, ce versement peut être échelonné dans le temps. Par exemple, pour les SARL, le minimum est fixé à 20%. Le reste pouvant être versé dans les 5 ans suivant la création. Pour les SA et SAS, le minimum est fixé à 50%.
  3. Procédez à la nomination du dirigeantQue la société n’ait qu’un seul ou plusieurs dirigeants, les informations à leur propos doivent figurer dans le formulaire M0.De plus, les dirigeants doivent signifier leur acceptation par la signature de l’acte nominatif précédée de la mention « bon pour acceptation des fonctions de » gérant ou de président, par exemple. En outre, l’identité des premiers dirigeants devra figurer sur l’avis de constitution publié au journal des annonces légales. Enfin, chaque dirigeant devra signer une déclaration sur l’honneur de non-condamnation.
  4. Contactez le CFECet organisme a pour rôle de centraliser les pièces du dossier de demande d’inscription pour les communiquer aux autres organismes tels que l’INSEE, le Greffe du tribunal de commerce, les services fiscaux, l’inspection du travail et bien d’autres.
  5. Procédez à la publication de votre annonce légaleCette formalité est une étape obligatoire dans la constitution d’une société. Elle doit contenir un certain nombre de mentions obligatoires qui varient selon la forme juridique. Cependant certaines mentions sont communes. Ainsi :
    • Dénomination sociale
    • Forme juridique
    • Montant de capital social
    • Adresse du siège social
    • Objet social
    • Durée de la société
    • Identité des dirigeants
    • Identité du RCS qui a immatriculé la société
  6. Obtenez vos numéros d’identificationDès l’effectivité de votre immatriculation, vous recevrez un numéro SIREN qui permet d’identifier l’entreprise ; un numéro SIRET qui identifie chaque établissement de la même entreprise ; un code APE qui identifie la branche d’activité de l’entreprise.
  7. Prenez connaissance de la réglementationPour conduire sereinement votre activité au plan juridique, prenez soin de toujours garder en tête les règles relatives au droit d’auteur ou encore au droit des marques.De plus, Le secteur de la communication se trouve aussi régi par un certain nombre de lois telles que la Loi Sapin relative à la publicité et à la transparence, les lois de protection du consommateur ou encore les règles relatives à la protection des données.