Business model Canvas : définition, méthode de construction et éléments constitutifs

Vous avez un projet d’entreprise en vue ? Vous avez effectué une étude de marché et validé la faisabilité commerciale dudit projet ? Vous avez défini vos objectifs et établi une bonne stratégie d’entreprise ?
Il est temps maintenant de définir la manière dont votre entreprise va générer des gains. Il s’agit d’élaborer le business model ou le modèle économique de l’entreprise. Pour cela, plusieurs outils s’offrent à vous, notamment le business model Canvas. Ce dernier est l’outil par excellence pour retranscrire le modèle économique d’une entreprise.

5/5 - (2 votes)

Dans ce guide, vous trouverez des informations clés sur le business model Canvas : signification, utilité, éléments constitutifs… Et pour vous aider à comprendre davantage cet outil, nous allons d’abord faire le point sur le business model d’entreprise.

Quid du business model d’entreprise

Business model : c’est quoi exactement ?

Le business model formalise le plan d’action à déployer pour que votre entreprise génère des revenus et votre activité soit rentable.
Que ce soit dans le cadre d’une création ou d’une reprise d’entreprise, définir une bonne stratégie ne suffit pas à assurer la réussite d’un tel projet. Vous devez également choisir un modèle économique efficace qui va servir à la mise en œuvre de votre stratégie d’entreprise. Une notion apparue vers la fin des années 90, le business model constitue le cœur même du business plan et vous permet de définir de manière claire et précise :

  • Votre clientèle cible ;
  • Les moyens utilisés pour générer de la valeur, c’est-à-dire élaborer une offre ;
  • Le type de produit ou de service à vendre ;
  • Le prix de vente du produit ou du service ;
  • Les bénéfices de la vente ;
  • Les moyens utilisés pour atteindre les cibles ;
  • Les moyens adoptés pour distribuer l’offre.

L’élaboration de ce modèle économique vous oblige ainsi à vous focaliser sur ces 3 éléments, à savoir :

  • Le marché ciblé ;
  • Le processus de création de valeur (les actions déployées et les moyens utilisés pour assurer la productivité de l’entreprise et créer de la richesse) ;
  • Le montant de la richesse produite par l’entreprise.

Pourquoi élaborer un modèle économique ?

Un projet d’entreprise doté d’un business model précis devient plus crédible aux yeux des investisseurs et des organismes de prêts. En effet, la disposition d’un modèle économique à suivre rend une offre particulièrement apparente. Cet élément met évidence les éléments caractéristiques de votre produit ou service, c’est-à-dire les points clés permettant à votre offre de se démarquer de la concurrence et de séduire les consommateurs.

Une fois le business model défini, vous pouvez avoir une vision aussi générale, concise et claire de la richesse que votre activité peut produire. Cela facilite considérablement la présentation du projet, que ce soit auprès de votre équipe ou des potentiels financeurs. Retenez que le modèle économique assure un double rôle auprès des partenaires financiers, notamment des banques et des investisseurs. Il fournit assez d’informations leur permettant de comprendre les aspects stratégiques de votre projet. Vous pouvez alors vous en servir comme support et preuve lors des négociations durant la recherche de financement.

Quels sont les différents types de business model ?

Il existe différents types de business model que vous pouvez exploiter pour créer de la valeur et atteindre vos objectifs. Cette liste n’est pas exhaustive.

Le business model classique

Il englobe 2 modèles différents :

  1. Le business model traditionnel consiste pour le chef d’entreprise de produire et de vendre sa production sans passer par un intermédiaire. Ce le modèle est très répandu chez les agriculteurs.
  2. Le modèle de la distribution est la méthode classique des commerçants qui consiste à vendre des produits directement aux clients (consommateurs, grossistes, etc.).

Le business model low-cost

Cette méthode consiste pour l’entrepreneur de limiter au maximum le coût de revient de son produit ou service pour avoir le prix le plus bas sur le marché.

Le commissionnement

Cette pratique permet au vendeur de générer des revenus grâce aux commissions perçues à chaque vente réalisée (exemple : concessionnaire automobile, comparateurs de prix en ligne, etc.).

L’abonnement

Le business model des magazines et des journaux, l’abonnement consiste pour le consommateur de profiter de l’offre d’une entreprise en contrepartie d’une inscription. Selon le cas, cette inscription peut être payante ou gratuite.

Les enchères

Pour le modèle des enchères, il appartient aux acheteurs de fixer le prix du produit ou du service. La fixation du prix de départ revient généralement au vendeur. Ce dernier peut également imposer un prix de réserve, c’est-à-dire le seuil en dessous duquel la vente ne peut pas être conclue.

Business model, stratégie et business plan : quelles différences ?

Business model et stratégie

Ces deux notions qui font souvent l’objet de confusion sont pourtant interdépendantes. Difficile de mettre en œuvre une bonne stratégie dans les bonnes conditions sans un modèle économique précis. Par ailleurs, vous ne pouvez pas élaborer le modèle économique de votre entreprise si vous n’avez pas établi votre stratégie d’entreprise.

Business model et business plan

Le business model est l’élément clé du business plan. Vous l’avez compris ! Ces 2 notions sont totalement différentes, mais complémentaires.

e business model désigne la manière dont votre entreprise va créer de la richesse. Par contre, le business plan est le document qui formalise vos idées et le concept de votre projet. Présenté dans un document de moins de 20 pages, il expose :

  • Le projet d’entreprise (nature, caractéristiques, type de produit ou de service à vendre…) ;
  • Le porteur de projet et toute l’équipe (les associés dans le cas d’une société, les hommes-clés de l’entreprise, les membres fondateurs…) ;
  • L’offre qui peut être un produit ou un service ;
  • Le marché et l’environnement concurrentiel ;
  • La stratégie d’entreprise ;
  • L’aspect juridique du projet (statut juridique, régime fiscal et régime social) ;
  • Le prévisionnel financier (idéalement, les prévisions financières doivent vous permettre d’estimer les aspects financiers de votre projet durant ses 3 premières années d’activité de votre entreprise).

Business model Canva : l’outil incontournable des entrepreneurs

Il existe un large choix d’outils pour élaborer le modèle économique d’une entreprise. Particulièrement pour le business model Canvas, il accompagne les entrepreneurs dans les étapes clés de la vie de leur entreprise. Cet outil permet d’évaluer les différents aspects du business model en retranscrivant celui-ci dans un tableau.

Qu’est-ce que le business model Canvas ? De quoi est-il constitué ? Pourquoi choisir cet outil pour créer le business model de son entreprise ? Quelles sont ses limites ?

Business model Canvas : de quoi s’agit-il ?

L’outil par excellence pour construire le business model d’une entreprise, le business model Canvas est une matrice composée de 9 blocs. Chaque bloc représente une rubrique bien définie qui met en évidence un élément clé du projet d’entreprise. Par ailleurs, ces blocs vont créer un ensemble indissociable qui constituera le business model. Voici un exemple de présentation de business model Canvas, l’outil conçu par le théoricien d’affaires Alexandre Osterwalder.

Quels sont les éléments constitutifs du business model Canvas ?

Le business model Canvas comprend 9 rubriques, dont :

Le segment client

Le segment client regroupe le destinataire de votre offre de produits ou de services. Identifier le segment client est essentiel dans la mesure où cette action vous permet d’effectuer un ciblage de clientèle précis. En effet, il est important d’adapter la gestion de la relation client en fonction du profil type de vos cibles. Il en est de même pour le choix des canaux de distribution qui doit correspondre aux caractéristiques du segment client identifié.

La proposition de valeur

Pour que votre offre ait une chance de se positionner sur le marché, elle doit satisfaire à un besoin spécifique ou donner une solution à un problème défini. Elle est sans conteste associée aux client cibles.

Les canaux de distribution

Pour atteindre un maximum de clients, vous devez utiliser des moyens de communication et de distribution efficaces. Ils comprennent tous les éléments mis en œuvre pour atteindre les clients et les mettre en contact avec vos produits ou services.

La relation client

Il est important de tisser des liens avec vos clients. Une bonne relation client ne doit pas se limiter à la vente du produit ou service. Raison pour laquelle vous devez élaborer une bonne stratégie de relation client. Dans cette rubrique, vous allez mettre en évidence le type de relation que vous voulez avoir avec votre clientèle.

Les flux de revenus

Cette rubrique fournit toutes les réponses relatives aux revenus générés par votre activité, qu’ils soient réguliers ou ponctuels. Son contenu doit au moins répondre à ces questions :

  • Quel est le prix d’acceptabilité ?
  • Quel est le revenu global des clients ?
  • Pour quel type de produit ou de service les clients sont-ils prêts à payer ?
  • Quels sont les modes de paiement les plus utilisés par les clients ?

Les ressources clés

Cette rubrique expose tous les moyens à déployer pour élaborer un produit ou un service qui correspond aux attentes des clients. Elle doit ainsi exposer :

  • Les moyens humains ;
  • Les moyens financiers ;
  • Les moyens matériels (mobiliers, locaux, véhicules…) ;
  • Les moyens immatériels (labels, compétences, expériences…).
  • Les activités clés

    Il est important de mettre en avant les principales activités qui feront fonctionner l’entreprise. Dans le cadre d’un projet de boutique en ligne, par exemple, vos activités clés incluent :

  • La gestion d’un site internet ou d’une application ;
  • L’optimisation de votre visibilité et notoriété sur la Toile ;
  • La commercialisation des produits ou des services.
  • Les partenaires stratégiques

    Vos partenaires occupent une place stratégique dans la concrétisation de votre projet d’entreprise. Ils ne concernent pas uniquement les partenaires financiers (investisseurs, associés, etc.). Ils incluent également les fournisseurs, les sous-traitants, les consultants, les experts…

    La structure de coûts

    Pour assurer le bon fonctionnement de votre activité et limiter les mauvaises surprises, vous devez faire le point sur les dépenses nécessaires pour faire fonctionner votre entreprise. Dans ce contexte, vous devez faire la différence entre les charges fixes (loyer, salaire des employés, prime d’assurance…) et les charges variables (matières premières, commissions, etc.).

    Pourquoi opter pour le business model Canvas ?

    En plus de sa facilité d’utilisation, le business model Canvas présente quelques traits caractéristiques qui séduisent les entrepreneurs au plus haut point.

    Business model Canvas : un outil pragmatique et universel

    Cet outil connaît du succès auprès des entrepreneurs. Cela s’explique surtout par le fait qu’il s’utilise dans tout type de projet (création d’entreprise, changement d’activités, etc.) et tout au long de la vie d’une entreprise (conception, lancement, développement…).

    Business model Canvas : un outil ludique et évolutif

    L’utilisation de cet outil vous oblige à faire travailler votre imagination et à développer votre créativité. Pour remplir les 9 blocs, vous devez suivre schématiquement quelques étapes et répondre à ces questions :

    • Comment vous allez générer des revenus ? Les réponses à cette question vous permettent de remplir les rubriques « partenaires clés », « activités clés », « ressources clés ».
    • Quelle est la valeur ou l’offre à créer et à proposer aux clients ? Cette question fournit des informations clés sur la proposition de valeur.
    • Pour qui créez-vous de la valeur ? Pour obtenir des réponses claires et précises, il ne suffit pas de définir le segment de clients ciblé par votre projet. Vous devez également étudier les questions sur la relation client et le choix des canaux de distribution.
    • Combien coûte le projet ? Combien allez-vous gagner ? Dans la détermination des actions à mettre en œuvre pour générer des gains, l’analyse de la structure de coûts et l’évaluation des sources de revenus sont également importantes.

    Business model Canvas : un outil évolutif

    Tout comme le business plan, le business model peut évoluer tout au long de la mise en œuvre du projet. Vous pouvez ainsi vous servir du business model Canvas pour affiner votre modèle économique. Cela vous permet d’améliorer votre stratégie d’entreprise pour qu’elle soit encore plus cohérente avec vos objectifs et les moyens à votre disposition.

    Le business model Canvas s’adapte à tout type de support

    Feuille de papier, Excel, Google Sheets, Post-it collé sur un mur… Tous les supports sont permis pour élaborer un business model Canvas.

    Schématiser le projet grâce au business model Canvas

    Cet outil établit un résumé du projet d’entreprise. Le remplissage de chaque rubrique mérite ainsi une grande réflexion pour cerner rapidement et facilement ledit projet.

    Quelles sont les limites du business model Canvas ?

    Certes, le business model Canvas est un excellent outil, cependant, il développe quelques limites à ne pas négliger.

    Le business model Canvas est un outil mono-client

    Le business model Canvas sert une stratégie d’entreprise articulée autour d’une clientèle cible définie. Dans ce sens, si vous souhaitez cibler 2 segments clients différents, vous devez réaliser 2 matrices d’affaires différentes.

    Bon à savoir : certains projets permettent d’élaborer des offres pour des segments clients distincts (une offre pour les professionnels et une autre pour les particuliers, par exemple).

    Le business model Canvas n’est pas une étude de marché

    Certes, cet outil vous permet d’analyser plusieurs éléments clés de votre projet (les acteurs clés sur le marché, le profil type de la clientèle cible, le revenu global des cibles…). Toutefois, les informations qu’il fournit ne peuvent pas substituer aux données récoltées dans le cadre d’une étude de marché. Par ailleurs, la réalisation d’une étude de marché préalable s’avère indispensable pour élaborer le business model d’une entreprise.

    Le conseil de Creer-Mon-Business-Plan.fr

    Si vous avez des diffcutés pour réaliser votre matrice des 9 blocs d’Alexander Osterwalder vous pouvez consulter notre article afin de présenter aux financeurs un business model Canvas pertinent. Une fois réalisé, votre business model vous permettra de réaliser les étapes suivantes de votre projet de création d’entreprise :