5 conseils pour faire son business plan courtier

Pour tous, il est incontestable que vous disposez de grandes aptitudes à la négociation. Il n’y pas meilleur que vous pour dénicher la bonne opération et en faire profiter vos clients. Autant se le dire, aucune transaction ne vous résiste. Vous en maîtrisez chacune des règles et savez parfaitement comment parvenir habilement à votre objectif tout en apportant entière satisfaction à chacune des parties. Crédits, assurances, marchandises, tourisme, énergie ou bien d’autres secteurs encore, vous avez à chaque fois su faire vos preuves et démontré votre expertise. Après aiguisé votre expertise dans le salariat, vous n’aspirez maintenant qu’à une seule chose : voler de vos propres ailes. Alors préparez-vous à vous lancer dans un projet qui mettra largement vos talents à contribution : la création de votre propre entreprise de courtier. Cependant, afin de parvenir le plus surement à votre objectif, il vous faut un plan. Alors sachez que vous êtes au bon endroit. Dans cet article, vous connaitrez nos 5 conseils pour élaborer votre business plan Courtier et créer l’activité qui vous ressemble.

1. Réaliser une bonne estimation du besoin en financement

Tout d’abord, lorsqu’il va s’agir d’installer votre future activité de courtier, sachez que diverses possibilités s’ouvrent à vous :

  • Affecter une partie de votre résidence principale ou un local que vous possédez déjà pour lancer votre activité.
  • Acquérir ou contracter un bail afin d’exercer dans un immeuble qui répond au mieux à vos exigences.

Autre point à garder en tête, vous allez devoir procéder à l’évaluation des besoins en financement nécessaires à votre projet. Pour ce faire, vous n’aurez d’autre choix que d’identifier les postes les plus importants. Il s’agit d’une phase essentielle car l’importance des investissements à réaliser seront proportionnels à l’ambition que vous nourrirez pour votre projet. Alors, avant d’élire à la hâte l’emplacement de votre choix, prenez soin de lister précisément les prestations que vous offrirez. Comprenez que cette partie est nécessaire car selon la zone géographique que vous ciblez, la valeur des locaux peut connaitre des variations importantes. Quand en province, il est possible de trouver un local pour un montant assez modeste, dans les grands centres urbains, il vous faudra débourser parfois plusieurs milliers d’euros. Et puis, vous ne vous arrêterez pas là. En effet, vous devrez aussi inventorier l’ensemble des frais qui composeront votre prévisionnel financier. A titre d’exemple, vous pourrez y intégrer l’acquisition de matériels de travail ou d’un logiciel de gestion, les éventuels frais bancaires, les charges sociales et fiscales ou encore la rétribution d’un expert-comptable.

Gagnez du temps en téléchargeant notre modèle de business plan courtier

Télécharger le modèle

2. Réaliser une étude de marché approfondie

Vous n’aspirez qu’à une chose : offrir à votre activité de courtier, le contexte le plus propice à son éclosion. Alors il vous faudra impérativement vous astreindre à la réalisation d’un des grands classiques de la réalisation d’entreprise : la sacrosainte étude de marché. Afin d’en faire un outil véritablement efficace et pertinent pour votre future activité de courtage, vous devrez faire reposer votre étude sur des données judicieusement choisies et des arguments solides. Le but de l’étude de marché est de permettre à votre business plan Courtier de contenir les informations stratégiques et essentielles à la bonne connaissance de votre marché et des souhaits de vos prochains clients. Afin de ne manquer une des informations dont vous aurez besoin, participez le plus possible aux nombreuses rencontres professionnelles qui animent votre secteur. Ainsi, dénichez des places pour des salons professionnels ou des forums. Par ce type de démarche, vous accroitrez le champ de vos connaissances et agrandirez dans le même temps votre réseau professionnel. Nous vous proposons un guide qui vous aidera dans les démarches à effectuer pour réaliser une étude de marché efficace et pertinente pour votre futur cabinet de courtage.
Lorsque l’on parle d’étude de marché, il faut comprendre que celle-ci se découpe en deux grandes phases. L’objectif de chacune d’entre elles est de vous apporter un niveau d’information le plus précis et le qualitatif possible. Lorsque vous engagerez cette étape, il s’agira pour vous de vous lancer dans une véritable quête à l’information. Elle pourra prendre diverses formes et couvrir des thématiques très variées comme les tendances qui émergent, l’importance de la demande, la conjoncture économique du secteur. Grâce à cette étude macro environnementale, vous disposerez d’une base solide pour argumenter chacune des options que vous prendrez en matière de stratégie. Dés, lors que vous en aurez terminé de cette première phase, vous passerez naturellement à la seconde : l’administration et l’analyse d’un questionnaire. Cet outil s’avère incontournable pour préciser les contours de votre clientèle à venir ainsi que ses véritables attentes.
Cette analyse pourra reposer sur différents axes :

  • Votre positionnement
  • Votre politique de prix
  • Votre politique de communication
  • Votre politique de distribution
  • Votre politique produit
  • Vos avantages concurrentiels

3. N’attendez pas de finaliser la rédaction de votre business plan pour agir

Une chose semble certaine. Si vous êtes parvenu à cette étape, c’est que vous avez parfaitement saisi le caractère crucial d’un business plan bien construit. Vous savez que votre business plan Courtier vous sera d’un grand secours au moment de conquérir votre marché. Mais saviez-vous que cet outil peut aussi se présenter comme un outil à ne pas manquer pour obtenir la confiance de vos investisseurs ainsi que leurs ressources ? Grâce à votre business plan Courtier, vous aurez toutes les armes nécessaires pour les convaincre de votre motivation à réussir et pour asseoir votre crédibilité. Afin de vous accompagner dans cette mission, nous vous proposons une checklist que vous pouvez accomplir en parallèle de l’élaboration de votre plan d’affaire :

  • Rechercher à reprendre un cabinet existant ou une franchise
  • Créer votre questionnaire pour l’analyse sociodémographique
  • Chiffrer l’achat immobilier ou les travaux que vous souhaitez réaliser
  • Créer votre société et l’immatriculer auprès de la Chambre de Commerce et d’Industrie
  • Réaliser votre site Internet
  • Mettre en place des projets de partenariats

En prenant l’initiative de prévoir ces actions parallèles à l’élaboration de votre business plan Courtier, vous vous donnez les meilleures chances de gagner en efficacité et renforcer la confiance de vos partenaires à l’égard de votre projet.

4. Préparer une campagne de communication 2.0

Une fois que vous avez établi la meilleure stratégie pour votre projet de courtier et que vous savez comment croquer le marché, il vous reste encore à le faire savoir. Et pour y parvenir, il va vous falloir communiquer. En effet, une bonne communication vous permettra d’exposer les valeurs qui vous sont chères et que vous souhaitez diffuser auprès de vos clients et partenaires.
Pour vous assurer de donner à vos actions le plus d’efficacité possible, vous allez devoir vous empresser d’investir sur le panel de possibilités offert par les outils digitaux et les réseaux sociaux. Avec leur concours, vous serez en mesure de bâtir avec vos clients une solide relation de confiance. C’est la raison pour laquelle vous publierez le plus de photos, vidéos et informations dont vous disposez. De la sorte, vous exposerez vos capacités ainsi que l’intérêt de travailler avec vous. Ces outils seront incontournables pour donner un coup d’accélérateur à la promotion de votre identité sur Internet et en faire une opportunité supplémentaire de vous démarquer de la concurrence. Votre site Internet aura aussi pour rôle de faire connaitre votre offre de services à votre clientèle.
C’est pour cela qu’il vous faudra envisager sérieusement le déploiement d’une stratégie de communication qui facilitera l’atteinte de vos objectifs et qui donnera tout l’élan nécessaire à votre projet de courtier.
En sus des outils numériques, il vous faudra recourir aux outils physiques. Ainsi, vous pourrez vous tourner vers les flyers, affiches publicitaires et autres encarts publicitaires dans les colonnes de la presse spécialisée.

5. Démontrez que votre business model permet la rentabilité de votre courtier

Vous devez garder en tête que votre business plan Courtier vise essentiellement à obtenir de vos partenaires financiers un soutien sur le long terme. Pour ce faire, vous allez devoir rassurer vos investisseurs que votre projet de courtier présente toutes les chances d’atteindre un niveau de chiffre d’affaires suffisant pour assurer sa pérennité. De plus, vous devez tout faire pour que votre cabinet de courtier atteigne son seuil de rentabilité (amortir les dépenses initiales et dégager ensuite des bénéfices) aussi vite que possible. En effet, pour vos investisseurs, il s’agira d’une donnée cruciale à laquelle ils seront très attentifs. Votre business plan Courtier vous mettra en mesure de défendre efficacement votre stratégie opérationnelle et de rassurer vos partenaires quant à la pérennité des ressources.

En vous rendant sur notre site, vous trouverez le business model Courtier adapté à votre stratégie. L’ensemble de nos business plans sont entièrement rédigés par un de nos experts de la création d’entreprise et vous aideront à élaborer votre plan d’affaires.

Le conseil d’expert

N’oubliez pas que si vous serez amené à procéder à l’encaissement de fonds pour le compte de compagnies d’assurance notamment, il vous faudra impérativement souscrire une garantie financière dont le montant sera de deux fois le montant moyen des fonds reçus chaque mois. Sachant que cette garantie sera d’un minimum de 115 000 euros.

Posez une question à notre expert pour l'ouverture de votre courtier

Valider
CET ARTICLE VOUS A PLU ?
VOTEZ !
CONNECTÉ
SUR LES RÉSEAUX
NEWSLETTER
INSCRIVEZ-VOUS !
Recevez une fois par mois toute l'actualité du Business Plan dans votre boite mail.