Evaluer son projet de création

Avant même de créer une entreprise, vous devez peser le pour et le contre. Pour évaluer votre projet, vous devez aussi prendre en compte trois éléments fondamentaux : les ressources humaines, la logistique et l’aspect financier. Les informations afférentes vous seront utiles pour évaluer votre projet d’entreprise.

4/5 - (3 votes)
Business Plan » Guide du Business Plan » Avant de se lancer » Evaluer son projet de création

Avant de se lancer, il faut vérifier si son projet de création d’entreprise tiendra la route. Cela va permettre de rassurer le créateur sur la faisabilité de son projet, et ainsi, de limiter la casse si les projections ne sont pas bonnes. La complexité d’un projet d’entreprise oblige donc le créateur à se poser des questions sur tous les domaines de l’activité : humain, logistique, financier.

L’analyse de l’humain

C’est probablement la variable la plus difficile à analyser. En matière de création d’entreprise, les principaux points de vigilance concernent essentiellement trois catégories d’acteurs : le créateur d’entreprise, son entourage et ses associés.

LE CRÉATEUR

Le créateur doit préalablement réfléchir aux raisons qui le poussent à créer un projet. Quelles sont ses passions, ses envies, ses motivations ? Quel temps va-t-il consacrer à l’élaboration de son business plan ? Quelles sont ses ambitions à moyen et long termes ?

SON ENTOURAGE

Se lancer dans la création est une entreprise qui se révèle souvent chronophage, surtout dans les débuts. L’entourage est-il prêt à accepter ce rythme de vie et ses contraintes ? Il est nécessaire de sensibiliser ses proches dès le départ, de manière à recueillir leur soutien. L’entrepreneur en aura parfois besoin pour surmonter les difficultés qui l’attendent.

SES ASSOCIÉS

Le mot d’ordre, ici, c’est : « complémentarité ». L’entrepreneur devra veiller à associer des personnes compétentes, mais surtout complémentaires dans l’accomplissement du projet entrepreneurial. L’adhésion au projet et le partage d’une vision commune sont des facteurs clés de succès.

Avez-vous un commentaire ?

L’analyse des moyens financiers

LA SOLIDITÉ FINANCIÈRE DU CRÉATEUR

Ce point est important, notamment s’il souhaite effectuer des levées de fonds. On ne vous prêtera qu’à hauteur de votre apport personnel. Il est donc conseillé de le « muscler » avant d’attaquer les investisseurs. Le love money (dons des amis, cagnotte familiale, héritage, etc.) constitue une première base non négligeable. Si cela ne suffit pas, une subvention ou un prêt honneur couplé à un prêt bancaire feront l’affaire.

LA SOLIDITÉ FINANCIÈRE DE L’ENTREPRISE

Cette solidité se traduit souvent par le montant affecté au capital social. Plus il sera conséquent, plus l’entreprise sera solide aux yeux des investisseurs potentiels.

L’analyse des moyens logistiques

L’OUTIL DE PRODUCTION

L’outil de production devra être en adéquation avec les ambitions en termes de chiffre d’affaires. La cohérence du projet en dépend. Par exemple, il sera difficile de justifier le doublement du chiffre d’affaires en N+2 si dans le même temps s’opère une réduction du nombre de machines. À moins d’investir dans un outil plus puissant !

LES INVESTISSEMENTS

Les investissements dépendront de l’envergure que l’entrepreneur souhaite donner à son projet. Leur importance dépendra bien souvent du secteur d’activité. Certains investissements sont incontournables dans certains domaines (et constituent d’ailleurs une barrière à l’entrée). Ouvrir un restaurant ou une boulangerie comporte nécessairement des frais incompressibles à l’origine : local, batterie de cuisine, fournil, couverts, etc.

En panne d’idée d’entreprise ?

Beaucoup de personnes possède la fibre entrepreneuriale, mais le contexte économique ne laisse que peu de place à l’échec. Il est donc impossible de tester beaucoup d’idées de projet de création d’entreprise. Il faut trouver dès le début LA bonne idée. Pour cela, il existe plusieurs techniques et outils qui permettent, à la fois, de trouver mais aussi de vérifier la compatibilité entre le projet, le profil et l’environnement économique.

Avant de chercher la bonne idée de création d’entreprise, il faut définir ce qui fait la différence entre un bon et un mauvais concept. Un projet d’entreprenariat convaincant nécessite la combinaison de trois éléments :

  • une idée originale,
  • un modèle économique solide,
  • une équipe compétente.

Trouver LA bonne idée

Chaque entrepreneur est unique et possède sa propre idée de création d’entreprise. La difficulté réside dans sa capacité à rassembler l’ensemble des éléments. Pour vous aider il existe quelques techniques de base facilement applicable :

  • Observez l’environnement qui vous entoure. Profitez des événements les plus banales de votre quotidien pour obtenir l’idée qui fera de votre entreprise un véritable succès.
  • Vous avez une passion ? Les connaissances que vous avez dans ce domaine permettent de déceler rapidement les niches de ce marché et ainsi de les exploiter.
  • Voyagez ! Importez un concept qui fait recette à l’étranger peut être une excellente idée de création. Il faut cependant toujours l’adapter et non le copier. Les différences de comportements entre la demande de deux pays ne doivent pas être négligées.
  • Lisez et regardez les magazines spécialisés. Les idées des autres peuvent être un déclic pour trouver la votre.

Pour résumer, chacun d’entre vous possède potentiellement l’idée de création d’entreprise à succès qui fera sa réussite. Mais pour l’obtenir il faut profiter de chaque élément de votre quotidien et de vos expériences pour amener ce fameux déclic.

Evaluer son idée

Vous avez trouvé LA bonne idée, il ne reste plus qu’à tester son potentiel. Effectivement, comme nous l’avons vu, une idée doit être en parfaite adéquation avec l’équipe qui la portera mais aussi avec l’environnement économique dans laquelle elle sera mise en application. Pour démarrer l’évaluation du potentiel de votre idée, utiliser notre logiciel gratuit développé par des professionnels de l’accompagnement. Il vous permettra en quelques minutes d’obtenir les forces et les faiblesses de votre projet de création mais aussi les axes d’améliorations existants.

Le conseil de Creer-Mon-Business-Plan.fr

Un dernier conseil, beaucoup trop d’entrepreneurs restent sur leur première idée et refusent de la faire évoluer. C’est <strong>une erreur</strong> récurrente, en effet il est fortement conseillé de laisser murir son idée et de la faire évoluer au fil des discussions avec vos proches ou personnes compétentes dans le domaine ciblé.

Pour aller plus loin, découvrez nos conseils :

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Share This