Le tableau d’amortissement

amortissement linéaire et dégressif

Pendant l’élaboration d’un business plan il est nécessaire de présenter l’ensemble des investissements que devra effectuer l’entreprise. Ils doivent être présentés et accompagnés de leur tableau d’amortissement. Il matérialise la dépréciation subie par une immobilisation suite à l’usure ou au temps. L’objectif pour l’entreprise est de reconstituer un capital qui lui permettra de remplacer ses immobilisations lorsqu’elles seront devenues obsolètes.

Conditions, durée et taux d’amortissement

Pour pouvoir amortir un bien trois conditions doivent être remplies :

  • les immobilisations doivent être inscrites à l’actif du bilan
  • les immobilisations doivent être corporelles ou incorporelles
  • la perte de valeur de l’immobilisation doit être fonction de l’usure ou du temps

L’entreprise doit déterminer le temps sur lequel le bien sera amorti. Cette période représente la durée d’utilisation de l’actif. Pour calculer cette valeur il faut prendre en compte plusieurs variables comme : le degré et les conditions d’utilisation, l’obsolescence des matériels, la politique interne de renouvellement, etc.
Il existe deux techniques d’amortissement : linéaire et dégressif. Pour la première, le taux d’amortissement est calculé à partir de la durée d’amortissement du bien alors que pour la seconde il faut ajouter à ce calcul un coefficient d’amortissement qui est croissant de la durée d’utilisation du bien. Le coefficient est :

  • 1,25 pour 3 à 4 ans
  • 1,75 pour 5 à 6 ans
  • 2,25 pour une durée supérieure à 6 ans

Attention ! Les coefficients sont fixés par l’État. Leur valeur peut être ajustée au fil des années.

UTILISEZ NOTRE OUTIL EN LIGNE POUR OBTENIR FACILEMENT VOTRE TABLEAU D’AMORTISSEMENT

Découvrez notre outil gratuit et facile d’utilisation

JE ME LANCE !

Amortissement linéaire ou dégressif ?

Pendant la rédaction de votre business plan vous allez devoir choisir le type d’amortissement que vous allez effectuer. Linéaire, il peut s’appliquer à tous les biens amortissables. Il est cependant obligatoire pour les biens d’occasion, les biens ne pouvant pas subir un amortissement dégressif et les biens dont la durée d’amortissement normale est inférieure à trois ans. Son principe est simple, il faut déterminé une annuité constante d’amortissement durant l’ensemble de la période d’utilisation du bien. L’annuité s’obtient en appliquant le taux d’amortissement au montant de l’investissement.
Dégressif, il s’applique aux investissements ayant une durée d’utilisation supérieure à trois ans et appartenant aux catégories suivantes : matériels et outillages, équipements informatiques, installations de stockage, etc.

Exemple d’un amortissement linéaire

Une entreprise achète un véhicule le 1er Novembre 2013 pour un montant de 15 000 €. Elle estime la durée d’utilisation à 4 ans.

  • taux d’amortissement : 25¨% = (1/4 * 100)
  • annuité : 3 750 € = 15 000 * 25¨%

Attention ! La première année l’entreprise amortira au prorata temporis sur une base jour, c’est à dire que l’annuité de 2013 sera de 625 € (3750 * (60/360)). Les années suivantes l’annuité sera de 3 750€

Exemple d’un amortissement dégressif

Une entreprise achète un ordinateur le 1er Novembre 2013 pour un montant de 5 000 €. Elle estime la durée d’utilisation à 5 ans.

  • taux d’amortissement : 35% = linéaire (20¨%) * taux dégressif (1,75)
  • annuité en 2013 : 291 € = 5 000 * 35¨% * 2/12 (prorata temporis sur une base mois)

Attention ! Les annuités suivantes se calculent sur la valeur résiduelle du bien, c’est à dire la valeur restant à amortir. Dans notre exemple on obtient alors pour 2014 une annuité de :

  • valeur résiduelle : 4709 € = 5 000 – 291
  • i>annuité 2014 :1 648€ = 4 709 * 35 %

Dès que le résultat de l’amortissement dégressif devient inférieur au résultat du linéaire on repasse dans le mode de calcul de l’amortissement linéaire.

LE CONSEIL

DE CREER-MON-BUSINESS-PLAN.FR

Vous pouvez utiliser le tableau de calcul de l’amortissement linéaire proposé par l’APCE. Téléchargez le en cliquant ici.

CET ARTICLE VOUS A PLU ?
VOTEZ !
COMMENT FAIRE UN TABLEAU D’AMORTISSEMENT ?
4.6 (92.39%)
113 votes

CONNECTÉ
SUR LES RÉSEAUX
NEWSLETTER
INSCRIVEZ-VOUS !
Recevez une fois par mois toute l'actualité du Business Plan dans votre boite mail.
2017-10-04T11:44:20+00:00
avatar
0 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes