La répartition du capital

Le business plan est un document qui reflète tous les aspects de votre projet de création d’entreprise. Cela inclut la répartition du capital. Il est nécessaire d’aborder ce sujet pour rendre le projet appréciable aux yeux des investisseurs. Découvrez comment effectuer une répartition du capital de votre entreprise.

5/5 - (1 vote)
Business Plan » Guide du Business Plan » Le montage juridique » La répartition du capital

Dans le cadre du montage juridique de votre business plan, vous devez faire des choix qui auront une répercussion sur le fonctionnement et l’organisation de votre entreprise. Les décisions sur la répartition du capital en font partie. Pour assurer le succès du projet, les décisions prises doivent être cohérentes entre elles et les choix effectués doivent être alignés avec les objectifs visés. Lors de la création de votre business plan, vous devez consacrer un volet pour expliquer la répartition du capital social. Vous devez alors indiquer le montant du capital social de l’entreprise et le mode de répartition adopté.

Comment répartir le capital dans une entreprise ?

Pour assurer une répartition rationnelle et équitable du capital, il faut se baser sur une grille de critères cohérente. Pour cela, vous devez élaborer une checklist des paramètres à valoriser. Cette liste peut être classifiée en différentes catégories :

  • l’investissement humain.
  • l’investissement financier.
  • l’investissement matériel.
  • l’investissement immatériel.

Les critères de répartition du capital ne doivent pas se limiter sur l’investissement financier et matériel. La raison : le développement de l’activité est le résultat d’un ensemble de facteurs incluant le budget, les actions, les compétences et le savoir-faire. Il faut reconnaître que les apports initiaux ne concernent donc pas uniquement l’investissement financier. La contribution à l’idée de départ est également essentielle. Pour faciliter la répartition, il convient d’attribuer un coefficient d’importance à chaque paramètre.

Et il ne reste plus qu’à compter les points et répartir le capital en fonction des critères retenus. La détermination des critères et des coefficients y afférents doivent faire l’objet de validation par tous les membres fondateurs. Idéalement, présentez ce volet sous forme de tableau pour faciliter sa lecture et sa compréhension. N’oubliez pas que la forme de votre business plan est importante pour retenir l’attention du lecteur. Bon à savoir : il existe une multitude d’outils du business plan pouvant vous aider à l’élaborer rapidement et efficacement.

Pourquoi exposer le mode de répartition du capital dans le business plan ?

Vous devez faire comprendre aux lecteurs que vous avez connaissance de l’apport de chaque membre fondateur. Vous avez donc évalué les parts attribuées à chacun et surtout, sa responsabilité dans le projet. Vos futurs investisseurs doivent comprendre, effectivement, votre engagement personnel et celui de vos associés, ce qui est essentiel pour assurer la pérennité du projet. L’évaluation et la maîtrise de tous ces détails témoignent du sérieux de votre projet.

C’est important étant donné que les financeurs cherchent à investir dans des projets sérieux qui leur permettent de faire des bénéfices. Les décisions prises et les actions entreprises dans le cadre de la répartition du capital doivent considérer les statuts élaborés en amont.

Le respect de ces dispositifs facilite la résolution de tout éventuel conflit afférent à la répartition du capital. Cela permet aussi de prendre les dispositions nécessaires sans nuire à l’intérêt de tous dans le cas où un associé décide de se retirer du projet. Il en est de même lors de l’intégration d’un nouvel associé au sein du groupe.

Avez-vous un commentaire ?

Ce que vous pouvez retenir sur la répartition du capital

Précisez ici la répartition du capital de votre entreprise. Le lecteur doit comprendre que vous avez évalué le poids de vos investissements respectifs dans l’entreprise et pensé à l’éventuel partage des responsabilités.

  • Précisez les apports de chacun et les parts qui lui sont attribuées. Si cela s’avère nécessaire, présentez les évolutions possibles de votre capital.
  • Précisez également l’existence d’éventuelles clauses ou conventions et leur incidence pour la suite de votre entreprise.
  • Présentez enfin les éventuelles responsabilités qui incomberont à chaque membre.

Lors de cette répartition, n’oubliez pas de prévoir les mécanismes de prise de décision. Cela permettra de trancher en cas de blocage. A la fin de ce sous-chapitre, le lecteur doit avoir une idée claire de l’engagement personnel de chaque membre de la société. Pour aller plus loin vous pouvez consulter cet article de notre partenaire juridique.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Share This