Evaluez vos forces et vos faiblesses
Evaluer mon projet Evaluer mon projet

Financement d’un projet d’entreprise : le crowdfunding

8 min de lecture

Vous recherchez des solutions innovantes pour financer votre projet d’entreprise ? Le crowdfunding ou le financement participatif en est une. Voici un petit guide qui vous permet de comprendre son fonctionnement et ses avantages. Vous connaîtrez également les différents types de crowdfunding. Idéal pour vous lancer !

Accueil » Guide du Business Plan » Après le Business Plan » Financer mon projet » Le Crowdfunding : la solution pour financer son projet d’entreprise !

Tout comme la levée de fonds et les aides financières émanant de l’État, le crowdfunding est une solution de financement très prisée par les entrepreneurs. Il consiste pour les porteurs de projet à solliciter le grand public pour participer au financement de leurs projets.

Ce concept est également sous le nom de financement participatif. Comment fonctionne-t-il ? Quels sont ses avantages ? Quels sont les différents types de financement participatif ?

Définition et fonctionnement

Le crowdfunding est basé sur la contribution de la foule qui peut accéder au projet d’entreprise via une plateforme dédiée. Il s’agit d’un véritable levier de création, de développement ou de reprise d’entreprise. Les entreprises, les particuliers, les associations et les collectivités territoriales peuvent participer au crowdfunding.

Ce type de financement de projet d’entreprise est devenue très pratique et accessible grâce à Internet. Le porteur de projet publie alors une page de présentation de son projet sur la plateforme de crowdfunding. L’objectif étant de convaincre le grand public à participer à son projet pour booster sa concrétisation.

Bon à savoir : il doit être en mesure de collecter les fonds nécessaires pour concrétiser son projet dans un temps imparti. À défaut, il sera obligé de rembourser les contributeurs qui ont déjà versé leurs participations. Vous devez alors élaborer une campagne de communication pour convaincre le public de financer votre projet et collecter des fonds.

Les avantages du crowdfunding

Grâce à cette technique de collecte de fonds, vous avez la possibilité de diversifier vos sources de financement tout en renforçant vos liens avec le public. Il devient alors plus facile d’élargir votre public cible et de créer votre communauté.

Par ailleurs, vous pouvez en même temps tester la pertinence de votre projet auprès du public. La participation de ce dernier au financement dudit projet indique qu’il valide le concept. De plus, le rapprochement avec les clients vous démarque des autres entreprises ou marques.

Comprendre les différents types de financement participatif

Il existe différents types de financement participatif. Chacun d’entre eux correspond à des projets bien distincts.

Le don

Il s’agit d’un don avec ou sans contrepartie fourni par les internautes désireux de soutenir le projet. Connu également sous le nom de crowdfunding caritatif, ce mode de collecte peut financer divers projets :

  • réalisation de film ou de documentaire ;
  • organisation d’événements (exposition par exemple) ;
  • recherche scientifique…

Le prêt participatif

Dans le cadre d’un prêt participatif, les contributeurs prêtent de l’argent aux porteurs de projet. Le prêt peut être rémunéré (avec intérêt) ou réalisé à titre gratuit.

Bon à savoir : seules les plateformes immatriculées au registre de l’Orias et disposant d’une garantie d’assurance responsabilité civile professionnelle peuvent accorder des prêts participatifs. Elles doivent ainsi disposer du statut d’intermédiaire en financement participatif (IFP).

L’investissement

Le crowdfunding peut également se présenter sous la forme d’un investissement en capital dans des PME non cotées ou une start-up à fort potentiel. Les contributeurs possèdent ainsi une partie du capital de l’entreprise dans laquelle ils ont investi. Comme ce concept revêt la forme d’un placement financier, il permet de faire fructifier l’épargne et de profiter des bénéfices générés par l’entreprise.

Bon à savoir : le mode de rémunération de l’investissement en capital peut varier d’une plateforme à l’autre. Raison pour laquelle une étude minutieuse des caractéristiques de la plateforme se trouve indispensable pour assurer le succès de la collecte de fonds.

Avez-vous un commentaire ?

4 étapes pour réussir sa levée de fonds

1. Etablir une stratégie et une planification : Se lancer dans le financement participatif n’est pas anodin. Seuls des projets matures, quantifiés sont financés. Il est préférable d’avoir franchi une étape importante dans l’entreprise (création prototype, etc). Il est souhaitable d’établir un calendrier précis de sa levée de fonds avec les autres organismes sollicités.

2. Se documenter sur crowdfunding : Une fois la somme recherchée définie, il est nécessaire de se renseigner sur le fonctionnement des plateformes. Le chef d’entreprise doit déterminer s’il entend conserver la totalité de la somme collectée, verser une rétribution, ou la restituer.

3. Concevoir un plan de communication : Le chef d’entreprise doit réaliser une présentation précise et succincte de son projet sur le site. Il doit s’appuyer sur l’executive summary de son business plan pour réaliser cette étape. Dans la plupart des cas, il est aussi demandé de préparer une vidéo. L’objectif est de faire rêver et adhérer l’investisseur potentiel. Mener une bonne communication est une condition prépondérante pour la réussite de cette collecte. L’entreprise doit construire un « buzz » autour de son projet. Elle a tout intérêt à mobiliser son réseau (famille, amis, collègues etc) via les réseaux sociaux et les médias locaux. Ces méthodes sont efficaces pour attirer la curiosité des internautes et créer l’effet boule de neige.

4. Bien choisir la plateforme de crowdfunding, il faut prendre en compte :

  • la visibilité de la plateforme,
  • a cohérence avec le projet et l’activité de l’entreprise,
  • le sérieux de la plateforme  tour d’horizon des projets et taux de réussite depuis sa création,
  • comment se rémunère-t-elle ?

Attention : la plateforme de crowdfunding sollicitée demande une exclusivité. Il est donc important de bien la choisir.

6 plateformes de Crowdfunding
My Major Company
Zentreprendre
Babyloan (micro-crédit)
SPEAR (projets responsables)
Smart Angels (développement des entreprises)
STRATEGGYZ (start-up)

3 conseils pour financer votre projet d’entreprise grâce au crowdfunding

Ce n’est pas l’originalité de l’idée qu’un investisseur finance mais sa qualité

L’objectif est de se différencier par la qualité de son projet. En effet le but n’est pas de trouver l’idée susceptible de séduire le plus d’investisseurs possible mais bien de les convaincre que votre start-up possède un réel potentiel et mérite d’attirer leur attention. La description de votre projet doit fournir l’ensemble des éléments qui permettront de donner confiance et de démontrer votre professionnalisme. Pour la rédiger, vous devez vous inspirer de l’executive summary de votre business plan.

Ne cherchez pas à lever des fortunes

L’utilité de ce moyen de financement est de pouvoir tester une idée. Bien qu’aucune interdiction de soumettre des projets nécessitant un investissement important ne soit mise en place par les sites, il convient de ne pas utiliser le financement participatif pour des projets excédant les 20 000€. L’entrepreneur doit voir cet outil comme un complément à l’évaluation de projet. Il permet ainsi de minimiser les risques, de tester son concept et son plan de communication.

Choisissez bien votre type de financement participatif

Plusieurs possibilités s’offrent aux porteurs de projet quand ils créent leur demande de financement participatif sur les sites spécialisés :

  1. L’apport en fonds propres qui permet en plus du financement, la création d’un réseau riche en expertise favorisant le développement de l’entreprise. La contre- partie étant la distribution de dividendes.
  2. Le « peer to peer lending » permet d’obtenir des prêts sans intérêt par des particuliers. Ce système est une bonne alternative lorsqu’on est exclu du système bancaire classique.
  3. Le don contre don : les investisseurs en contre-partie d’un financement, obtiennent une compensation non financière lorsque l’entreprise est créée

La réussite de votre projet de financement participatif et par voie de conséquence de votre future entreprise dépendra grandement du choix de financement que vous utiliserez. Pour déterminer lequel est le plus pertinent il faut penser comme un investisseur. Si votre projet est susceptible de générer des dividendes importants, l’apport en fonds propres est la meilleure solution. A contrario, si votre entreprise produit un bien répondant à un nouveau besoin, le don contre don est l’option la plus adéquate.

L’objectif d’un financement participatif est donc triple : tester son projet, lever des fonds et se créer un réseau de confiance. S’il est utilisé dans cette optique, il devient une alternative crédible au système d’investissement classique et permet de lever rapidement des fonds.

guest
7 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Julien

Bonjour, (pour ceux que ça intéresse) j’ai moi-même effectué des prêts sur des plateformes de crowdfunding, avant de découvrir le concept de crowdlending, notamment sur des plateformes comme ; wesharebonds, october et lookandfin, je trouve que c’est un très bon moyen de diversifier les investissements.

VIRIAMU Yvon

Bonjour julien, je m’appelle VIRIAMU Yvon et jai fais ma demande de financement participatif pour un projet de location de véhicule léger type particulier (Hyundai I-10 ) et je suis en avanture dans ce programme et je vois que vous avez obtenue un financement participatif je souhaite avoir plus information à ce sujet merci de votre lumière Yvon

Hortense LILAHAN

Comment m’inscrire à crowdfunding ?

fourar hayat

Bonjour je suis au maroc et je besoins d aide pour acheter une maison ce cite aide les gens dans le monde j espère moi aussi

Jessy

Merci pour cet article sur le crowdfunding, et aussi pour parler du métier que nous pratiquons à SmartAngels : celui de l’equity-crowdfunding. A noter que les personnes qui utilisent notre plateforme investissent en direct dans les PME de croissance et startups (et non pas à travers des holdings).

Eric

Je viens de tomber sur smartangels juste avant à propos du crowdfunding, c’est vraiment intéressant tout çà…