Bienvenue sur le guide d'utilisation de notre modèle de Business Plan

Choisissez le chapitre sur lequel vous avez des interrogations !

Le résumé opérationnel est un condensé de votre business plan. Il doit présenter les points clés de votre projet afin de permettre aux investisseurs potentiels d'en avoir rapidement une idée globale.

  • Présentez brièvement le produit ou le service. Soyez complet et concis. Le lecteur doit comprendre ce que vous vendez ! Ne rentrez pas dans des détails trop techniques à ce stade.
  • Présentez les membres fondateurs, leurs expériences, leur parcours. Insistez sur ce qui fera la différence !
  • Précisez votre marché, ses tendances, la clientèle que vous ciblez, la concurrence, et ce, en toute objectivité.
  • Expliquez enfin pourquoi vous sollicitez les investisseurs et à quelle hauteur.

Vous l'aurez compris, le résumé opérationnel est une sorte de carte de visite de votre projet. Il reprend les éléments les plus importants de votre business plan. Nous vous conseillons donc de le rédiger en dernier, après avoir terminé la rédaction de votre plan d'affaires.

Lors de sa rédaction, ayez toujours à l'esprit que le but du résumé opérationnel est de donner aux investisseurs une vision claire et globale de votre projet, mais également l'envie d'en savoir plus.

Soyez pertinent et rappelez-vous qu'on n'a qu'une seule fois l'occasion de faire bonne impression !

Vous devez à présent expliquer les origines de votre projet. Faîtes-le comme si vous racontiez une histoire.

Vous devez notamment aborder les points suivants :

  • Racontez la naissance du projet : qui en a eu l'idée, comment cette idée lui est-elle venue ?
  • Présentez le parcours des membres fondateurs. Mettez en avant leurs formations et leurs expériences. L'objectif est de démontrer au lecteur la cohérence et le lien entre leurs parcours personnels et le projet d'entreprise.

Les réponses à ces questions doivent permettre au lecteur de votre business plan de comprendre que vous êtes les mieux placés pour porter ce projet.

Si vous avez beaucoup de contenu, vous pouvez utiliser ce chapitre comme une introduction et détailler chaque point dans un sous-chapitre.

Naissance du projet

Racontez ici l’histoire de votre projet. Le lecteur doit comprendre les raisons qui vous ont poussé à créer votre entreprise.
Vous devez notamment :

  • Expliquer qui a eu l’idée du projet. Est-ce une idée personnelle, ou l'avez-vous nourrie collectivement ? Comment cette idée vous est-elle venue ? Quels sont les constats, les situations, les envies (ou les déceptions) qui vous ont insufflé cette idée ?
  • Expliquer en quoi cette idée répond à une opportunité de marché. Cela permettra de valider le fait qu'il y a potentiellement une clientèle face au besoin que vous avez identifié.

L'objectif ici est de susciter l'adhésion du lecteur. Il doit saisir l'intérêt que peut avoir votre projet.

Parcours des membres fondateurs

Présentez ici les membres fondateurs :

  • Leurs nom, prénom et âge.
  • Indiquez leurs diplômes, leurs expériences et les compétences professionnelles en lien avec le projet.
  • Montrez le rôle de chacun, leur complémentarité, leurs motivations.

L'objectif est de montrer qu'il y a adéquation entre les hommes et le projet. Le lecteur comprendra ainsi que vous êtes les bonnes personnes pour favoriser la réussite de l'entreprise.

Nous arrivons au cœur de votre projet. Dans cette partie, vous devez présenter le produit ou le service. L'objectif est de faire comprendre ce que vous vendez et les moyens utilisés pour leur mise en œuvre.

  • Vous devez notamment présenter votre concept et décrire le produit ou le service. Expliquez avec des termes clairs en quoi il consiste.
  • Précisez si le produit ou le service que vous allez vendre est protégé par une marque ou le dépôt d'un brevet. Peut-être avez-vous besoin d'une licence ou d'une autorisation de mise sur le marché.
  • Dites enfin à quel stade se situe votre produit ou service : simple idée, maquette, prototype ou déjà commercialisé(e).

Rappelez-vous qu'à la fin de ce chapitre, le lecteur doit savoir ce que vous vendez et avoir envie, peut-être, d'acheter.

Si vous avez beaucoup de contenu, vous pouvez utiliser ce chapitre comme une introduction et détailler chaque point dans un sous-chapitre.

Description du produit/service

Votre produit ou votre service est au cœur de votre offre commerciale. C'est la solution à un problème, la réponse à un besoin. Le lecteur ou le futur consommateur doit donc en avoir une vision claire et détaillée.

Pour cela :

  • Présentez votre concept et expliquez en quoi consiste votre offre.
  • Décrivez votre produit ou service : quelles sont ses propriétés, ses spécificités, ses qualités.
  • Si vous avez une gamme de produits ou services, déclinez-la. N'hésitez pas à entrer dans des détails dès lors que cela facilite la compréhension de votre produit ou de votre service.
  • Expliquez comment est conçu votre produit ou service. Le lecteur doit comprendre le process de fabrication, ce que cela implique en termes de temps, de moyens, d'infrastructures.

Soyez descriptif. Le but ici est de faire comprendre ce que vous vendez dans les moindres détails !

Stade d'avancement

Vous devez indiquer à quel stade se situe votre produit ou service : simple idée, maquette, prototype ou déjà commercialisé(e).

Vous menez une activité de recherche et développement ? Précisez-en les contours et les retombées espérées.

Toutes ces actions s'inscrivent dans un calendrier que vous devez détailler ici. Précisez, étape par étape, l'avancée de vos actions, de l'idée de projet à la date prévisionnelle de lancement de l'activité.

Vous pouvez synthétiser le tout dans un tableau.

Le lecteur doit comprendre que vous maîtrisez le planning de votre projet et que vous savez où vous allez.

Pour vendre vos produits ou vos services, il est nécessaire de cerner le marché sur lequel vous comptez vous positionner. Le but est de montrer à votre lecteur que vous ne vous aventurez pas en terrain inconnu.

  • Vous devez notamment indiquer la nature du marché et ses tendances. Est-il émergent, en croissance, en déclin? Cela vous permettra d'identifier ses principales caractéristiques.
  • Décrivez la clientèle que vous ciblez. Entreprises, particuliers, collectivités, le choix est vaste. Il vous faudra donc définir vos catégories de clients potentiels et ceux que vous ciblez en particulier.
  • Présentez votre analyse de la concurrence. Cela vous permettra par la suite d'affiner votre positionnement.

L'étude de marché est une étape clé qui facilitera la connaissance de l'environnement dans lequel vous comptez évoluer. Nous vous conseillons de prendre contact avec des professionnels de l'accompagnement. Leurs conseils pourront vous aider.

Si vous avez beaucoup de contenu, vous pouvez utiliser ce chapitre comme une introduction et détailler chaque point dans un sous-chapitre.

Nature et tendance du march

La nature et les tendances du marché sont des éléments que vous devez cerner.

Pour ce faire posez-vous les bonnes questions :

  • Identifiez bien le type de marché sur lequel vous vous positionnez. Quelles sont ses tendances ? Il s'agira ensuite de dire si ce marché est émergent, en forte croissance ou en déclin.
  • Définissez la taille de votre marché, sa dimension géographique (marché local, national) mais aussi son volume en termes de ventes et de chiffre d'affaires. Quelle part de marché visez-vous ?
  • Précisez les évolutions, les avancées technologiques majeures de votre marché au cours des dernières années. Existe-t-il des barrières à l'entrée?
  • Indiquez enfin si le marché est réglementé et s'il y a notamment des conditions d'accès spécifiques telles que des diplômes, des autorisations, etc.

N'oubliez pas qu'une bonne connaissance du marché vous permettra de réagir et de vous adapter aux éventuelles évolutions.

Clientèle ciblée

L'identification de votre clientèle est un élément fondamental de votre projet. Ce sont les personnes qui vont acheter vos produits ou services.

  • Il sera donc important de préciser leurs besoins, leurs envies, leur sensibilité (au prix, à la qualité, quantité, etc.)
  • Décrivez leur mode de consommation, leurs habitudes et comportements d’achat.
  • Si besoin, précisez la zone de chalandise : d'où proviennent vos clients? Où habitent-ils majoritairement ?
  • Mentionnez enfin si vous avez des lettres d'intention de clients potentiels. Cela confortera l'idée qu'ils sont prêts à payer pour votre produit ou service.

La définition de votre clientèle cible vous permettra ainsi de hiérarchiser vos efforts en matière de communication et de ventes.

Concurrence

Présentez ici vos principaux concurrents. Ce sont des entreprises qui ont la même activité que vous ou qui proposent des produits ou services qui peuvent se substituer aux vôtres.

Pour ce faire :

  • Indiquez les concurrents actuels mais pensez également aux concurrents potentiels et aux nouveaux entrants. Ces derniers sont susceptibles de gagner des parts de marché et faire changer votre stratégie.
  • Décrivez leur image de marque, leurs spécificités, leurs stratégies. Dites ce qui fait que leurs produits ou services se vendent bien ou pas assez.
  • Indiquez enfin votre avantage concurrentiel, c'est-à-dire tous les atouts de votre entreprise (produit, marque, gamme,…) permettant de vous distinguer de la concurrence et toucher la clientèle ciblée.

Le lecteur doit comprendre que vous avez conscience de l'impact de votre environnement concurrentiel et que vous avez mis en exergue les forces et les faiblesses de l'entreprise.

A ce stade, vous avez conçu votre produit ou service : c'est votre offre. Vous avez également analysé le marché et identifié la demande de vos futurs clients.

L'heure est désormais à l'action. Il vous faut à présent définir la façon dont vous allez faire rencontrer l'offre et la demande. La stratégie se construit autour de différents aspects.

Il faudra notamment:

  • Définir votre plan marketing : comment le produit ou service arrive-t-il au consommateur final ? A quel prix le vendez-vous ? Comment organisez-vous la communication autour de votre offre ?
  • Présentez l'équipe opérationnelle, celle qui va mettre en œuvre votre stratégie commerciale. Expliquez le rôle de chacun, leurs missions au sein de l’entreprise.
  • Expliquez vos choix en matière de fournisseurs. Présentez leur profil, leur mode de fonctionnement.
  • Précisez votre stratégie en termes d'installations et d'équipements. Le choix de l'emplacement est crucial. Le matériel doit vous permettre d'assurer la fabrication de vos produits ou la fourniture de vos services dans des conditions optimales.

A la fin de ce chapitre, le lecteur doit comprendre que vos choix sont cohérents avec les objectifs que vous vous êtes fixés.

Si vous avez beaucoup de contenu, vous pouvez utiliser ce chapitre comme une introduction et détailler chaque point dans un sous chapitre.

Plan marketing

Le plan marketing est une étape importante de votre stratégie. C'est un ensemble de décisions que vous devez prendre. Le but de ces décisions est de créer, conserver et développer votre marché et donc votre clientèle. C'est un travail qu'il faut renouveler sans cesse pour s'adapter aux évolutions et aux contraintes de votre environnement.

Vous devez notamment :

  • Définir la politique de prix
  • Présenter la politique de communication
  • Définir la politique de distribution.

Le plan marketing se décline en trois rubriques. Vous pouvez écrire ici quelques lignes d'introduction si vous le souhaitez.

Pour rentrer dans les détails des différents points, nous vous conseillons de les spécifiez dans des sous-chapitres.

La politique de prix

L'attractivité de votre offre dépend non seulement de la qualité du produit ou service que vous vendez, mais aussi de son prix. Un prix trop bas est parfois perçu comme la marque d'une absence de qualité. Un prix trop haut par rapport à la concurrence peut permettre de se démarquer ou à l'inverse de perdre des clients. Vous devez donc trouvez la bonne stratégie pour favoriser la vente de vos produits ou services.

Pour ce faire:

  • Expliquez comment vous avez fixé vos prix (en fonction du calcul du coût de revient, des prix des concurrents, etc.)
  • Présentez ensuite votre grille tarifaire. Celles-ci doit comporter les détails des produits ou prestations que vous vendez.

A la fin de cette rubrique, le lecteur doit comprendre que vous avez analysé la stratégie des concurrents et que votre politique de prix est cohérente avec vos objectifs.

La politique de communication

La communication recouvre tous les moyens mis en œuvre pour faire connaître votre produit ou service afin de favoriser vos ventes.

  • Vous devez notamment indiquer, poste par poste, vos actions de communication et leurs échéances de réalisation.
  • Détaillez tous les moyens publicitaires (flyers, plaquettes, mailing, manifestations,...) et les actions de promotion (bons de réductions, cartes de fidélité,...) mis en œuvre ou que vous allez mettre en œuvre.
  • Indiquez enfin quel budget tout cela va représenter. Vous pouvez vous aider d'un tableau.

Pour une jeune entreprise, la communication est un élément à ne pas négliger. Il est important de vous faire connaître auprès de votre clientèle. Nous vous conseillons de lancer des actions de promotion en amont de la création de votre entreprise.

La politique de distribution

La politique de distribution est la façon dont votre produit ou service sera mis à la disposition de votre clientèle : sera-t-il en distribution directe ou y aura-t-il des intermédiaires ?

  • Concrètement, il faut indiquer votre (vos) point(s) de vente. Mentionnez où ils seront localisés et pourquoi vous avez fait ce choix.
  • Si vous faîtes intervenir des intermédiaires, indiquez votre réseau de distribution. Où sont-ils localisés et quels sont les délais de livraison ?

A l'issue de cette rubrique, le lecteur doit savoir où seront commercialisés vos produits ou services et se faire un avis sur la qualité du (des) mode(s) de distribution prévu(s).

Équipe opérationnelle

La stratégie de votre entreprise passe impérativement par la gestion de vos ressources humaines. Toutes les politiques que vous aurez définies seront mises en œuvre par des hommes et des femmes compétents et qualifiés.

  • Vous devez donc indiquer votre équipe opérationnelle. Définissez et présentez le rôle de chacun, ses compétences, sa fonction dans l'entreprise et sa rémunération brute mensuelle.
  • Présentez votre calendrier de recrutements, de préférence sur trois ans. Précisez les ressources dont vous disposez au démarrage et les recrutements prévus. Vous pouvez vous aider en établissant un tableau.

Au final, il faut que le lecteur comprenne que toutes les fonctions clés de l’entreprise sont ou seront représentées et que vous avez anticipé sur l'avenir.

La politique fournisseurs

Vos fournisseurs sont des partenaires importants de votre projet. Il est donc primordial de les identifier et de connaître leur fonctionnement.

Pour ce faire :

  • Indiquez qui sont vos fournisseurs, leur profil et le type de produits pour lesquels vous les sollicitez. Précisez les éléments qui ont conforté votre choix.
  • Précisez leur localisation, leurs conditions de paiement et les délais de livraison. Avez-vous prévu des solutions de substitution en cas de défaillance de l'un de vos fournisseurs ou de votre fournisseur unique ?
  • Présentez enfin, de manière globale, votre politique d'achats et le poids des fournisseurs dans votre stratégie.

Le but, vous l'aurez compris, est d'avoir la maîtrise de vos fournisseurs. Une bonne identification des besoins de l'entreprise vous permettra de mieux définir votre politique fournisseurs et d'optimiser vos achats.

Installations et équipements

Votre entreprise repose sur des hommes et des femmes mais aussi sur des éléments matériels. S'installer et lancer son entreprise a un coût qu'il vous faut estimer. Le local que vous aurez choisi pour exercer votre activité nécessite peut-être des travaux et des aménagements particuliers.

  • Indiquez ici vos besoins actuels et futurs en immobilier. Quelle est la superficie de vos locaux, sont-ils exploitables en l'état ? Quelles sont les installations nécessaires à l'utilisation de ces locaux ? Quelle est l'ampleur des travaux à effectuer en termes d'aménagement, de restauration ?
  • Expliquez quels sont les matériels et équipements nécessaires à votre activité ? Achat de machines, de matériel informatique, de bureaux, etc. La liste est longue et dépendra bien souvent de la nature de votre activité.
  • Précisez enfin le coût total de ces investissements. Faîtes-le en toute objectivité. Ne sous-estimez aucun frais.

Soyez exhaustif ! Vous pouvez synthétiser le tout dans un tableau clair et chiffré ou vous appuyer sur l'outil de simulation financière.

Le montage juridique est un ensemble de choix que vous devez effectuer. Ces choix auront des incidences sur la suite de votre activité. Ils détermineront par exemple votre mode de fonctionnement ou votre régime social et fiscal. Pour ce faire :

  • Indiquez la forme juridique que vous avez choisie. Entreprise individuelle, société, le choix dépendra bien souvent de la nature de votre activité mais aussi de vos ressources propres ou de vos besoins en investissements.
  • Si vous optez pour la mise en société, Expliquez la répartition du capital. Quel est le montant du capital social ? Comment est-il réparti entre chaque associé ?

Le lecteur doit comprendre que vos choix sont à la hauteur des objectifs que vous vous êtes fixés.
Si vous avez beaucoup de contenu, vous pouvez utiliser ce chapitre comme une introduction et détailler chaque point dans un sous chapitre.

Forme juridique

Vous devez à présent choisir une forme juridique pour votre entreprise. Ce sera le cadre légal dans lequel vous allez exercer votre activité. Vous avez le choix entre plusieurs options.

Pour vous décider, il faudra prendre en compte certains éléments :

  • Si vous souhaitez exercer tout seul et que votre entreprise ne nécessite pas d'investissements trop importants, vous pouvez opter pour l'entreprise individuelle ou vous mettre en société unipersonnelle. Vous serez ainsi seul maître à bord pour gérer les succès comme les échecs.
  • Si vous souhaitez en revanche vous associer, vous pouvez opter pour la mise en société à plusieurs. Il existe plusieurs types de sociétés selon la nature de votre activité : sociétés commerciales, artisanales, civiles, d'exercice libéral.

En fonction de la taille de votre projet et des investissements dont vous aurez besoin, une société sera plus adaptée qu'une autre.

Vous l'aurez compris, le choix de votre statut juridique est crucial pour la suite des événements. Aussi, nous vous conseillons de prendre votre temps pour y réfléchir. N'hésitez pas à prendre contact avec une structure d'accompagnement. Ce sont des professionnels qui pourront vous aider à faire le bon choix.

Répartition du capital

Précisez ici la répartition du capital de votre entreprise. Le lecteur doit comprendre que vous avez évalué le poids de vos investissements respectifs dans l'entreprise et pensé à l'éventuel partage des responsabilités.

  • Précisez les apports de chacun et les parts qui lui sont attribuées. Si cela s'avère nécessaire, présentez les évolutions possibles de votre capital.
  • Précisez également l'existence d'éventuelles clauses ou conventions et leur incidence pour la suite de votre entreprise.
  • Présentez enfin les éventuelles responsabilités qui incomberont à chaque membre.

Lors de cette répartition, n'oubliez pas de prévoir les mécanismes de prise de décision. Cela permettra de trancher en cas de blocage.

A la fin de ce sous-chapitre, le lecteur doit avoir une idée claire de l'engagement personnel de chaque membre de la société.