Réussir son projet de commerce de prêt-à-porter en 4 étapes

Les fashionistas trouvent en vous un conseil précieux ? Votre sens du style a depuis longtemps dépassé les frontières du coin de la rue ? Vos clients ne veulent que vous pour habiller leur silhouette ? Vous savez trouver le bon vêtement pour la bonne personne et ce talent est largement reconnu ? Si depuis de nombreuses années vous avez fait profiter de nombreuses marques de vos qualités, vous désirez maintenant les mettre au service de vos propres envies ? Vous pensez qu’il est maintenant l’heure de sauter le pas et de plonger dans le monde de l’entrepreneuriat ? Alors ne vous posez plus de questions, vous êtes mûr pour ouvrir votre propre commerce de prêt-à-porter ! A chaque morphologie le vêtement qui lui correspond. Il en va de même pour tout projet de création car c’est du sur-mesure. Durant votre parcours de création, vous vous appuierez tant sur votre expérience professionnelle que personnelle. Vous affronterez potentiellement un tissu d’embuches. C’est pourquoi une solide bobine de motivation vous sera essentielle. Enfin, n’oubliez pas de tisser votre réseau. Savoir s’entourer participe pour beaucoup à la réussite d’un projet de commerce de prêt-à-porter.

Notre expérience en matière d’accompagnement à la création d’entreprises nous a enseigné ce qui suit. Les projets qui ont abouti ont tous respecté nos trois étapes clés de l’ouverture d’un commerce de prêt-à-porter.

Étape 1 : la réflexion préalable

Avant de créer votre magasin de prêt-à-porter, vous devez concevoir et identifier les objectifs que vous voulez atteindre. Pour ce faire, une réflexion approfondie apparaitra comme nécessaire. De plus, ouvrir un commerce de prêt-à-porter n’est pas sans conséquences et pourra impacter fortement votre mode de vie actuel ainsi que celui de vos proches. Alors sachez prendre du recul et préserver votre objectivité à tout moment.

Vous allez débuter un projet professionnel qui deviendra vite un projet de vie. C’est pourquoi nous vous recommandons de ne pas trop vous hâter et d’entamer un processus de réflexion efficace. Votre questionnement reposera sur ces deux éléments pour ouvrir paisiblement votre commerce de prêt-à-porter  :

  • Quelles sont vos attentes pour ce projet ?
  • Quelles sont les raisons qui vous conduisent à vous lancer dans cette aventure (humaines, financières, autres) ?
  • Quel rôle comptez-vous jouer dans ce projet ?
  • Quel facteur a déclenché votre désir d’entreprendre ?
  • A quel horizon parvenez-vous à faire vos projections ?
  • Disposez-vous d’une bonne connaissance du secteur du prêt-à-porter ?
  • Etes-vous en capacité d’effectuer les investissements nécessaires à la réussite de votre projet de commerce de prêt-à-porter ?
  • Avez-vous la maîtrise de cette activité ?
  • Afin d’apporter des éléments nouveaux à votre réflexion, reposez-vous sur notre application gratuite. Elle rendra plus facile la réalisation du diagnostic de votre projet et vous permettra d’évaluer avec fiabilité le potentiel de votre projet de commerce de prêt-à-porter.
TESTEZ GRATUITEMENT
VOTRE PROJET DE CRÉATION
72 271
ÉVALUATIONS
réalisées ces 12 derniers mois

Étape 2 : l’étude de marché

S’il est une phase incontournable dans votre business plan, il s’agit bien de votre étude de marché. Un peu comme la fashion week l’est pour l’univers de la mode. Pour assurer la bonne exécution de cette partie, il vous faudra absolument partir à la découverte de votre future clientèle. A cet instant, vous partagerez avec elle en direct et obtiendrez une qualification pertinente de votre positionnement stratégique. Cela facilitera, par exemple, la construction de votre politique de prix.

ALLEZ PLUS LOIN !
Découvrez notre guide complet pour faire une étude de marché d’un commerce de prêt-à-porter

Étape 3 : le business plan

A la suite d’une réflexion intense et d’une étude de marché approfondie, vous savez déterminer efficacement les points forts qui offriront le succès à votre commerce de prêt-à-porter. Lors de l’élaboration de votre business plan commerce de prêt-à-porter, vous franchirez une étape nouvelle. Le business plan, ou B.P pour les intimes, se conçoit comme le récapitulatif général de votre projet. Il constituera un outil précieux lorsque vous partirez en quête de financements. Il soutiendra votre argumentaire lorsque vous rencontrerez les banques. Au moyen de votre business plan commerce de prêt-à-porter, vous aller décupler vos chances d’obtenir les fonds essentiels pour couvrir les frais nécessaires à votre activité (achat de matériel ou de locaux, frais liés à la gestion courante, aménagements, etc…). Pour gagner en efficacité, votre business plan commerce de prêt-à-porter devra impérativement contenir les éléments suivants :

Le résumé opérationnel

Vous pourrez aussi le trouver sous l’appellation executive summary. Cette partie constitue le résumé global de votre business plan commerce de prêt-à-porter. Sur la base de ce résumé opérationnel, vos futurs investisseurs bâtiront une première opinion sur votre document. Ne l’oubliez pas : « on n’a qu’une fois l’occasion de faire une première bonne impression ». Alors attardez-vous tant sur le fond que sur la forme. Et ne perdez pas de vue que de manière générale, les financeurs n’accordent que quelques minutes à chacun des plans d’affaires dont ils prennent connaissance. Le résumé opérationnel a donc pour objectif de mettre l’eau à la bouche de vos investisseurs. Bien réalisé, il attisera leur curiosité et attirera leur attention. C’est comme cela que votre lecteur aura envie de poursuivre l’étude de votre document.

La naissance du projet

Le mystère quant à l’objet de cette partie est vite levé si l’on prend le temps d’analyser chacun des termes de son intitulé. En effet, la partie « naissance du projet » doit rappeler la genèse de votre projet. Vous y narrerez l’histoire du projet que vous portez. Vous exposerez aussi les raisons qui vous ont amené à vous lancer dans l’ouverture d’un commerce de prêt-à-porter. La « naissance du projet » vous permettra au surplus de présenter les personnes qui partageront votre aventure. Il sera donc de bon ton de rappeler leur parcours respectif et de décrire leur rôle futur dans votre structure.

Le produit ou le service

De quelle manière allez-vous proposer vos produits ? Comment allez-vous créer l’envie chez vos clients ? Comment prévoyez-vous de transmettre votre concept ? Quels éléments comptez-vous avancer pour vous démarquer de votre concurrence, qu’elle soit directe ou indirecte ? Pour donner plus de corps à votre concept, pensez à apporter des éléments tangibles, concrets tels que des visuels, des exemples de produits que vous souhaitez commercialiser. Ainsi, vous permettrez aux banquiers de se projeter sans difficulté dans votre projet. Dans le même temps, vous ferez la preuve de la solidité de votre projet.

Le marché

Votre étude de marché devra tout au moins porter sur le secteur de prêt-à-porter. L’analyse de cet aspect confirmera ou infirmera l’intérêt de votre offre vis-à-vis de la demande actuelle ou à venir. En outre, vous pourrez vous servir de celle-ci comme support afin d’évaluer le niveau de rentabilité de votre projet.

Pour vous accompagner dans la réalisation de cette étude capitale et exigeante, nous avons rédigé pour vous un guide complet. Il reprend chacune des étapes importantes et s’accompagne des conseils avisés de nos experts de l’accompagnement à la création.

La stratégie de l’entreprise

A quelles ressources faire appel pour vous démarquer de la concurrence ? Quelles politiques de prix et de communication adopter pour faire mouche auprès de votre future clientèle ? Pour quel positionnement stratégique opter (haut de gamme, urbain, étudiants, etc…). L’exposé de votre stratégie prouvera votre capacité à affronter la concurrence. Au surplus, vous démontrerez votre aptitude à vous adapter pour attirer une clientèle toujours plus nombreuse.

Le montage juridique

A cette étape, il vous faudra définir le statut juridique de la future entreprise. SAS ? SARL ? EI ? Etc… Vous préciserez aussi, le cas échéant, le nombre d’associés ainsi que le montant du capital social de l’entreprise.

Télécharger le modèle
ALLEZ PLUS LOIN !
5 conseils de nos experts afin de réussir la rédaction du business plan d’un commerce de prêt-à-porter

Étape 4 : la mise en oeuvre du projet

A partir de maintenant, il semble raisonnable de sortir les cintres ! Sur la base de votre analyse vous avez acquis la certitude quant à la pérennité de votre projet. Vous savez que vous pourrez la mener jusqu’à son terme. La mise en œuvre du projet représente la phase de l’action. Chaque levier identifié au service de votre projet va être actionné. Malgré tout, il vous faudra laisser un peu de marge afin de laisser la place à d’éventuels réajustements. Ces derniers vous permettront de réagir à de possibles imprévus et de rester en phase avec la réalité du terrain. Ces réajustements seront à prendre en compte dans votre planning que vous devrez suivre scrupuleusement. De cette manière vous serez en mesure de respecter la date d’ouverture que vous vous êtes fixée. Nos experts vous conseillent également de réaliser une checklist exhaustive afin de ne rien oublier et d’être opérationnel le Jour-J.

Le conseil de notre expert

N’oubliez pas de réaliser un prévisionnel. Celui-ci vous sera demandé à chaque recherche de financement. Au surplus, il constituera pour vous un précieux outil de pilotage. Vous pourrez vous y reporter à chaque instant afin de confirmer ou infirmer vos hypothèses.

Vous avez une question ? notre expert y répond.

Valider
CET ARTICLE VOUS A PLU ?
VOTEZ !
RÉUSSIR SON PROJET DE BOUTIQUE DE VÊTEMENTS EN 4 ÉTAPES
4.3 (86.67%)
3 vote[s]

CONNECTÉ
SUR LES RÉSEAUX
NEWSLETTER
INSCRIVEZ-VOUS !
Recevez une fois par mois toute l'actualité du Business Plan dans votre boite mail.