Ouvrir une chambres d’hôtes

La France est le pays le plus touristique au monde. Chaque année une part toujours plus importante de touristes choisissent les chambres d’hôtes comme mode d’hébergement. Si cette alternative aux hôtels et aux campings séduit de plus en plus de voyageurs c’est en grande partie car elle permet de découvrir  » l’autre France  » : celle du terroir et du patrimoine. Alors si vous souhaitez vous aussi partager votre amour de la France, voici quelques conseils indispensables avant d’ouvrir une chambre d’hôtes.

Définition

Vous souhaitez ouvrir des chambres d’hôtes pour gagner de l’argent grâce à votre maison ou pour changer de vie. Cette solution séduit de plus en plus de français.  Cette solution est d’autant plus populaire que ce type d’hébergement est plébiscité par les vacanciers. Mais avant de vous lancer vous devez vous poser les bonnes questions en commençant par : « qu’est-ce que c’est? ». Il faut en effet bien avoir en tête la définition légale de ce type d’hébergement. La location de ce type d’hébergement doit être déclarée au préalable à la mairie de votre lieu d’habitation, sous peine d’une contravention de 3e classe. Plusieurs critères doivent également être remplis pour obtenir l’appellation « chambres d’hôtes », la chambre doit :

  • être meublée et posséder des sanitaires complets,
  • être située chez l’habitant,
  • être louée pour une nuit ou plus,
  • offrir des prestations comme le petit déjeuner,
  • être conforme avec la réglementation en vigueur (hygiène, sécurité et salubrité),
  • avoir un service de nettoyage et du linge de maison sans surcoût pour les clients.

Étape 1 : posez vous les bonnes questions

L’ouverture d’une maison d’hôtes nécessite de bien réfléchir à son projet. Chaque année des centaines de français quittent tout pour ouvrir des chambres d’hôtes mais leur rêve d’une vie au soleil dans une maison de rêve est bien trop souvent synonyme de problème car leur projet n’avait pas été suffisamment préparé. Pour éviter de vous retrouver dans cette situation vous devez vous poser ces questions :

  • êtes-vous suffisamment motivé pour ouvrir une maison d’hôtes ?
  • avez-vous les compétences nécessaires pour gérer une entreprise ?
  • votre choix de vie personnelle est-il en adéquation avec vos objectifs professionnels ?
ALLEZ PLUS LOIN !
4 étapes pour réussir son projet de chambres d’hôtes

Étape 2 : élaborez le concept

Il existe deux possibilités quand on souhaite ouvrir une maison d’hôtes.

La première, la plus fréquente, correspond à un choix de vie, lorsque l’on désire changer de vie familiale. Elle peut se résumer par « tout quitter pour partir dans la région de ses rêves ». Cette option est souvent celle d’un habitant d’une grosse agglomération et occupant des emplois à responsabilités souhaitant une rupture dans sa vie pour retrouver un mode d’existence plus simple.

La seconde répond plutôt à un constat des habitants de belles demeures dans des régions touristiques : comment gagner de l’argent avec sa maison ?

Votre futur concept dépendra souvent de la raison motivant la création de votre entreprise.

Dans la première situation vous aurez une toile blanche, vous pourrez choisir votre maison en fonction du lieu et choisir aussi la décoration que vous souhaiterez proposer à votre clientèle. Le concept est alors souvent tourné vers des chambres d’hôtes de luxe ou haut de gamme pour se démarquer de la concurrence.

La seconde option est plus généralement tournée vers le concept du « bienvenue chez nous ». Vous ferez partager votre mode de vie habituel aux vacanciers, en leur faisant découvrir votre environnement et votre région.

Pour vous aider dans l’analyse de votre concept nous avons conçu un logiciel qui vous donnera les forces et les faiblesses de votre projet.

TESTEZ GRATUITEMENT
VOTRE PROJET DE CRÉATION
69 833
ÉVALUATIONS
réalisées ces 12 derniers mois

Étape 3 : réalisez une étude de marché

L’étude de marché va vous permettre de vérifier que votre projet est viable en analysant la demande et l’offre sur votre zone de chalandise. Vous devez connaître grâce à elle vos concurrents (hôtels, campings, Airbnb, etc.), les différents fournisseurs potentiels, la clientèle de vacanciers et ses attentes. L’objectif de cette étude de marché est de déterminer s’il est opportun d’ouvrir votre propre chambre d’hôtes. Vous devez tirer les enseignements de cette étude notamment sur la thématique de votre maison d’hôtes, votre positionnement (haut de gamme ou accessible) et sur la meilleure stratégie pour attirer des touristes.
Vous devez également réaliser une étude sur le terrain. C’est la partie la plus importante car vous allez découvrir votre environnement, recueillir les attentes en termes de vacances :

  • types de séjour (semaine en famille, week-end détente, etc.)
  • sources de motivations (le prix, qualité du service, le lieu, etc.)
  • les freins (budget, notoriété, absence de piscine, etc.)

Vous pourrez aussi établir un profil de la clientèle :

  • profil des clients (sexe, âge, activité professionnelle)
  • habitudes de consommation (où voyage-t-elle habituellement, la fréquence des séjours, etc.)
  • les dates des vacances
  • niveau de satisfaction
ALLEZ PLUS LOIN !
Découvrez nos conseils sur l’élaboration d’une étude de marché pour l’ouverture d’une chambres d’hôtes

Étape 4 : choisir la bonne maison

Maintenant que vous avez réalisé votre étude de marché, vous pouvez choisir un emplacement (si vous n’êtes pas en situation où vous achetez votre maison d’hôtes) qui répond à la demande de votre cible. L’emplacement d’une chambre d’hôtes est presque aussi important que la qualité du service et de l’accueil. La clé d’un bon positionnement réside dans quatre éléments :

  • proximité géographique avec des lieux touristiques (musées, parcs d’attractions, villages historiques, etc.)
  • facilité d’accès
  • présence d’un cadre agréable
  • distance avec la mer ou l’océan (dans les régions balnéaires)

Le positionnement étant déterminé, vous devez choisir une maison dans le secteur qui répond au mieux à votre concept. Les touristes recherchent de plus en plus des maisons favorisant l’échange entre les hôtes et les touristes. Pour cela privilégiez les grands espaces de vie. Pensez également à la cuisine dans laquelle vous pourrez proposer un service de table d’hôtes. Elle doit donc être fonctionnelle et répondre aux normes d’hygiène. Enfin, la piscine est souvent un élément déterminant dans le choix d’un hébergement. Si votre maison n’en possède pas, renseignez-vous pour savoir si le terrain est piscinable ou pas.

Étape 5 : rédigez votre business plan

Votre projet commence à prendre forme, vous êtes persuadé de sa réussite. Vous devez maintenant convaincre votre banquier de vous accorder un prêt pour monter créer votre chambres d’hôtes et acheter votre maison. Pour cela vous devez obligatoirement rédiger un business plan chambres d’hôtes. Ce document présente l’intégralité de votre projet à votre banquier. Il est accompagné des tableaux financiers comme :

A partir de ces éléments, votre banquier pourra juger de la solidité de votre projet et ainsi vous faire confiance dans cette aventure. Nous avons conçu un modèle de business plan chambres d’hôtes qui à deja aidé des centaines de personne à monter leur propre maison d’hôtes, n’hésitez pas à l’utiliser si vous rencontrez des difficultés.

Télécharger le modèle
ALLEZ PLUS LOIN !
5 conseils de nos experts afin de réussir la rédaction du business plan d’une chambres d’hôtes

Étape 6 : choisissez le statut juridique

Le choix du statut juridique de votre entreprise est l’étape qui concrétise réellement votre projet de création. Attention chaque statut a ses propres particularités. De votre choix découleront des responsabilités financières pour vous mais également pour vos associés. Enfin, vous devrez définir le régime fiscal et social de votre entreprise. Voici les 3 statuts juridiques qui s’offrent à vous pour créer votre maison d’hôtes :

  • la SARL (société à responsabilité limitée) : c’est la forme plébiscitée pour ce secteur d’activité. Elle est composée de 2 associés au minimum très souvent ce sont les deux conjoints. L’entreprise créée est une personne morale qui est soumise à l’impôt sur les sociétés. En cas de faillite, seul le montant du capital de la SARL peut être réclamé. Vous ne pouvez pas voir vos biens privés saisis (hormis dans le cas d’une faute grave). Le capital social de l’entreprise est constitué par les apports des différents associés. Attention, une assemblée générale doit être organisée une fois par an entre eux.
  • l’EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) : il s’agit d’une SARL avec les mêmes caractéristique hormis que comme son nom l’indique il n’y a qu’un associé.
  • l’entreprise individuelle : vous dirigez seul votre entreprise, on ne parle pas alors de société. Votre patrimoine personnel est confondu avec votre patrimoine professionnel. En cas de faillite, vos biens privés peuvent donc être saisis. Les bénéfices réalisés par la chambre d’hôtes font partie de votre revenu et sont donc soumis à l’impôt sur le revenu.

Étape 7 : réalisez les démarches administratives

Lorsque la création de chambres d’hôtes est une activité à part entière, vous devez vous inscrire au registre du commerce et des sociétés (RCS) et vous immatriculer au centre de formalités des entreprises de la chambre de commerce. Ces démarches administratives doivent être réalisées correctement pour éviter les problèmes pour l’ouverture de votre chambres d’hôtes.

Vous devez également être affilié au régime social des travailleurs non salariés au titre des assurances maladie, maternité, vieillesse, invalidité et décès :

  • soit auprès du Régime Social des Indépendants (RSI)
  • soit auprès de la Mutualité Sociale Agricole (MSA) pour les agriculteurs.

Concernant les impôts, vous devez déclarer l’impôt sur le revenu dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux sous l’un de ses régimes :

  • le régime de micro-entreprises, un abattement forfaitaire de 71% est appliqué afin de tenir compte de toutes les charges, y compris les cotisations sociales
  • le régime réel d’imposition, quand les recettes hors taxes de l’année excèdent 81 500€

L’activité de chambre d’hôte est assujettie à la TVA (10%) et 20 % pour les boissons alcoolisées.

Enfin, il existe trois taxes à prendre en compte :

  • la taxe de séjour sur les hébergements touristiques, si vous êtes situé sur une communes touristique
  • la taxe d’habitation
  • la cotisation Foncière des Entreprises (CFE)
ALLEZ PLUS LOIN !
Découvrez l’ensemble des formalités administratives indispensable à réaliser pour ouvrir des chambres d’hôtes

LE BUSINESS PLAN CHAMBRES D’HÔTES

Découvrez notre modèle de business plan rédigé par un de nos experts de la création d’entreprise. Ce document est indispensable pour créer votre maison d’hôtes. En effet, ce business plan vous permettra de mieux convaincre votre banquier de la solidité de votre entreprise et de structurer votre réflexion afin de mettre toutes les chances de votre côté.

Télécharger le modèle
Voir la fiche produit

5 points pour garantir le succès de votre chambres d’hôtes

Si vous souhaitez ouvrir une chambre d’hôtes, voici cinq éléments pour garantir son succès :

  1. Produit : le choix de l’offre est déterminant. Après avoir réalisé une étude de marché sur l’offre et la demande, il faut choisir avec soin son positionnement : haut de gamme, traditionnel, familial, etc. Votre projet (investissement, promotion, prix) dépendra du choix de service que vous effectuerez.
  2. Prix : il est fonction essentiellement du type de clientèle ciblé. Pour déterminer ce prix, il est important d’étudier la concurrence directe et la concurrence indirect (hôtels, campings, gîtes, etc.)
  3. Promotion : la publicité peut être réalisée sous plusieurs formes. Le choix de la stratégie de promotion va dépendre principalement du ralliement à un label ou non. Si ce n’est pas le cas il est indispensable de mettre en place des campagnes de promotion indépendante via les réseaux sociaux, les annuaires de chambres d’hôtes ou les sites de « booking ». La création d’une page sur TripAdvisor est importante, elle permet de rassembler les avis de vos clients et ainsi inspirer confiance. Enfin la création d’un site internet est cruciale, il permet, avec un bon référencement, d’apparaitre sur les moteurs de recherche (comme Google) lorsque les internautes recherchent des hébergements sur un territoire précis.
  4. Place : Si vous avez la possibilité de choisir l’emplacement, l’étude de marché devra vous apporter les réponses sur la meilleure situation géographique possible en fonction : de la concurrence, des sites touristique à proximité, de la demande globale, etc.
  5. Plan d’affaires : comme pour toute création d’entreprise, le business plan est indispensable pour monter une affaire pérenne et en toute sécurité. Le business plan permettra de vous aider à rédiger vos idées et ainsi pouvoir convaincre les banques de vous faire confiance. Vous trouverez un modèle de business plan chambres d’hôtes sur notre site.

Voyez-vous d’autres points clés pour favoriser le succès ?

Valider

Les forces du concept

Trois atouts font de ce business une bonne solution pour les créateurs d’entreprise qui souhaitent se lancer dans le tourisme :

  1. La convivialité : c’est la grande force de ce concept, l’accueil personnalisé et chaleureux renforcé par la dimension humaine des établissements séduisent de plus en plus de visiteurs. Les clients ne sont plus qu’un simple numéro de chambre mais bien des « invités » à part entière.
  2. Le partage : elles n’offrent pas qu’un simple hébergement aux touristes mais bien un véritable échange avec les propriétaires : cours de cuisine traditionnel, peinture, production de produit du terroir ou visite de la région sont les plus proposés par ces établissements.
  3. Tendance : l’engouement pour les chambres d’hôtes s’amplifie chaque année avec la place toujours plus importante du tourisme responsable et du développement durable dans le processus de choix des voyageurs.

Les chambres d’hôtes en chiffres

0
37 400 chambres d’hôtes en 2015
0
Prix moyen de 55 euros pour une chambre de deux personnes
0
Occupation moyenne de 110 nuitées par an
0
Chiffre d’affaires moyen de 160 000 euros pour une maison de trois chambres
CET ARTICLE VOUS A PLU ?
VOTEZ !
CONNECTÉ
SUR LES RÉSEAUX
NEWSLETTER
INSCRIVEZ-VOUS !
Recevez une fois par mois toute l'actualité du Business Plan dans votre boite mail.