Ouvrir une salle de sport

Les salles de sport connaissent depuis quelques années un développement spectaculaire. Elles ne se limitent plus aux salles de musculation dédiées au bodybuilding. Elles ont en effet su toucher un nouveau public à la recherche avant tout de bien-être et d’une activité physique conviviale. C’est cette qualité de service et la découverte de nouvelles disciplines sportives qui explique le succès de ces salles de fitness.

Étape 1 : posez vous les bonnes questions

Ouvrir une salle de fitness ou de musculation est souvent un projet de vie. On désire allier plaisir et travail. Mais entre passer du temps dans une salle de sport et en faire un métier, la marche peut être importante. Il est donc primordial de prendre le temps de se poser les bonnes questions pour mettre toutes les chances de son côté et éviter que l’aventure ne tourne au cauchemar. Prenez donc 2 minutes pour réfléchir en vous interrogeant sur ces différents éléments :

  • êtes-vous suffisamment motivé pour ouvrir une salle de sport ?
  • avez-vous les compétences nécessaires pour gérer une entreprise ?
  • votre choix de vie personnelle est-il en adéquation avec vos objectifs professionnels ?

Étape 2 : élaborez le concept

Il y a encore 10 ans les salles de sport se ressemblaient toutes. Aujourd’hui il existe un nombre très important de concepts. Cela s’explique par la concurrence qui est de plus en plus rude et par les attentes de la clientèle en perpétuelle recherche de nouvelles façons de pratiquer du sport.

Le choix de votre salle de sport devra donc prendre en compte à la fois l’offre existante mais aussi les attentes de la demande. Il devra également correspondre à votre profil afin que vous soyez en adéquation avec la thématique de votre salle de sport. Si vous hésitez encore dans le choix de votre concept voici les principales tendances du moment :

  • la salle de fitness avec des cours collectif (zumba – bodypump – rpm)
  • la salle dédiée au crossfit
  • la salle libre-service
  • la salle qui allie sport et espace détente (Hamann – sauna – massage)

Pour vous aider dans l’analyse de votre concept nous avons conçu un logiciel qui vous donnera forces et faiblesses de votre projet.

TESTEZ GRATUITEMENT
VOTRE PROJET DE CRÉATION
69 655
ÉVALUATIONS
réalisées ces 12 derniers mois

Étape 3 : réalisez une étude de marché

L’étude de marché va vous permettre de vérifier que votre projet est viable et de choisir le bon positionnement. En effet, comme nous venons de le voir, le choix de votre concept de salle de sport va dépendre en partie des résultats de l’étude de marché. Elle est construite en analysant la demande et l’offre sur votre zone de chalandise. Vous connaitrez ainsi vos concurrents (les autres salles de sport sur votre territoire), les fournisseurs potentiels et la clientèle et ses attentes. Vous pouvez obtenir des informations sur le marché des salles de sport sur le site internet de l’INSEE, sur les sites d’institut de sondages ou dans la presse. L’objectif de cette étude est de savoir s’il est opportun pour vous d’aller plus loin. Vous devez également commencer à pouvoir tirer les premières conclusions  de cette analyse afin de pouvoir établir une première ébauche de votre offre, votre positionnement en matière de prix et la manière dont vous allez attirer et séduire la clientèle.. Vous devez également réaliser une étude sur le terrain pour affiner ces premiers éléments. C’est la partie la plus importante de l’étude de marché car vous allez découvrir votre environnement, recueillir les attentes en termes d’accès aux salles de sport :

  • types de sport pratiqué (musculation, fitness, cours, etc.)
  • sources de motivations (le prix, qualité du service, le lieu, etc.)
  • les freins (budget, notoriété, absence de coach, etc.)

Vous pourrez aussi établir un profil de la clientèle :

  • profil des clients (sexe, âge, activité professionnelle)
  • habitudes de consommation (où font-ils du sport habituellement, la fréquence de la pratique d’une activité physique, etc.)
  • les attentes
  • niveau de satisfaction

C’est à partir de tous ces éléments que vous pourrez répondre aux deux questions suivantes :

  • mon projet est-il viable ?
  • quel sera le concept de ma salle de sport ?
ALLEZ PLUS LOIN !
Comment faire l’étude de marché d’une salle de sport ?

Étape 4 : choisissez votre emplacement et vos outils de travail

Une fois votre étude de marché finalisée, vous pouvez choisir un emplacement pour votre future salle de sport qui répond à la demande de votre cible. L’emplacement d’un salle de fitness est presque aussi important que les services qu’elle proposera. La clé d’un bon positionnement réside dans quatre éléments :

  • une zone de chalandise suffisante
  • proximité géographique avec un axe passant
  • facilité de stationnement et d’accès (parking, transports en commun, etc)
  • présence de lieux de vie (commerces, cinéma, etc)

Le choix du bâtiment est également à ne pas prendre à la légère. En effet, il doit répondre à votre projet. Il sera forcément nécessaire que vous réalisiez des travaux d’aménagement et de décoration pour d’une part répondre aux différentes normes d’hygiène et de sécurité et d’autre part proposer à vos clients un lieu agréable et convivial. Il est donc primordial de choisir un local en bon état afin de diminuer les investissements et le temps passé pour réaliser ces différentes tâches. Concernant le choix du bâtiment en lui-même il faut faire attention à ne pas commettre les erreurs suivantes :

  • Choisir la mauvaise superficie pour une salle de sport. Voici un conseil pour ne pas se tromper : (80 % pour la partie salle de sport, 10% pour les vestiaires, 5% pour les espaces détente et 5 % pour les locaux privés).
  • Prendre un local sans ouverture et sans hauteur sous plafond. C’est un des critères importants pour votre clientèle : pouvoir respirer et se sentir à l’laise pendant la pratique de son activité physique.
  • Oublier de vérifier l’isolation. En effet, rien de pire que de faire du sport en plein hiver quand il fait froid dans la salle ou au contraire, pendant les fortes chaleurs de l’été, dans un étuve.

Étape 5 : rédigez votre business plan

Votre projet commence à prendre forme, vous êtes persuadé de sa réussite. Vous devez maintenant convaincre votre banquier de vous accorder un prêt pour créer votre salle de sport et acheter votre local. Pour cela vous devez obligatoirement rédiger un business plan. Ce document présente l’intégralité de votre projet à votre banquier. Il est accompagné des tableaux financiers comme :

A partir de ces éléments, votre banquier pourra juger de la solidité de votre projet et ainsi vous faire confiance dans cette aventure. Nous avons conçu un modèle de business plan qui a déjà aidé des centaines de personnes à monter leur propre salle de musculation, n’hésitez pas à l’utiliser si vous rencontrez des difficultés.

Télécharger le modèle
ALLEZ PLUS LOIN !
5 conseils de nos experts afin de réussir la rédaction du business plan d’une salle de sport

Étape 6 : choisissez le statut juridique

Le choix du statut juridique de votre entreprise est l’étape qui concrétise réellement votre projet de création. Attention chaque statut a ses propres particularités. De votre choix découleront des responsabilités financières pour vous mais également pour vos associés. Enfin, vous devrez définir le régime fiscal et social de votre entreprise. Voici les 3 statuts juridiques qui s’offrent à vous pour créer une salle de sport :

  • La SARL (société à responsabilité limitée) : c’est la forme la plus répandue quand on désire ouvrir une salle de musculation. Elle doit être composée au moins de deux associés. C’est une forme idéale quand on désire par exemple ouvrir son entreprise avec son conjoint. L’entreprise créée sera alors une personne morale qui sera assujettie à l’IS (impôt sur les sociétés). Le capital social de la salle de sport est constitué par les apports des différents associés. Dans le cas où l’entreprise se retrouverait en faillite, vous ne serez engagé qu’à la hauteur de votre apport au capital. Autrement dit vos biens personnels ne pourront pas être saisis (sauf si vous avez réalisé une faute de gestion grave). Attention, vous devrez procéder chaque année à une assemblée générale avec les associés pour faire le bilan de l’année.
  • L’EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) : il s’agit d’une SARL avec les mêmes caractéristiques. Cependant, comme son nom l’indique, il n’y a qu’un associé.
  • La SAS : (société par actions simplifiée) les membres fondateurs déterminent librement au cours de la rédaction des statuts le capital social et la réglementation de la société. Ce statut oblige la nomination d’un président, figure représentative de la société vis-à-vis des tiers. C’est la forme juridique qui offre le plus de flexibilité.
  • L’entreprise individuelle : vous dirigez seul votre entreprise, on ne parle pas alors de société. Votre patrimoine personnel est confondu avec votre patrimoine professionnel. En cas de faillite, vos biens privés peuvent donc être saisis. Les bénéfices réalisés par la salle de sport font partie de votre revenu et sont donc soumis à l’impôt sur le revenu.

Étape 7 : réalisez les démarches administratives

La création d’une salle de sport vous oblige à vous inscrire au registre du commerce et des sociétés (RCS) et à vous immatriculer au centre de formalités des entreprises de la chambre de commerce. Ces démarches administratives doivent être réalisées correctement pour éviter les problèmes lors de l’ouverture de votre salle de fitness.

Mais avant de pouvoir ouvrir définitivement votre établissement vous devez vous mettre en conformité avec la loi. Il est – en effet – obligatoire de :

  • Souscrire une assurance responsabilité civile afin de couvrir votre exploitation, les coachs et vos clients. L’attestation de la possession de cette assurance devra être affichée de manière visible dans votre salle.
  • Posséder un diplôme d’Etat en lien avec l’enseignement des disciplines propres à votre salle de sport. Si vous ne possédez pas de diplôme vous pouvez malgré tout ouvrir votre salle de sport à la condition que le personnel encadrant et les coachs qui interviennent auprès de vos clients en soient titulaires.

Pour plus d’informations sur la législation des salles de sport, nous vous invitions à consulter le site gouvernemental Sports.gouv.fr – équipements sportifs

LE BUSINESS PLAN SALLE DE SPORT

Découvrez notre modèle de business plan salle de sport rédigé par un de nos experts de la création d’entreprise. Ce document est indispensable pour créer votre entreprise. En effet, ce business plan salle de fitness vous permettra de mieux convaincre votre banquier de la solidité de votre entreprise et de structurer votre réflexion afin de mettre toutes les chances de votre côté.

Télécharger le modèle
Voir la fiche produit

5 points pour garantir le succès de votre salle de sport

Avant de devenir franchisé d’une chaîne de salles sport ou de lancer votre propre centre de fitness, voici quelques éléments pour garantir son succès :

  1. Produit : définissez les différents services que vous souhaitez apporter à votre activité principale (la musculation avec des appareils). Ce sont eux qui vous permettront de fidéliser la clientèle et de vous différencier de la concurrence. Les principales sont le squash, les cours de danse en groupe (Zumba), la boxe, le yoga ou encore la vente de produits dérivés comme les boissons énergisantes.
  2. Prix : La fourchette oscille entre 25 et 60 euros par mois. La mise en place d’abonnements annuels permet de réduire ces tarifs et de fidéliser la clientèle.
  3. Promotion : si vous faites le choix de devenir franchisé, la promotion sera alors facilité grâce au moyen marketing et à l’accompagnement proposé par le franchiseur. Si au contraire vous créez votre propre groupe, il est conseillé d’utiliser les réseaux sociaux mais aussi des offres promotionnelles de lancement pour convaincre vos premiers clients. En effet le bouche à oreilles dans ce domaine d’activité est un excellent moyen de promotion de votre service.
  4. Place : L’emplacement d’une salle de sport nécessite un espace important. Un local de 500 mètres carrés est conseillé. Cette contrainte pousse ces structures à s’installer de plus en plus en zone péri-urbaine. De toute manière il reste fortement conseillé de s’installer au plus près de sa clientèle.
  5. Plan d’affaires : comme pour toute création d’entreprise le business plan est indispensable pour monter une affaire pérenne et en toute sécurité. Le business plan permettra de vous aider à rédiger vos idées et ainsi pouvoir convaincre les banques de vous faire confiance. Vous trouverez un modèle de business plan salle de sport – fitness.

Voyez-vous d’autres points clés pour favoriser le succès ?

Valider

Les forces du concept

Trois atouts font de ce business une bonne solution pour les passionnés de sport :

  1. Tendance : la pratique de nouvelles activités comme la Zumba à considérablement développé et révolutionné les salles de fitness. Le nombre d’inscrit est en forte augmentation, ce nouveau public est donc un atout considérable pour cet activité.
  2. Les franchises : il existe plusieurs enseignes de salle de sport – salle de fitness qui permettent de rejoindre leur marque. Vous profitez ainsi de leur expérience et de leur image pour développer rapidement votre clientèle.
  3. La diversité de son offre : la vie sociale est le cœur de cette activité. La clientèle ne vient plus juste faire une séance de sport individuel, mais bien pour profiter d’un espace agréable et communautaire où elle pourra échanger autour de sa passion. Les services annexes peuvent représenter une part importante du chiffre d’affaires réalisé par ce type d’entreprise.

Les salles de sport en chiffres

0
L’investissement pour lancer une salle de sport est estimé à 400 000 €
0
Le chiffre d’affaires moyen d’une salle de sport est d’environ 200 000 €
0 MD €
Le chiffre d’affaires de ce secteur était de 2,5 milliards d’euros en 2013
0
Il existe 3 500 structures de ce type en France. D’ici 2 ans on en comptera près de 4 000

Les sites à consulter pour ouvrir une salle de sport

  • Fédération Nationale de Fitness et Disciplines associés : FNDA
  • Fitness boutique, le site référence pour les professionnels : fitnessboutique.fr
CET ARTICLE VOUS A PLU ?
VOTEZ !
CONNECTÉ
SUR LES RÉSEAUX
NEWSLETTER
INSCRIVEZ-VOUS !
Recevez une fois par mois toute l'actualité du Business Plan dans votre boite mail.