4 lois pour les entrepreneurs

les lois de l'entreprenariat

La création d’entreprise est une longue course, une épreuve d’endurance. Dans ce contexte, seuls les entrepreneurs qui savent s’installer dans le temps ont la garantie d’atteindre la ligne d’arrivée. Pour cela il faut savoir rester vigilant après la création de son entreprise ! Voici 4 lois que doit prendre en considération tout entrepreneur qui aspire au succès.

La loi de Pareto

La loi de Pareto (encore appelé principe des 80/20) trouve son application dans plusieurs domaines. Selon ce principe empirique, « environ 80% des effets sont le produit de 20% des causes ». Pour l’entrepreneur, cette loi offre un cadre de réflexion qui permettra d’opérer des choix de manière stratégique.

Exemple d’application :

  • En productivité : 20% du travail effectué produit 80% des résultats ! L’essentiel prend donc 20% de notre temps ! identifiez ces 20% et focalisez-vous sur cette priorité !
  • En gestion clients : 80% du chiffre d’affaires est réalisé par 20% des clients.

La loi de Murphy

Cette loi résume à elle seule le principe même de la création d’entreprise. En effet, monter sa boite, c’est évoluer dans un environnement mouvant, c’est s’adapter à la conjoncture, prévoir, anticiper, faire face aux imprévus. Selon la loi de Murphy, « rien ne se passe jamais comme on l’a prévu ». Le génie de l’entrepreneur sera donc d’anticiper tous les cas de figure et de réduire les aléas !

Exemple d’application : Vous avez prévu de travailler avec un seul fournisseur de confiance pour vous approvisionner. Si ce dernier rencontre malheureusement des difficultés qui entrainent l’arrêt momentané de ses activités il vous faudra bien une solution alternative !

Le conseil de CMBP : Envisagez donc toutes les hypothèses et prévoyez pour chacune d’elles un plan B

DÉBUTEZ LA RÉDACTION DE VOTRE BUSINESS PLAN GRATUIT

Découvrez notre outil gratuit et facile d’utilisation

JE ME LANCE !

La loi de Confucius

La loi de Confucius traite de l’enseignement que l’on peut (doit) tirer de l’expérience et considère que cette dernière n’est pas toujours une bonne chose. La sagesse du confucianisme préconise de ne pas imiter un processus mais de s’en inspirer. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, l’expérience est le chemin le plus rapide vers l’échec et le statu quo.

Exemple d’application :

  • Si vous voulez lancer un nouveau produit, n’imiter pas vos concurrents. Inspirez-vous de leur expérience pour apporter une valeur ajoutée, une amélioration technique, une nouvelle expérience utilisateur, etc.
  • Vous souhaitez faire évoluer vos process en interne ? n’hésitez pas à recourir à une personne extérieure (nouveau collaborateur, stagiaire). Ce regard neuf vous apportera une expérience nouvelle qui sera bénéfique à votre entreprise.

La loi de parkinson

La loi de Parkinson ou « loi du temps qui s’étire à l’infini ». Nous en faisons tous l’expérience au quotidien : plus on a de temps, plus on en prend.

Exemple d’application : Vous avez un rendez-vous important avec un client dans 2 semaines. Vous vous dites que vous avez largement le temps de le préparer et repoussez, jour après jour, jusqu’à atteindre la veille du rendez-vous. Et là, manque de chance, vous avez une urgence (Loi de Murphy oblige !).

Le conseil de CMBP : fixez-vous des délais. Cela vous permettra ainsi de ne pas laisser vos tâches/projets s’éterniser.

CET ARTICLE VOUS A PLU ?
VOTEZ !
CONNECTÉ
SUR LES RÉSEAUX
NEWSLETTER
INSCRIVEZ-VOUS !
Recevez une fois par mois toute l'actualité du Business Plan dans votre boite mail.