Financer sa création d’entreprise

fiancer son projet

La recherche de financement est la clé de voûte de la réussite du démarrage de votre société. Quelles sont les erreurs à éviter afin de ne pas minimiser vos chances d’obtenir un financement ? Quelles sont les fausses bonnes idées reçues concernant le financement de l’entreprise ? Cet article recense pour vous cinq erreurs que les entrepreneurs en herbe commettent souvent, au risque de voir leur projet s’écrouler dès son démarrage. Vous pourrez ensuite consulter les facteurs clés du succès pour financer votre projet.

Ne pas faire de business plan ou en faire un irréaliste

De nombreux entrepreneurs et créateurs d’entreprises font aujourd’hui la même erreur : celle de ne pas se munir de leur business plan lors de la recherche de financement. Il s’agit d’un document descriptif du financement de votre entreprise suivant un intervalle de temps s’étendant sur plusieurs années. Ne pas élaborer un business plan est alors une fausse bonne idée puisque seul celui-ci peut fournir les données qui vont intéresser les investisseurs ou les banquiers.

Ne pas prévoir d’apport personnel

Au cours de la création d’une société, il est inévitable pour le porteur de projet de réunir des apports qui, versés par lui et ses associés éventuels, peuvent être constitués d’argent, de biens mobiliers ou immobiliers ou de valeurs industrielles. En échange de leurs apports, les associés disposent alors de parts ou d’actions déterminées en fonction de la valeur de leur contribution. Ne pas prévoir un apport est alors une erreur à éviter lors de la création de votre entreprise, puisque celui-ci est un élément-clé de la rentabilité de votre projet.

Par ailleurs, l’apport en société à hauteur de 30 % du projet est un critère primordial si vous souhaitez compléter votre financement auprès de votre établissement bancaire.

DÉBUTEZ LA RÉDACTION DE VOTRE BUSINESS PLAN GRATUIT

Découvrez notre outil gratuit et facile d’utilisation

JE ME LANCE !

Penser qu’il faut seulement 15 jours pour obtenir un financement bancaire

Réunir des fonds pour le démarrage de votre projet ne se fait pas en quelques jours. En effet, vos interlocuteurs financiers (banquiers, investisseurs,…) peuvent vous exiger plus de temps pour examiner votre demande. C’est pourquoi le financement de la création d’entreprise se fait généralement sur 1 mois minimum, voire plus.

Contacter sa propre banque uniquement

Pour la réussite de votre projet, n’hésitez pas à comparer les conditions d’octroi de fonds auprès d’autres banques. À cet effet, vous devez réaliser plusieurs demandes de financement auprès de multiples établissements pour augmenter votre chance de réussite ou encore contacter un courtier spécialisé tel que www.creditprofessionnel.com. De plus cette dernière solution vous permettra de réduire les délais.

Ne pas accepter de caution personnelle

Lors de la création d’une entreprise, la caution personnelle est souvent exigée par les banquiers ou autres établissements pour accorder un financement. C’est donc un acte qui consiste à vous porter caution pour l’emprunt et d’accepter de le garantir sur votre patrimoine personnel en cas de défaillance de votre entreprise. Malheureusement si vous n’acceptez pas cette garantie, il sera extrêmement difficile d’obtenir un financement.

CET ARTICLE VOUS A PLU ?
VOTEZ !
FINANCER SA CRÉATION D’ENTREPRISE : 5 FAUSSES BONNES IDÉES
4.6 (91.43%)
7 votes

CONNECTÉ
SUR LES RÉSEAUX
NEWSLETTER
INSCRIVEZ-VOUS !
Recevez une fois par mois toute l'actualité du Business Plan dans votre boite mail.
2017-10-09T08:16:27+00:00
avatar
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
StefSimon TabouryCARRE Alain Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Stef
Invité
Stef

Bonjour Mathieu et merci pour cet article. Si je suis complètement d’accord sur les 4 premiers points, je suis par contre fermement opposé au dernier : être entrepreneur signifie anticiper le maximum d’évènements, y compris celui de sa propre faillite et offrir sa caution perso (pour info pour Alain, je ne connais pas bien l’EIRL, mais en principe toute personne physique peut se porter caution pour une personne morale, comme l’EURL par exemple, donc le gérant lui même), c’est tout simplement offrir le fusil au banquier pour se faire tirer dessus. D’autant qu’un prêt pour une entreprise n’est généralement pas… Voir la suite »

CréerMonBusinessPlan.fr
CMBP

Non, une caution personnelle ne peut être donnée que par une tierce personne.
Or, sous le régime de l’EIRL, vous et votre entreprise ne formez qu’une seul personne, l’EIRL n’ayant pas de personnalité morale.

Cette fausse bonne idée ne s’applique donc pas dans le cadre d’une EIRL

CARRE Alain
Invité
CARRE Alain

CAUTION PERSONNELLE : sauf que, lorsque l’on crée une EIRL, il est interdit de prendre caution personnelle. Comment faire en ce cas-là ?

Alain