Ouvrir une SSII
Société informatique

Besoin de repenser une infrastructure informatique, de mettre en place de nouveaux processus métier, d’accompagner les entreprises dans leur transformation digitale ou même d’apporter nombre de conseils techniques ? A l’heure actuelle, les évolutions à la fois technologiques, managériales et organisationnelles obligent nombre d’entreprises et entités diverses à initier ou poursuivre leur assimilation du digital. Ces bouleversements nécessitent l’intervention de véritables experts qui sachent mettre à profit leurs compétences techniques pour soutenir les organisations qui ne disposent pas nécessairement en interne des compétences répondant à leurs problématiques.
Les SSII sont en mesure d’intervenir à toutes les étapes d’un projet informatique ou digital. Conseil, intégration de système, infogérance ou encore formation, elles sont en capacité de mettre à disposition de leurs clients une solide expertise afin de solutionner les diverses problématiques des organisations dans le domaine informatique. Urbanisation des systèmes d’information, développement d’applications, R&D externalisée ? Voilà qui résonne en vous comme une douce mélodie et vos connaissances poussées dans le domaine vous permettent aisément d’appréhender ces questions avec assurance ? Vous nourrissez une fibre résolument tournée vers le conseil ? Vous avez pleine conscience du caractère stratégique revêtu par la nature des prestations que vous désirez fournir à vos clients ? Votre expertise dans le domaine n’est plus à démontrer ? Dans ce cas, pourquoi attendre pour créer votre propre société de service et d'ingénierie informatique, plus communément appelée SSII ? Mettez vos doutes de côté et envisagez d’embrasser une nouvelle carrière d’entrepreneur !
Rigueur, maîtrise parfaite des multiples processus, capacités d’analyses poussées apparaissent comme autant de talents que vous savez pouvoir mettre au service de vos clients. Il est donc grand temps de tenter l’aventure ! Garantissez votre succès grâce à notre guide Pas à Pas et notre modèle de business plan SSII. Notre mission ? Gravir avec vous les marches du succès ! Les 7 étapes clés pour ouvrir une SSII

Définition

Bientôt, un de vos rêves de carrière prendra vie. Lequel ? Tout simplement celui de pouvoir exercer votre métier en toute indépendance. Celui de joindre la passion qui vous anime à l’exercice d’une activité professionnelle. Celui de créer votre propre SSII. D’ailleurs, rassurez-vous, tous les jours des centaines de Français à travers le territoire se décident à sauter le pas. Vous désirez écrire une nouvelle page de votre histoire personnelle et professionnelle. Et vous vous voulez commencer au plus vite. Malgré tout, avant de siffler le début des grandes manœuvres, posez-vous un peu. Réfléchissez. En effet, n’hésitez pas à prendre du temps pour vous avant de démarrer.
Peut-être que tout cela vous semble encore un peu obscur et que vous ne saisissez pas nécessairement le bienfondé de ces prescriptions. Ne vous en faites pas, après avoir lu cet article, les réponses à vos questions s’imposeront naturellement à vous. Et maintenant vous vous demandez certainement « comment s’y prendre » ? Comment bâtir un projet solide et durable ? Et bien cela commencera par avoir une vision précise des services que vous souhaitez proposer. Afin de rendre cet objectif possible, vous aurez besoin de mettre l’accent sur vos atouts à la fois sur un plan humain et professionnel. Il s’agit de facteurs essentiels car vous êtes amené à exercer un métier dans lequel savoir établir une relation de confiance représente un élément stratégique de votre réussite. C’est en grande partie de cette façon que vous parviendrez à construire et fidéliser votre clientèle.

Étape 1 : validez son idée

Vous recherchez le défi, le challenge ? Alors soyez assuré que chercher à créer votre SSII comptera parmi les plus grands défis que vous aurez certainement à relever. La création restera toujours une démarche audacieuse qui nécessite de respecter une vraie méthodologie pour garantir à votre projet de grandir sur des fondations robustes. En revanche, prendre le parti d’ignorer ces quelques recommandations pourrait vite vous mener à reconsidérer vos ambitions à la baisse ou même devoir mettre fin précocement à votre projet. Et nous ne doutons que ce n’est pas l’objectif que vous visez pour votre future SSII ! Dans ce cas, asseyez-vous un peu et interrogez-vous :

  • La création d’un SSII vous motive-t-elle tant que ça ?
  • Disposez-vous des ressources nécessaires pour mener à bien votre projet de SSII, notamment sur le plan des connaissances ?
  • Parviendrez-vous à unir vos ambitions personnelles et professionnelles ?

Étape 2 : élaborez son concept

A présent, vous entrez dans une des phases les plus sensibles de votre aventure. Il va vous falloir élaborer les éléments saillants de votre SSII. Pour y arriver, vous ne pourrez faire l’économie de vous accorder du temps pour bâtir votre projet. D’autant plus que sur votre secteur d’activité, les concurrents sont nombreux et votre différence deviendra votre force pour vous imposer sur votre marché.
Plusieurs façons de procéder vous sont ouvertes. Tout d’abord, pourquoi ne pas vous concentrer sur des projets de taille modeste ? Le marché en regorge et le nombre d’opportunités devrait être suffisamment important pour vous garantir un chiffre d’affaires suffisant. Vous pourriez aussi préférer de vous spécialiser sur certaines prestations bien spécifiques.
Vous êtes le seul à pouvoir décider de la stratégie à mener pour conduire votre SSII jusqu’à la réussite. Quoiqu’il en soit, vous devrez impérativement proposer à vos clients et prospects des modes d’intervention nouveaux et personnalisés. En tout cas, une chose est certaine, afin de surmonter les embuches, vous aurez besoin d’une épaule sur laquelle compter. Voilà pourquoi nos experts ont développé pour vous un outil en mesure de réaliser un diagnostic pertinent et détaillé de votre projet.
Gagnez en efficacité et rapidité grâce à votre business plan SSII. Ainsi, vous cernerez de manière évidente et claire les forces et les failles de votre projet pour y apporter les solutions pertinentes.

TESTEZ GRATUITEMENT
VOTRE PROJET DE CRÉATION
69 152
ÉVALUATIONS
réalisées ces 12 derniers mois

Étape 3 : réalisez une étude de marché

Une étude de marché ? Vous n’en voyez pas l’intérêt ? Et pourtant il s’agit d’une phase essentielle de votre parcours. L’étude de marché doit vous permettre d’étudier l’ensemble du marché sur lequel évoluent les SSII. En outre, il ne sera bien évidemment pas superflu de repousser les limites de votre étude pour englober des secteurs qui peuvent exercer une réelle influence sur votre projet de SSII. Ainsi vous assurez à votre projet de gagner en pertinence et crédibilité.
La force principale de l’étude de marché consiste dans sa capacité à offrir le recul nécessaire sur votre future activité. Elle est aussi un excellent outil pour connaitre vos concurrents et en apprendre le maximum sur vos prescripteurs et partenaires. L’étude de marché vous apportera donc une aide déterminante à condition que vous la réalisiez dans les règles de l’art.
Une fois que les données récoltées par vous grâce à l’étude de marché auront été compilées, hâtez-vous de partir à la rencontre des entreprises et organisations qui formeront l’essentiel de votre clientèle. En procédant ainsi, vous vous octroyez une place de choix au plus prés de vos futurs clients. Vous pourrez donc très facilement écouter leurs observations et critiques. Il ne vous restera plus qu’à ajuster les lignes de votre projet afin de proposer une offre qui colle le plus possible à leurs attentes :

  • Mettre l’accent sur des secteurs d’activité en particulier ?
  • Privilégier les projets de moyenne envergure ?
  • A quel point faut-il pousser le conseil ?
  • Comment est perçu votre activité ?

Avec de telles informations, vous obtiendrez un profil détaillé de vos futurs clients :

  • A quelle fréquence est-on susceptible de faire appel à vous ?
  • Quel est le budget alloué pour ce type de prestations ?
  • Quelles sont les besoins et les attentes ?
  • Quel est leur mode d’organisation ?

Étape 4 : choisissez votre emplacement et votre outil de travail

Allez, on respire un peu…. Votre étude de marché est achevée ! A présent, grâce aux résultats de votre analyse, vous connaissez tous les tenants et aboutissants de votre marché. Maintenant, il va falloir vous atteler à trouver un emplacement de choix pour abriter votre SSII. Bon, on le répète encore et encore mais c’est important. N’oubliez pas que les 3 règles essentielles du commerce sont l’emplacement, l’emplacement et toujours l’emplacement. Vous l’aurez compris, bien choisir l’emplacement de votre SSII est impératif.
Raison pour laquelle, plus tôt vous débuterez votre quête, mieux ce sera. N’hésitez pas à choisir le maximum de paramètres que vous jugerez pertinents :

  • Choisir une grande ville ou préférer une ville de taille intermédiaire ?
  • Elire un local en plein centre ou privilégier les zones d’activité ?
  • Disposez-vous d’un réseau solide aux alentours ?
  • Quel est l’état du marché au niveau local ?

Il pourrait s’avérer tout à fait pertinent d’échanger avec les professionnels alentours pour vous faire une idée générale et obtenir des nouvelles données. De cette façon vous aiguiserez encore un peu plus votre stratégie.

Étape 5 : rédigez votre business plan

Bon, vous y voyez plus clair ? Alors on continue ! Votre projet tient la route et vous le savez. Ne vous reste plus qu’à le faire savoir à votre banquier afin que lui aussi veuille y croire. Afin de concrétiser votre dessein, vous ne pourrez vous passer de lui présenter votre incontournable business plan SSII. Grâce à lui, vous jouissez d’un appui convaincant pour vous livrer à cet exercice de conviction.
Votre objectif est de marquer un grand coup auprès de lui. Alors parlez-lui dans un langage qu’il comprend. Et son langage…ce sont les chiffres ! Il les analysera par la suite et vous accordera les financements nécessaires au lancement de votre activité. Mais pour atteindre ce but il faudra impérativement vous munir de votre business plan SSII. Grâce à lui, votre banquier prendra conscience du sérieux de votre projet en étudiant les incontournables tableaux financiers :

  • le compte de résultat prévisionnel
  • le bilan prévisionnel
  • le plan de financement
  • le budget de trésorerie

Et puis, si vous jugez utiles de rajouter des indicateurs en particulier, n’hésitez pas !
Dès lors que vous aurez exposé votre projet à votre banquier, ce dernier n’aura aucun argument pour vous refuser l’obtention de votre prêt.
Pour vous accompagner dans cette phase cruciale, notre équipe chevronnée d’experts en accompagnement a mis au point un modèle de business plan SSII efficace et soigné. Il a permis le succès de centaines d’entrepreneurs comme vous ! Vous aimeriez vous aussi en profiter ? Consultez vite notre business plan SSII pour donner toutes les chances à votre projet.

Télécharger le modèle

Étape 6 : choisissez le statut juridique

L’élection de votre statut juridique participe d’une des décisions les plus stratégiques que vous aurez à prendre. En effet, ce n’est pas une question à négliger puisque tous les statuts ne produisent pas les mêmes effets tant sur un plan juridique que financier. Ce sont eux qui vont déterminer vos responsabilités ainsi que celles de vos associés. L’autre étape sera de trouver une clé de répartition du capital de votre SSII entre tous les associés. Bien évidemment, ce ne sera pas le cas si vous choisissez le statut d’EURL ou entreprise individuelle. Enfin, vous devrez faire un choix pour le régime fiscal et social de votre SSII :
Voici les statuts qui peuvent convenir à votre activité :

Le régime de micro-entrepreneur

Il s’agit d’une entreprise individuelle immatriculée au Répertoire des métiers ou au Registre du commerce et des sociétés. Ce régime permet de bénéficier d’un régime social simplifié ; le micro-social. La responsabilité est illimitée. Ce statut présente plusieurs avantages, et notamment celui de la simplicité. En effet, les contributions fiscales et sociales ne sont payées qu’une fois le chiffre d’affaires réalisé. Les cotisations sociales sont calculées sur la base du chiffre d’affaires et non du bénéfice. Cependant, des plafonds de chiffre d’affaires sont à respecter.

La SARL (société à responsabilité limitée)

Elle est composée de 2 associés au minimum. L’entreprise créée est une personne morale. En cas de faillite, seul le montant du capital de la SARL peut être réclamé. Le créateur de la société ne peut voir ses biens propres saisis (hormis dans le cas d’une faute grave de sa part). Le capital social de l’entreprise est constitué par les apports des différents associés. Attention, une assemblée générale doit être organisée une fois par an.

L’EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée)

Elle a les mêmes caractéristiques que la SARL si ce n’est qu’elle ne comporte qu’un associé unique.

La SAS (société par action simplifiée) et la SASU (société par action simplifiée unipersonnelle)

Les associés ne sont responsables qu’à hauteur de leurs apports. Le dirigeant est assimilé salarié et bénéficie donc de la même protection. Cette forme de société est réputée plus flexible que la SARL car son organisation est complètement définie par les statuts.

Étape 7 : réalisez les démarches administratives

1. Rédigez vos statuts

La rédaction des statuts constitue une phase importante dans la création de votre société. Cet acte juridique régit l’ensemble des règles afférentes à la vie de la société. Il va notamment définir les modalités de prises de décision, les règles de gouvernance ou encore l’étendue des pouvoirs des dirigeants.

2. Procédez au dépôt du capital social

Cette étape consiste dans la remise des fonds auprès d’un organisme dépositaire. Il peut s’agir d’une banque, de la Caisse des Dépôts et Consignations ou encore d’un notaire.
Ce versement peut prendre la forme d’un chèque de banque émis par un établissement bancaire domicilié en France, d’un virement bancaire ou d’un versement en espèces.
Pour certaines formes de société, ce versement peut être échelonné dans le temps. Par exemple, pour les SARL, le minimum est fixé à 20%. Le reste pouvant être versé dans les 5 ans suivant la création. Pour les SA et SAS, le minimum est fixé à 50%.

3. Procédez à la nomination du dirigeant

Que la société n’ait qu’un seul ou plusieurs dirigeants, les informations à leur propos doivent figurer dans le formulaire M0.
De plus, les dirigeants doivent signifier leur acceptation par la signature de l’acte nominatif précédée de la mention « bon pour acceptation des fonctions de » gérant ou de président, par exemple. En outre, l’identité des premiers dirigeants devra figurer sur l’avis de constitution publié au journal des annonces légales. Enfin, chaque dirigeant devra signer une déclaration sur l’honneur de non-condamnation.

4. Contactez le CFE

Cet organisme a pour rôle de centraliser les pièces du dossier de demande d’inscription pour les communiquer aux autres organismes tels que l’INSEE, le Greffe du tribunal de commerce, les services fiscaux, l’inspection du travail et bien d’autres.

5. Procédez à la publication de votre annonce légale

Cette formalité est une étape obligatoire dans la constitution d’une société. Elle doit contenir un certain nombre de mentions obligatoires qui varient selon la forme juridique. Cependant certaines mentions sont communes. Ainsi :
Dénomination sociale

  • Forme juridique
  • Montant de capital social
  • Adresse du siège social
  • Objet social
  • Durée de la société
  • Identité des dirigeants
  • Identité du RCS qui a immatriculé la société

6. Obtenez vos numéros d’identification

Dès l’effectivité de votre immatriculation, vous recevrez un numéro SIREN qui permet d’identifier l’entreprise ; un numéro SIRET qui identifie chaque établissement de la même entreprise ; un code APE qui identifie la branche d’activité de l’entreprise.

7. Prenez connaissance de la réglementation

Pour chaque machine, vous devez être en mesure de fournir une déclaration de conformité fournie par le fabricant de la machine. A défaut, il vous faudra effectuer une vérification journalière de l’ensemble des machines présentes.

LE BUSINESS PLAN SOCIÉTÉ INFORMATIQUE

Découvrez notre modèle de business plan SSII rédigé par un de nos experts de la création d’entreprise. Ce document est indispensable pour créer votre entreprise. En effet, ce plan d'affaires vous permettra de mieux convaincre votre banquier de la solidité de votre entreprise et de structurer votre réflexion afin de mettre toutes les chances de votre côté.

Télécharger le modèle
Voir la fiche produit

5 points pour garantir le succès de votre SSII

Avant de proposer au monde les services de votre SSII, laissez-nous partager avec vous quelques conseils qui vous permettront de gagner du temps dans votre course au succès :

Le service proposé : le marché sur lequel évoluent les SSII constitue un marché très dynamique sur lequel de nombreux acteurs se positionnent. Sachez qu’aujourd’hui les entreprises susceptibles de faire appel à vos services recherchent essentiellement à nouer une relation de confiance avec leur prestataire. C’est pourquoi vous devez toujours être en mesure de leurs proposer une qualité de services tout en étant à leur écoute.

Les prix que vous pratiquez : avant de mettre en place votre politique tarifaire, prenez bien la mesure de l’offre qui inonde votre marché. En effet, de nombreuses entreprises proposent des services sous forme de plateformes pouvant afficher des prix très réduits. Alors prenez bien soin, dans un premier temps, d’appliquer des prix en cohérence avec votre marché.

La promotion : à l’heure d’internet, les acteurs pullulent sur votre marché et il est très difficile de se faire une place. C’est pourquoi vous devez tout mettre en œuvre pour assurer une promotion efficace de votre SSII. Réseaux sociaux, flyers… tout est bon. Alors prenez le temps de concevoir une réelle stratégie sur cette thématique. La publicité papier constitue un excellent vecteur de communication en ce qu’elle facilitera la connaissance de votre logo, de votre nom ou encore de vos coordonnées. Malgré tout, Internet reste un outil capital dans votre communication. Dés lors, pensez à créer un site pour votre activité. De plus, ne négligez pas les réseaux sociaux qui vous permettront de mettre un coup de boost à votre communication et de générer autour de vous la naissance d’une communauté. Et pour finir, en fonction de votre budget, vous pouvez faire appel aux outils de communication payants.

La localisation : bien choisir votre emplacement constitue un impératif pour garantir la durabilité de votre SSII. Alors, ne vous jetez pas sur le premier local et prenez le temps de déterminer vos attentes par rapport à celui-ci :

  • Quel est le passé du local ?
  • Le local est-il visible ?
  • Quel est l’environnement d’implantation du local ?
  • Comment les lieux sont-ils disposés ? Sont-ils largement accessibles ?
  • Le local vous permet-il de stocker vos matériels dans de bonnes conditions ?
  • Votre budget vous permet-il l’acquisition de ce local en particulier ?
  • Le local nécessite-t-il des travaux ?
  • Vous laisse-t-il de la place pour éventuellement faire évoluer votre activité ?
  • Comment se situe la concurrence à proximité ?

Le plan d’affaires : vous recherchez un véritable partenaire ? Alors n’allez pas plus loin. Vous l’avez déjà ! En effet, votre business plan constitue un outil stratégique pour assurer à votre SSII de grandir sur des fondations solides.
Notre business plan SSII vous permettra de poser vos idées et les présenter dans les règles de l’art. Grâce à lui, vous rencontrerez sereinement les banques et tous vos partenaires. Vous les convaincrez avec force de vous faire confiance. Vous vous trouvez à 1 click du succès alors consultez-vite votre business plan SSII ! D’ailleurs on vous l’a déjà mis au chaud ! Venez vite le consulter sur notre site !

Voyez-vous d’autres points clés pour favoriser le succès ?

Valider

Les forces du concept

Un secteur qui répond aux nouveaux défis des organisations : aujourd’hui, nombreuses sont les entités à la fois privées et publiques qui se lancent dans une véritable transformation à la fois technologique et organisationnelle. Pour les accompagner dans cette démarche, elles éprouvent le besoin de s’entourer d’experts en mesure de leur apporter des solutions efficaces.

Les moyens financiers
: ces derniers vont dépendre de l’ampleur de votre projet et de l’ambition que vous nourrissez pour votre SSII. Raison pour laquelle il s’avère capital de prévoir dés le départ les coûts liés au lancement de votre activité.

La passion : Il s’agit d’un métier dans lequel la passion joue un grand rôle. Attachez-vous à la conserver tout au long de votre activité. Gardez toujours en tête que vous êtes le seul moteur de votre projet.

Les SSII en chiffres

0 %
La croissance du marché des SSII est estimée à 3,4%.
0 %
54% des acteurs du marché ont constaté une augmentation du nombre de projets
0%
59% des acteurs de taille intermédiaire ont constaté une augmentation de leur CA
CET ARTICLE VOUS A PLU ?
VOTEZ !
CONNECTÉ
SUR LES RÉSEAUX
NEWSLETTER
INSCRIVEZ-VOUS !
Recevez une fois par mois toute l'actualité du Business Plan dans votre boite mail.