Ouvrir une laverie automatique

Jeans, jupes, chemises, draps, serviettes de bain jusqu’aux caleçons de monsieur et petites culottes de madame, tout y passe ! Chaque année étudiants, jeunes couples, familles ou utilisateurs occasionnels qui n’ont pas la place, les moyens ou le désir de posséder une machine à laver à domicile utilisent les services précieux des laveries automatiques. Aujourd’hui, l’évolution des modes de vie et la nécessité de serrer les budgets domestiques conduisent des milliers de personnes à pousser les portes des laveries automatiques pour nettoyer leurs vêtements et autres textiles de maison. Afin de répondre à cette demande, les fabricants et industriels ont su s’adapter en concevant des machines à laver toujours plus performantes et économiques. Et les entrepreneurs ont su entrevoir le filon de la laverie automatique en libre-service. Il faut dire qu’avec une absence de frais liés au personnel, des coûts fixes et variables qui restent maîtrisés, des risques d’impayés nuls, un investissement qui reste modeste au regard du profit qui peut être généré, le business de la laverie automatique a de quoi séduire au regard de sa rentabilité potentielle.
Répondant à une demande de plus en plus forte, les laveries automatiques sont une réponse idéale à un taux d’équipement en machines à laver qui n’est pas aussi élevé que l’on pourrait le croire. Il semble qu’il faille y trouver une des raisons à la croissance à deux chiffres de ce type de services. Et tous ces facteurs ne vous ont pas échappé.
Vous recherchez à développer un commerce sans trop de contraintes avec des revenus tout à fait intéressants ? Vous vous sentez l’âme d’un entrepreneur et désirez vous lancer dans l’aventure de la création ? Vous avez même des idées pour délivrer ce service de manière sympathique et inédite ? Dans ce cas, pour quelles obscures raisons continuez-vous de tergiverser ? Il est évident que vous êtes prêt à vous lancer dans le business de la laverie automatique ! Alors, lessivez vos craintes et commencez à réfléchir au « comment ? ». Un peu d’investissement, une réelle envie d’entreprendre et des idées plein la tête comptent parmi les nombreux talents sur lesquels vous pourrez compter. L’heure est donc venue d’enclencher le programme intensif et de sauter dans le grand bain. D’autant que vous ne serez pas seul ! Nous restons à vos côtés pour vous guider dans votre aventure grâce à notre guide Pas à Pas et notre modèle de business plan Laverie automatique. Ensemble, travaillons à votre réussite !

Définition

Vous êtes sur le point de devenir le grand patron, ou la grande patronne, de la machine à laver. Mais votre principal objectif consiste réellement à pouvoir allier votre passion à votre métier. Dans le fond, vous rêvez d’indépendance. Et ouvrir votre propre laverie automatique serait pour vous le meilleur moyen d’y parvenir. A ce sujet, savez-vous que depuis plusieurs années, l’entrepreneuriat s’érige en une véritable tendance qui ne semble pas marquer de ralentissement ? A présent, vous vous retrouvez aussi dans cette envie de devenir votre propre patron, de construire et faire vivre un projet qui vous tient à cœur. D’ailleurs, vous avez certainement hâte de vous lancer comme on dit. Voilà qui est déjà un bon départ. Cependant, avant d’entendre ronronner les tambours de votre armada de machines à laver et séchoirs hi-tech, prenez le temps de bien mûrir votre projet.
Nous n’en sommes qu’au début et vous ne voyez pas encore pleinement l’intérêt de cette phase de réflexion. Mais faites-nous confiance, rien ne sert de courir, il faut partir à point. Et pour vous « à point » signifie s’être posé les questions essentielles au bon démarrage de votre épopée. Mais alors, par où commencer ? Quelle trame doit soutenir votre réflexion ? Quelle posture adopter ? Et si vous commenciez par avoir un regard clair sur les prestations que vous allez proposer ? Afin d’y parvenir, vous devrez mettre à contribution vos atouts à la fois personnels et professionnels. Ce sont deux aspects que vous devrez savoir mobiliser afin de déterminer les lignes de force de votre aventure.

Étape 1 : validez son idée

Bon, nous avons bien compris que vous étiez un amateur de défis ! Dans ce cas, la création de votre laverie automatique devrait vous contenter largement. En effet, initier un parcours de création vous demandera patience, audace et détermination. Et adopter une véritable méthodologie participera à vous assurer de bâtir votre projet sur des bases solides. Sans vous livrer à cette étape cruciale, vous êtes certain de partir aux devants de difficultés que vous auriez pu anticiper ou solutionner dés la conception. Difficultés susceptibles de mettre votre projet en péril. Et ce n’est pas ce que vous souhaitez pour votre laverie automatique. Alors, prenez une feuille, votre plus beau stylo et questionnez-vous :

  • Nourrissez-vous vraiment le désir d’ouvrir votre laverie automatique ?
  • Etes-vous certain de bénéficier des ressources, à la fois personnelles et professionnelles, essentielles à la conduite de votre projet de laverie automatique ?
  • Pensez-vous que ce projet professionnel pourra s’intégrer dans vos ambitions personnelles ?

Étape 2 : élaborez son concept

L’élaboration du concept est une des tâches les plus importantes que vous aurez à accomplir. Il vous faut absolument parvenir à dégager les principaux traits de votre laverie automatique. Afin de mener cette étape à bien, vous devrez prendre du temps pour déterminer ce que vous allez proposer à votre clientèle. Et cela est primordial dans un contexte où l’intensité concurrentielle observée sur votre secteur d’activité est importante.
Dés lors, demandez-vous ce que vos clients pourraient vouloir trouver dans votre laverie automatique :

  • Uniquement des machines à laver ou des machines à laver et des séchoirs ?
  • Serait-il pertinent de mettre à leur disposition de quoi boire ou manger ?
  • Pourquoi ne pas innover en introduisant un mini-bibliothèque pour qu’ils patientent durant le programme de lavage ?

Le capitaine c’est vous et personne d’autre. Vous déterminez la stratégie à adopter et les moyens de la mettre en œuvre. De toute manière, sachez que tout l’enjeu réside dans la fourniture d’un service performant et qualitatif. De cette manière vous augmentez vos chances de fidéliser votre clientèle et de pérenniser votre activité. Afin de vous accompagner dans la conduite de cette étape, nos experts ont développé pour vous un outil en mesure de réaliser un diagnostic pertinent et détaillé de votre projet.
Grâce à lui, vous optimiserez votre parcours. De plus, votre business plan Laverie automatique vous fera gagner en rapidité et vous permettra de pointer les atouts et les failles de votre projet. De cette manière, il vous sera bien plus facile d’apporter les mesures correctives que vous jugerez utiles.

TESTEZ GRATUITEMENT
VOTRE PROJET DE CRÉATION
69 232
ÉVALUATIONS
réalisées ces 12 derniers mois

Étape 3 : réalisez une étude de marché

Vous considérez qu’il s’agit d’une perte de temps ? Sachez pourtant que ce type d’analyse représente un outil capital dans la réussite de votre laverie automatique. L’étude de marché constitue un support stratégique en ce qu’elle vous apporte une connaissance fine du marché sur lequel vous allez évoluer. De plus, en élargissant votre analyse au-delà du seul secteur des laveries automatiques, vous bénéficierez d’un regard panoramique sur tout un pan de votre activité, sur tous les éléments qui peuvent exercer une influence plus ou moins importante sur votre activité. De la sorte, vous garantissez à votre projet de gagner efficacité et compétitivité.
Le principal atout de l’étude de marché réside dans ce qu’elle facilite la prise de recul par rapport à votre activité. Elle représente en outre un excellent observatoire pour étudier vos concurrents ainsi que vos futurs clients. Une étude de marché bien menée constitue donc une arme redoutable pour conquérir des parts de marché.
Un fois que vous l’aurez menée, il vous faudra répertorier vos résultats et en faire une synthèse objective. Pour la compléter, il ne vous restera plus qu’à échanger directement avec vos futurs adeptes pour percer leurs attentes. Prenez leurs observations et leurs conseils en compte. Ils vous permettront de réaliser des ajustements précieux. A l’issue de cette étape, vous n’aurez plus qu’à faire correspondre vos résultats et votre concept pour voir si votre offre est viable et trouvera preneurs :

  • Privilégier une installation non loin des grandes places étudiantes ?
  • Communiquer sur la consommation écologique de vos machines ?
  • Faut-il prévoir des services annexes ?
  • Quel est le taux d’équipement moyen ?

Grâce à l’étude de marché, vous allez aussi parvenir à construire le profil type de votre clientèle :

  • Quelle est la catégorie socioprofessionnelle la plus représentée ?
  • Quel budget est alloué au nettoyage des habits ?
  • Quel est le besoin en termes de capacité ?

Étape 4 : choisissez votre emplacement et votre outil de travail

Etes-vous satisfait de votre étude de marché ? Tant mieux ! Dans ce cas, vous jouissez d’une connaissance pleine et entière des facteurs de succès de votre laverie automatique. Il est donc grand temps de passer à l’étape suivante qui n’est ni plus ni moins que le choix du local dans lequel vous allez installer vos machines à laver. En la matière, il n’y a qu’un leitmotiv à suivre. En effet, peut-être ignorez-vous les trois règles du commerce ? Alors, concentrez-vous, ça va aller très vite : l’emplacement, l’emplacement, l’emplacement. Et oui, c’est tout mais c’est capital si vous voulez assurer une certaine affluence à votre laverie automatique.
Plus tôt vous commencerez et plus vous vous donnez de chances. Lors de votre recherche, vous devez absolument intégrer le plus de paramètres possibles :

  • Faut-il privilégier les grands centres urbains ?
  • Quelle doit-être la superficie minimale ?
  • Est-ce une zone de fort passage ?
  • Est-ce une zone dynamique sur un plan économique ?

N’hésitez pas à discuter avec d’autres professionnels. Vous pourrez certainement glaner des informations complémentaires essentielles.

Étape 5 : rédigez votre business plan

Ça va ? Vous suivez toujours ? Maintenant vous êtes convaincu du véritable potentiel de votre laverie automatique. Il est donc grand temps de partir à la rencontre de votre banquier afin de partir à la pêche aux financements et donner vie à votre projet. Afin de les obtenir de manière certaine, vous devrez impérativement lui exposer votre superbe business plan Laverie automatique. Ce document vous permettra de présenter vos idées de manière construites et efficace.
Lors de votre rendez-vous, il vous faudra user de tous les moyens à votre disposition pour parvenir à votre but. Mais la solution la plus sûre reste de lui parler avec des chiffres. Votre banquier pourra en faire l’analyse et vous octroiera les financements dont vous avez besoin pour lancer votre activité. Cependant, sans business pan Laverie automatique, cette tâche peut s’avérer fastidieuse. Alors munissez-vous des classiques tableaux financiers :

  • le compte de résultat prévisionnel
  • le bilan prévisionnel
  • le plan de financement
  • le budget de trésorerie

De plus, rien ne vous empêche de les compléter par des indicateurs que vous jugeriez pertinents.
Du moment où vous aurez exposé l’ambition de votre projet à votre nouveau partenaire de banque, comment pourra-t-il vous refuser ce que vous êtes venu lui demander. Et bien, il ne le pourra pas !
Pour vous accompagner dans cette phase cruciale, notre équipe chevronnée d’experts en accompagnement a mis au point un modèle de business plan Laverie automatique efficace et soigné. Il a permis le succès de centaines d’entrepreneurs comme vous ! Vous aimeriez vous aussi en profiter ? Consultez vite notre business plan Laverie automatique pour donner toutes les chances à votre projet.

Télécharger le modèle

Étape 6 : choisissez le statut juridique

L’élection de votre statut juridique participe d’une des décisions les plus stratégiques que vous aurez à prendre. En effet, ce n’est pas une question à négliger puisque tous les statuts ne produisent pas les mêmes effets tant sur un plan juridique que financier. Ce sont eux qui vont déterminer vos responsabilités ainsi que celles de vos associés.
L’autre étape sera de trouver une clé de répartition du capital de votre laverie automatique entre tous les associés. Bien évidemment, ce ne sera pas le cas si vous choisissez le statut d’EURL ou entreprise individuelle. Enfin, vous devrez faire un choix pour le régime fiscal et social de votre laverie automatique :
Voici les statuts qui peuvent convenir à votre activité :

Le régime de micro-entrepreneur

Il s’agit d’une entreprise individuelle immatriculée au Répertoire des métiers ou au Registre du commerce et des sociétés. Ce régime permet de bénéficier d’un régime social simplifié ; le micro-social. La responsabilité est illimitée. Ce statut présente plusieurs avantages, et notamment celui de la simplicité. En effet, les contributions fiscales et sociales ne sont payées qu’une fois le chiffre d’affaires réalisé. Les cotisations sociales sont calculées sur la base du chiffre d’affaires et non du bénéfice. Cependant, des plafonds de chiffre d’affaires sont à respecter.

La SARL (société à responsabilité limitée)

Elle est composée de 2 associés au minimum. L’entreprise créée est une personne morale. En cas de faillite, seul le montant du capital de la SARL peut être réclamé. Le créateur de la société ne peut voir ses biens propres saisis (hormis dans le cas d’une faute grave de sa part). Le capital social de l’entreprise est constitué par les apports des différents associés. Attention, une assemblée générale doit être organisée une fois par an.

L’EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée)

Elle a les mêmes caractéristiques que la SARL si ce n’est qu’elle ne comporte qu’un associé unique.

La SAS (société par action simplifiée) et la SASU (société par action simplifiée unipersonnelle)

Les associés ne sont responsables qu’à hauteur de leurs apports. Le dirigeant est assimilé salarié et bénéficie donc de la même protection. Cette forme de société est réputée plus flexible que la SARL car son organisation est complètement définie par les statuts.

Étape 7 : réalisez les démarches administratives

1. Rédigez vos statuts

La rédaction des statuts constitue une phase importante dans la création de votre société. Cet acte juridique régit l’ensemble des règles afférentes à la vie de la société. Il va notamment définir les modalités de prises de décision, les règles de gouvernance ou encore l’étendue des pouvoirs des dirigeants.

2. Procédez au dépôt du capital social

Cette étape consiste dans la remise des fonds auprès d’un organisme dépositaire. Il peut s’agir d’une banque, de la Caisse des Dépôts et Consignations ou encore d’un notaire.
Ce versement peut prendre la forme d’un chèque de banque émis par un établissement bancaire domicilié en France, d’un virement bancaire ou d’un versement en espèces.
Pour certaines formes de société, ce versement peut être échelonné dans le temps. Par exemple, pour les SARL, le minimum est fixé à 20%. Le reste pouvant être versé dans les 5 ans suivant la création. Pour les SA et SAS, le minimum est fixé à 50%.

3. Procédez à la nomination du dirigeant

Que la société n’ait qu’un seul ou plusieurs dirigeants, les informations à leur propos doivent figurer dans le formulaire M0.
De plus, les dirigeants doivent signifier leur acceptation par la signature de l’acte nominatif précédée de la mention « bon pour acceptation des fonctions de » gérant ou de président, par exemple. En outre, l’identité des premiers dirigeants devra figurer sur l’avis de constitution publié au journal des annonces légales. Enfin, chaque dirigeant devra signer une déclaration sur l’honneur de non-condamnation.

4. Contactez le CFE

Cet organisme a pour rôle de centraliser les pièces du dossier de demande d’inscription pour les communiquer aux autres organismes tels que l’INSEE, le Greffe du tribunal de commerce, les services fiscaux, l’inspection du travail et bien d’autres.

5. Procédez à la publication de votre annonce légale

Cette formalité est une étape obligatoire dans la constitution d’une société. Elle doit contenir un certain nombre de mentions obligatoires qui varient selon la forme juridique. Cependant certaines mentions sont communes. Ainsi :
Dénomination sociale

  • Forme juridique
  • Montant de capital social
  • Adresse du siège social
  • Objet social
  • Durée de la société
  • Identité des dirigeants
  • Identité du RCS qui a immatriculé la société

6. Obtenez vos numéros d’identification

Dès l’effectivité de votre immatriculation, vous recevrez un numéro SIREN qui permet d’identifier l’entreprise ; un numéro SIRET qui identifie chaque établissement de la même entreprise ; un code APE qui identifie la branche d’activité de l’entreprise.

7. Prenez connaissance de la réglementation

Pour chaque machine, vous devez être en mesure de fournir une déclaration de conformité fournie par le fabricant de la machine. A défaut, il vous faudra effectuer une vérification journalière de l’ensemble des machines présentes.

LE BUSINESS PLAN LAVERIE AUTOMATIQUE

Découvrez notre modèle de business plan laverie automatique rédigé par un de nos experts de la création d’entreprise. Ce document est indispensable pour créer votre entreprise. En effet, ce plan d’affaires vous permettra de mieux convaincre votre banquier de la solidité de votre entreprise et de structurer votre réflexion afin de mettre toutes les chances de votre côté.

Télécharger le modèle
Voir la fiche produit

5 points pour garantir le succès de votre laverie automatique

Préalablement à l’ouverture des portes de votre laverie automatique, nous nous devons d’échanger avec vous nos dernières petites astuces. Elles devraient vous permettre de gagner du temps dans votre projet :

La prestation que vous offrez : vous vous en êtes aperçu, le marché des laveries automatiques est un marché potentiellement très rentable. C’est pourquoi, de nombreux acteurs s’y positionnent. Alors pour vous démarquer, votre offre doit présenter un caractère vraiment différent, une chose unique que vos clients trouveront chez vous et nul par ailleurs.

Votre politique de prix : avant de l’élaborer et de la proposer au public, prenez soin de d’effectuer une étude au préalable. D’où l’importance de l’étude de marché. En effet, si vos prix sont trop supérieurs à vos concurrents, il y a fort à parier que vos clients en recherche d’économie ne tarderont pas à vous faire faux bond.

Promouvoir votre activité : il s’agit d’un élément essentiel dans votre développement car ce n’est pas le bouche-à-oreille seul qui vous permettra de conquérir de nouveaux clients. Il est essentiel que vous échafaudiez un plan de communication pertinent afin d’atteindre une audience toujours plus élargie.Vous pouvez recourir à différents moyens pour accomplir cette mission. Tout d’abord, vous pouvez utiliser la publicité papier. Elle facilitera la diffusion de votre logo, de votre nom ou encore de vos coordonnées. Cependant, là où vous devrez mettre le paquet sera sur la communication digitale et particulièrement sur les réseaux sociaux. Ces derniers vous permettront de construire une véritable communauté autour de votre laverie automatique. Et enfin, si vous en avez le budget, il vous reste les outils de communication payants.

Votre emplacement : comme nous vous l’avons déjà dit, c’est une donnée capitale à ne pas prendre à la légère si vous voulez assurer à votre laverie automatique un certain volume de passages. Dés lors, inutile de vous ruer sur le premier local qui pourrait faire l’affaire. Prenez le temps de bien cerner vos besoins :

  • Quel est le passé du local ?
  • Le local est-il visible ?
  • Quel est l’environnement d’implantation du local ?
  • Comment les lieux sont-ils disposés ? Sont-ils largement accessibles ?
  • Le local vous permet-il de stocker vos matériels dans de bonnes conditions ?
  • Votre budget vous permet-il l’acquisition de ce local en particulier ?
  • Le local nécessite-t-il des travaux ?
  • Vous laisse-t-il de la place pour éventuellement faire évoluer votre activité ?
  • Comment se situe la concurrence à proximité ?

Le plan d’affaires : pour conduire votre projet, vous devez disposer d’outils pertinents et performants. Or, votre business plan Laverie automatique en est un de premier ordre. Poser votre stratégie, déterminer un plan d’action, prévoir les résultats attendus sont autant de vertus portées par votre business plan Laverie automatique. Nous vous proposons donc un business plan Laverie automatique qui vous permettra de répondre pleinement à vos objectifs. Grâce à lui, vous rencontrerez sereinement les banques et tous vos partenaires. Vous les convaincrez avec force de vous faire confiance. Rejoignez-vite la communauté d’entrepreneurs heureux qui ont utilisé notre business plan Laverie automatique ! Le vôtre vous attend déjà ! Venez vite le consulter sur notre site !

Voyez-vous d’autres points clés pour favoriser le succès ?

Valider

Les forces du concept

Un service adapté à la demande : essentiellement dans les centres urbains, de nombreuses personnes, étudiants, familles ou autres, ne disposent pas d’une machine à laver par manque de moyens, de place ou par conviction personnelle. Dés lors ils recherchent un moyen rapide et économique de palier à ce manque. C’est en cela que le service de laverie automatique constitue une bonne idée business.

L’investissement nécessaire : Plus votre projet sera important, plus vous aurez besoin de fonds. Plus vous aurez de machines, plus il faudra investir. C’est pourquoi il est essentiel de déterminer le capital dont vous aurez besoin dés le départ.

La passion : la passion d’entreprendre c’est avant tout ce qui vous permettra de relever les challenges qui se présenteront sur votre parcours. Vous devrez la conserver afin qu’elle vous anime en tout temps.

Les laveries en chiffres

0MDS €
Le secteur des laveries et pressing génère un chiffre d’affaires évalué à 700 millions d’euros.
0
Le flux moyen de clients pour une laverie automatique est estimé à 200 par jours.
0%
On a observé une diminution des pressings de 50% en 15 ans.
CET ARTICLE VOUS A PLU ?
VOTEZ !
CONNECTÉ
SUR LES RÉSEAUX
NEWSLETTER
INSCRIVEZ-VOUS !
Recevez une fois par mois toute l'actualité du Business Plan dans votre boite mail.