Ouvrir un dropshipping

Ce n’est un secret pour personne. Aujourd’hui, Internet se présente comme le canal de vente incontournable pour toucher massivement des cibles et faire décoller les ventes. Au fur et à mesure des années, les techniques de vente sur Internet se sont largement diversifiées. Parmi elles, il en est une qui fait son apparition dans cet écosystème : le drop shipping. Il s’agit d’une méthode de vente innovante qui vise à assurer la vente de produits variés efficacement et rapidement. L’idée parait simple. Vos clients se rendent sur votre site pour effectuer leurs achats. Au lieu de constituer des stocks, le site Internet va directement transmettre la commande à son fournisseur qui se chargera lui-même d’opérer la gestion des stocks et de réaliser la livraison.
Les sites de e-commerce fonctionnant sur le principe du drop shipping sont donc en mesure de proposer une très grande variété de produits sans pour autant s’encombrer de nombreuses contraintes. Ils permettent notamment de tester de nouvelles gammes, de limiter les besoins en termes d’investissement ou encore d’offrir une véritable agilité. Commerce électronique, relations fournisseurs ou encore satisfaction client sont des termes qui résonnent en vous ? Vous savez parfaitement où dénicher aujourd’hui les produits qui connaitront un succès demain ? Vous avez parfaitement conscience du potentiel de la vente sur Internet ? Le drop shipping représente à vos yeux la meilleure méthode de vente en ligne et la plus simple à mettre en œuvre ? Respectueux de la réglementation, vous attachez une grande importance à ce que l’ensemble de vos produits soient porteurs du marquage « CE » ? Vous savez comment identifier les grandes tendances ? Vous jouissez d’un grand sens de la logistique ? Alors dans ce cas, mettez vos doutes de côté ! Il semble évident que vous avez le profil type du parfait dropshipper ? L’entrepreneuriat vous ouvre les bras alors tentez l’aventure !
Organisation, sens de la relation client et grande sensibilité aux tendances sont quelques-unes des qualités que vous pouvez mettre au service de votre site internet de dropshipping et de vos clients ! Dans ce cas pourquoi attendre avant de vous lancer ? Il n’y a aucune raison à cela. Alors commencez dès à présent à gagner en efficacité et en performance grâce à notre guide Pas à Pas et notre modèle de business plan Dropshipping. Les 7 étapes clés pour ouvrir votre site de dropshipping.

Définition

Vous allez bientôt donner vie à l’un de vos objectifs de carrière. Celui de travailler comme vous le voulez, selon vos propres envies et désidératas. Enfin, vous pourrez mettre votre passion au service de votre activité professionnelle dans une harmonie totale. Voilà qui sera permis par la création de votre site de drop shipping. Si vous nourrissiez quelque appréhension quant à la pertinence de cette démarche, regardez autour de vous. En effet, d’année en année, un nombre croissant de Français se décident à sauter le pas et à mettre un pied dans l’entrepreneuriat. A présent, c’est à votre tour et vous estimez ne plus avoir de temps à perdre. Une telle motivation constitue déjà un excellent point de départ. Simplement, ne vous emballez pas non plus. Prenez le temps d’entrer dans une démarche de réflexion.
Peut-être vous interrogez-vous quant à la pertinence d’une pareille préconisation. Ne vous formalisez pas, C’est tout à fait normal. Mais à l’issue de la lecture de cet article, vous aurez en mains toutes les clés pour réussir votre activité de drop shipping. A ce stade, votre seconde question se formalise probablement de la manière suivante : « Par quoi dois-je commencer ? ». Alors voici votre réponse. Attachez-vous à concevoir une idée précise des produits que vous allez mettre en vente ainsi que la façon de les distribuer. Pour y parvenir, vous aurez besoin de connaître vos ressources à la fois personnelles et professionnelles. Ce sont des facteurs clés qui vous permettront de conduire votre activité jusqu’à l’objectif recherché ; des éléments stratégiques qui faciliteront le développement de votre activité.

Étape 1 : validez son idée

Vous concevez votre site de drop shipping comme un nouveau challenge à relever ? Alors dans ce cas, vous risquez de ne pas être déçu. En effet, vous lancer dans le drop shipping constitue un véritable défi et nécessite la conduite d’une véritable méthodologie ainsi qu’une implication totale. Bien sûr, vous pourriez très bien partir bille-en-tête et mettre nos conseils de côté. Mais il s’agirait alors d’une entreprise bien risquée. Or vous voulez assurer à votre site de drop shipping une réussite pleine et entière ! Alors prenez-le temps de vous interroger :

  • En quoi la création de votre site de drop shipping vous motive-t-elle ?
  • Croyez-vous que vous pourrez mobiliser les ressources suffisantes pour garantir le succès de votre site de drop shipping ?
  • Trouverez-vous l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle ?

Étape 2 : élaborez son concept

A ce niveau, vous commencez à entrer dans le vif du sujet. En effet, vous allez devoir à présent déterminer les principales caractéristiques de votre site de drop shipping. Une fois de plus, pour mener cette démarche vous aurez besoin de prendre le temps nécessaire. Cela est crucial dans la mesure où vous devrez faire face à de nombreux sites concurrents. Trouver des éléments de différenciation va donc s’avérer capital.
Pour sortir du lot, vous pourrez mettre en place différentes stratégies en fonction de vos objectifs. Vous pourriez très bien choisir de vous spécialiser sur certains types de produits en particulier et faire le choix du marché de niche. A l’inverse, il vous serait tout autant possible d’opter pour la diversification en offrant des produits de catégories et gammes diverses.
Comprenez bien que le cerveau, c’est vous. La stratégie que vous souhaitez mettre en place et que vous croyez pertinente vous appartient. En tout état de cause, votre axe essentiel devra toujours se voir tourné vers la satisfaction de vos clients et l’expérience utilisateur. Il s’agit de phases parfois complexes qui peuvent nécessiter de faire appel à des gens d’expérience. C’est la raison pour laquelle nos experts de la création d’entreprise ont mis au point pour vous un outil efficace et complet qui vous aidera à faire le diagnostique détaillé de votre projet.
Si vous recherchez conseils, expérience et efficacité, dans ce cas, allez vite consulter notre business plan Dropshipping. Il vous permettra de pointer les axes de force et de faiblesse de votre projet pour vous permettre de trouver les solutions adaptées.

TESTEZ GRATUITEMENT
VOTRE PROJET DE CRÉATION
69 833
ÉVALUATIONS
réalisées ces 12 derniers mois

Étape 3 : réalisez une étude de marché

Vous en avez certainement déjà entendu parler et vous vous demandez peut-être pourquoi faire tout un plat autour de cette fameuse étude de marché. Et bien, pour la très simple et bonne raison qu’il s’agit d’une des étapes fondatrices de votre parcours. L’objectif de l’étude de marché est de permettre l’étude de l’ensemble des paramètres qui vont influer sur votre site de drop shipping. Voilà pourquoi votre étude portera sur le secteur du e-commerce sous l’angle du drop shipping. Si vous savez d’ores et déjà ce que vous souhaitez proposer au public, vous pouvez même faire porter votre analyse sur les produits en question. Par ce type d’analyse, vous offrirez à votre projet une réelle assise ainsi qu’une vraie crédibilité.
Le principal avantage de ce type d’analyse est qu’elle favorise l’obtention d’une vision globale du contexte dans lequel vous allez évoluer. Vous allez en apprendre beaucoup sur vos concurrents et leur manière d’aborder le marché. L’étude de marché représente donc un élément déterminant dans l’élaboration de votre stratégie et nécessite d’être menée selon une vraie méthodologie.
Dès lors que vous aurez récolté les données que vous jugerez nécessaires, vous les assemblerez. A partir de là, il ne vous restera plus qu’à rencontrer au plus vite les personnes qui vous feront confiance, c’est-à-dire vos futurs clients. En procédant ainsi, vous vous offrez une place privilégiée et obtiendrez rapidement un grand nombre d’informations quant à la perception de votre futur site de drop shipping et de votre offre. Les personnes que vous interrogerez vous feront part de leurs critiques et de leurs remarques. De la sorte, vous serez en mesure de confirmer certains des éléments de votre stratégie et pourrez en modifier d’autres afin d’entrer dans une réelle démarche d’efficacité. Ainsi, vous construirez une offre adaptée à votre cible :

  • Quels sont les produits qui semblent avoir le plus de succès ?
  • Quelle devra être la ligne de votre site de drop shipping ?
  • Quel devrait être votre nom de domaine ?
  • Quel est le niveau de satisfaction attendu ?

Sur la base des réponses à vos questions, vous pourrez élaborer une véritable photographie de votre clientèle cible et de ses attentes :

  • Quelle sera la fréquence de visite de votre site de drop shipping ?
  • Quel est le budget accordé ?
  • Quelles sont les modalités de commande privilégiée ?

Étape 4 : choisissez votre emplacement et votre outil de travail

Vous avez terminé votre étude de marché ? Dans ce cas, on peut dire que c’est une bonne chose de faite ! Les résultats de votre analyse vous permettent à présent de définir la stratégie la plus appropriée. L’étape suivante consiste maintenant à trouver le local adapté à votre activité de drop shipping.
Le gros avantage du drop shipping réside dans ce que vous n’avez pas nécessairement besoin de locaux particulièrement importants dans la mesure où vous ne constituez pas de stocks. Dés lors, vous pouvez parfaitement exercer cette activité à domicile ou dans un bureau. Vous n’aurez besoin que d’un ordinateur et d’une connexion Internet de bonne qualité.

Étape 5 : rédigez votre business plan

A présent, votre projet doit commencer à prendre réellement forme et vous êtes certain de son potentiel de réussite. Maintenant, il va aussi falloir emporter la conviction de vos partenaires financiers tels que votre banquier. Pour vous assurer d’arriver à vos fins, il vous faudra impérativement lui présenter des éléments qu’il pourra analyser. En l’occurrence, il s’agira essentiellement de vos tableaux financiers que vous joindrez à votre business plan Dropshipping. Ainsi vous gagnerez en crédibilité, sérieux et force de conviction. Dès lors, vous lui exposerez :

  • le compte de résultat prévisionnel
  • le bilan prévisionnel
  • le plan de financement
  • le budget de trésorerie

Le cas échéant, il pourra s’avérer pertinent d’inclure des indicateurs supplémentaires si vous les jugez pertinents.
Une fois que vous aurez présenté votre projet et votre business plan Dropshipping à votre banquier, il y a fort à parier que vous repartirez avec les investissements dont vous avez besoin.
Afin de ne pas vous laisser seul dans cette étape essentielle, notre équipe chevronnée d’experts en accompagnement a mis au point un modèle de business plan Dropshipping clair et structuré. Grâce à lui, de nombreux entrepreneurs ont pu assurer la réussite de leur projet. Alors faites comme eux en vous rendant sur notre site internet et en téléchargeant votre business plan Dropshipping !

Télécharger le modèle

Étape 6 : choisissez le statut juridique

Le choix de votre statut juridique représente une autre des phases capitales de votre projet. C’est là que vous allez donner une existence juridique et administrative à votre activité. Raison pour laquelle elle doit être menée avec le plus grand soin et nécessite une réelle réflexion. D’autant plus que tous les statuts ne se ressemblent pas, notamment au regard du niveau de responsabilité à la fois juridique et financière. De plus, il vous faudra effectuer la répartition du capital entre les associés de votre site de Dropshipping (sauf si vous choisissez un statut comme l’EURL ou une entreprise individuelle). Dans une dernière étape, vous devrez effectuer votre choix pour votre régime fiscal et social. Ainsi, voici une liste des statuts sous lesquels vous pourriez mener votre activité :

Le régime de micro-entrepreneur

Il s’agit d’une entreprise individuelle immatriculée au Répertoire des métiers ou au Registre du commerce et des sociétés. Ce régime permet de bénéficier d’un régime social simplifié ; le micro-social. La responsabilité est illimitée. Ce statut présente plusieurs avantages, et notamment celui de la simplicité. En effet, les contributions fiscales et sociales ne sont payées qu’une fois le chiffre d’affaires réalisé. Les cotisations sociales sont calculées sur la base du chiffre d’affaires et non du bénéfice. Cependant, des plafonds de chiffre d’affaires sont à respecter.

La SARL (société à responsabilité limitée)

Elle est composée de 2 associés au minimum. L’entreprise créée est une personne morale. En cas de faillite, seul le montant du capital de la SARL peut être réclamé. Le créateur de la société ne peut voir ses biens propres saisis (hormis dans le cas d’une faute grave de sa part). Le capital social de l’entreprise est constitué par les apports des différents associés. Attention, une assemblée générale doit être organisée une fois par an.

L’EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée)

Elle a les mêmes caractéristiques que la SARL si ce n’est qu’elle ne comporte qu’un associé unique.

La SAS (société par action simplifiée) et la SASU (société par action simplifiée unipersonnelle)

Les associés ne sont responsables qu’à hauteur de leurs apports. Le dirigeant est assimilé salarié et bénéficie donc de la même protection. Cette forme de société est réputée plus flexible que la SARL car son organisation est complètement définie par les statuts.

Étape 7 : réalisez les démarches administratives

1. Rédigez vos statuts

La rédaction des statuts constitue une phase importante dans la création de votre société. Cet acte juridique régit l’ensemble des règles afférentes à la vie de la société. Il va notamment définir les modalités de prises de décision, les règles de gouvernance ou encore l’étendue des pouvoirs des dirigeants.

2. Procédez au dépôt du capital social

Cette étape consiste dans la remise des fonds auprès d’un organisme dépositaire. Il peut s’agir d’une banque, de la Caisse des Dépôts et Consignations ou encore d’un notaire.
Ce versement peut prendre la forme d’un chèque de banque émis par un établissement bancaire domicilié en France, d’un virement bancaire ou d’un versement en espèces.
Pour certaines formes de société, ce versement peut être échelonné dans le temps. Par exemple, pour les SARL, le minimum est fixé à 20%. Le reste pouvant être versé dans les 5 ans suivant la création. Pour les SA et SAS, le minimum est fixé à 50%.

3. Procédez à la nomination du dirigeant

Que la société n’ait qu’un seul ou plusieurs dirigeants, les informations à leur propos doivent figurer dans le formulaire M0.
De plus, les dirigeants doivent signifier leur acceptation par la signature de l’acte nominatif précédée de la mention « bon pour acceptation des fonctions de » gérant ou de président, par exemple. En outre, l’identité des premiers dirigeants devra figurer sur l’avis de constitution publié au journal des annonces légales. Enfin, chaque dirigeant devra signer une déclaration sur l’honneur de non-condamnation.

4. Contactez le CFE

Cet organisme a pour rôle de centraliser les pièces du dossier de demande d’inscription pour les communiquer aux autres organismes tels que l’INSEE, le Greffe du tribunal de commerce, les services fiscaux, l’inspection du travail et bien d’autres.

5. Procédez à la publication de votre annonce légale

Cette formalité est une étape obligatoire dans la constitution d’une société. Elle doit contenir un certain nombre de mentions obligatoires qui varient selon la forme juridique. Cependant certaines mentions sont communes. Ainsi :
Dénomination sociale

  • Forme juridique
  • Montant de capital social
  • Adresse du siège social
  • Objet social
  • Durée de la société
  • Identité des dirigeants
  • Identité du RCS qui a immatriculé la société

6. Obtenez vos numéros d’identification

Dès l’effectivité de votre immatriculation, vous recevrez un numéro SIREN qui permet d’identifier l’entreprise ; un numéro SIRET qui identifie chaque établissement de la même entreprise ; un code APE qui identifie la branche d’activité de l’entreprise.

7. Prenez connaissance de la réglementation

Tout d’abord, portez une attention appuyée au contrat qui vous liera à votre prestataire, c’est-à-dire votre fournisseur. Il devra exprimer de manière claire les obligations qui incomberont à chacun notamment au regard de la manière dont seront transmises les commandes, l’organisation des livraisons ou encore la politique de retours ou de paiement.
Dans la même idée, vous devrez rédiger des conditions générales de vente pour informer vos clients et les faire apparaitre sur votre site Internet. Elles devront être facilement accessibles.
Une autre thématique est liée à la protection des données à caractère personnel des utilisateurs de votre site. En effet, si vous collectez des donnés à caractère personnel via votre site, vous devrez respecter les obligations présentes dans le cadre des réglementations en la matière.

LE BUSINESS PLAN DROPSHIPPING

Découvrez notre modèle de business plan dropshipping rédigé par un de nos experts de la création d’entreprise. Ce document est indispensable pour créer votre entreprise. En effet, ce plan d’affaires vous permettra de mieux convaincre votre banquier de la solidité de votre entreprise et de structurer votre réflexion afin de mettre toutes les chances de votre côté.

Télécharger le modèle
Voir la fiche produit

5 points pour garantir le succès de votre dropshipping

Vous allez très bientôt ouvrir votre site de drop shipping. C’est pourquoi nous voudrions vous transmettre encore quelques conseils afin de vous assurer le succès :

  1. Les produits mis en vente : si le drop shipping constitue une activité très attrayante, il n’en reste pas moins qu’elle demeure une activité commerciale très concurrentielle. A l’heure actuelle, les consommateurs recherchent des produits de qualité et une véritable expérience client. Assurez-vous donc de toujours leur offrir un service irréprochable.
  2. Vos tarifs : dans la mesure où l’activité liée au drop shipping n’entraine que peu de coûts, les marges peuvent être élevées. Cependant, prenez soin de ne pas appliquer de prix trop importants. A défaut, vos clients pourraient vite se tourner vers des concurrents plus abordables.
  3. La promotion : à l’heure où la communication prend une place essentielle dans les stratégies de développement des entreprises, vous devrez mettre au point un plan afin d’assurer une promotion efficace de votre site de drop shipping. Pour ce faire vous disposez de plusieurs solutions.
  4. La publicité papier constitue un excellent vecteur de communication en ce qu’elle facilitera la connaissance de votre logo, de votre nom ou encore de vos coordonnées. Malgré tout, Internet reste un outil capital dans votre communication. Dès lors, pensez à créer un site pour votre activité. De plus, ne négligez pas les réseaux sociaux qui vous permettront de mettre un coup de boost à votre communication et de générer autour de votre site la naissance d’une communauté. Et pour finir, en fonction de votre budget, vous pouvez faire appel aux outils de communication payants.
  5. Le plan d’affaires : il est le document incontournable dans votre parcours de création. Grâce à lui vous bâtirez une stratégie solide et convaincrez de nombreux partenaires.Nous vous proposons donc un business plan Dropshipping qui vous permettra de baliser votre étape par étape et vous fournira des indications précieuses. Il vous permettra de gagner en crédibilité auprès de toutes les parties prenantes de votre projet et vous gagnerez ainsi facilement leur confiance et leur soutien. Vous n’êtes plus très loin de gravir les marches du succès. Alors prenez quelques marches d’avance grâce à votre business plan Dropshipping. Rendez-vous sur notre site pour en bénéficier !

Voyez-vous d’autres points clés pour favoriser le succès ?

Valider

Les forces du concept

La possibilité de produits variés : le fonctionnement du drop shipping induit que vous n’avez pas besoin de vous préoccuper du stockage des produits que vous souhaitez vendre. Dés lors, vous êtes en mesure de proposer à vos clients une très grande variété de produits.

L’investissement
: ce type d’activité ne demande que très peu d’investissement puisque vous n’aurez pas besoin d’entrepôt pour stocker vos marchandises. Ainsi, les frais liés à cette activité sont très limités.

La passion : créer son entreprise de drop shipping et la faire perdurer constitue une affaire de passionnés. Vous devrez la conserver le plus longtemps possible afin de pérenniser votre entreprise et relever tous les défis qui se présenteront à vous.

Les dropshippings en chiffres

0 %
La quantité de transactions par le bais du e-commerce a connu une progression de 13%.
0 M
Quotidiennement, le nombre d’internautes à effectuer leurs achats par Internet se monte à 33 millions.
0 MDS €
Le secteur du e-commerce est estimé à 80 milliards d’euros.
CET ARTICLE VOUS A PLU ?
VOTEZ !
CONNECTÉ
SUR LES RÉSEAUX
NEWSLETTER
INSCRIVEZ-VOUS !
Recevez une fois par mois toute l'actualité du Business Plan dans votre boite mail.