L’étude de marché d’une agence immobilière

Vous possédez une capacité d’écoute ? Vous êtes organisé et passionné de défis commerciaux ? Vous avez pour motivation de travailler dans le domaine de l’immobilier ? Prenez l’initiative d’ouvrir votre propre agence immobilière en vue de devenir votre propre patron. Cette étude vous permettra de vérifier que votre offre est en adéquation avec la demande en collectant des informations sur la future clientèle, les concurrents, mais aussi de connaître le potentiel et la zone d’implantation de votre projet.

Avant de continuer cet article, sachez que, pour une étude idéalement réalisée, nous vous proposons un guide complet pour ouvrir votre agence immobilière, mais aussi d’autres articles à ce sujet. Ils vous permettront de mieux aborder l’élaboration de votre business plan agence immobilière afin de débuter votre activité au plus vite.

ALLEZ PLUS LOIN !
Comment ouvrir une agence immobilière ? Découvrez notre guide complet !

Étape 1 : l’étude des tendances du marché

Le marché des agences immobilières connait une croissance, car il s’avère que les prix de l’immobilier se portent bien depuis de nombreuses années. Cette progression cache toutefois une France à deux vitesses : une progression rapide dans les grandes villes portée par une demande soutenue, et une stagnation, voire une baisse des prix sur une grande partie du territoire en raison du manque d’acheteurs. Par ailleurs, cela n’empêche pas que 30% des transactions immobilières échappent aux professionnels et se font entre particuliers. Actuellement, la France compte plus de 3500 franchisés générant un chiffre d’affaires supérieur à 1,35 milliard d’euros.

TESTEZ GRATUITEMENT
VOTRE PROJET DE CRÉATION
76 068
ÉVALUATIONS
réalisées ces 12 derniers mois

Étape 2 : la concurrence directe

Prendre connaissance des différentes entreprises qui sont susceptibles d’influer le développement de votre entreprise, vous permettra de favoriser votre implantation. Dans un premier temps, il sera nécessaire d’établir une zone de chalandise (aire géographique dans laquelle se trouvent nos clients potentiels), ce qui vous permettra de déterminer votre environnement. Vous pouvez réaliser cette étude à l’aide de l’outil ODIL proposé par l’INSEE. Après avoir délimité cette zone d’activité, il faudra également se pencher sur les produits et les services proposés par ces entreprises. Si le produit est identique il s’agira d’une concurrence directe, alors que, au contraire, un produit substitut ou similaire sera plutôt qualifié comme un concurrent indirect.

A l’intérieur de votre zone de chalandise, que vous aurez établie au préalable, il sera important de prendre en compte tous les éléments des entreprises concurrentes pouvant être des forces et des faiblesses de ce marché afin de déterminer une stratégie adéquate.

  • Le positionnement : bas de gamme, haut de gamme, personnalisé, adapté… La position de l’entreprise sera alors un facteur clé afin de déterminer la politique de prix.
  • La politique de prix : répertorier chacun de vos concurrents avec les différents tarifs qu’ils proposent pour une transaction, une gestion de bien immobilier, une gestion de syndic de copropriété, etc.
  • Le taux de fréquentation : les différentes heures creuses mais aussi d’affluences. Il est possible que le type de population présent au sein de votre établissement varie en fonction de l’heure et du jour de fréquentation.
  • Les services : visites virtuelles, rénovation de bien, services architecturaux, etc.

Après avoir récolté toutes ces informations, il sera judicieux d’établir une liste des éléments qui vous semblent importants à proposer à vos clients dans le but de mettre en place une stratégie de différenciation.

Étape 3 : la concurrence indirecte

Au sujet des acteurs proposant des services alternatifs à une agence immobilière, il faut savoir qu’ils se sont développés au cours de ces dernières années, avec l’apparition :

  • Des travailleurs indépendants.
  • Des sites d’annonces entre particulier (comme le numéro un par exemple : Leboncoin.fr)
  • Les plateformes internet de location temporaire ou à longue durée (Seloger, AIRBNB, etc)
  • Les agences « low cost » proposant des honoraires très bas, mais appliquant des services au minima.

Pour bien faire, nous vous conseillons de dresser une liste comprenant tous les acteurs étant susceptibles d’être des concurrents, ce qui vous permettra par la suite de mesurer l’intensité concurrentielle exercée au sein de votre zone d’activité. La force de l’offre, mais aussi de la demande sera déterminée par la quantité de concurrents, c’est pourquoi vous devrez vous différencier de par vos prestations irréprochables dans le but d’accroitre votre notoriété et donc conquérir une nouvelle clientèle.

Étape 4 : l’étude de terrain

Pour effectuer cette analyse vous allez être amené à rencontrer vos futurs clients. Vous devrez mettre en place un questionnaire permettant aux prospects d’exprimer leurs attentes vis-à-vis d’une agence immobilière. La représentativité de la population sera essentielle afin que votre étude soit pertinente. Chaque réponse, remarque, opinion ou avis qui vous sera exposé par rapport à votre étude sera intéressante à exploiter afin de proposer un concept répondant aux attentes clients. Nous vous proposons plusieurs questions qui pourront figurer au sein de votre enquête :

  • Quels types de services peuvent attendre votre clientèle ?
  • Quel montant est-elle prête à consacrer à des honoraires ?
  • A-t-elle une opinion positive des agences immobilière ? Pourquoi ?
  • Souhaite-t-elle être guidée dans son choix ?

Afin de créer votre questionnaire, vous pourrez vous appuyer sur l’outil Sphinx qui vous permettra de modeler votre enquête en fonction de vos envies. Lors de cette analyse, vous pouvez également demander l’opinion personnelle de vos prospects, à l’aide de question ouverte, comme par exemple comment imagineraient-ils l’agence immobilière parfaite ?

Grâce aux réponses collectées par rapport à votre concept, vous pourrez ensuite avoir un ordre d’idée de la faisabilité de votre projet. Les réponses collectées vous permettront également de dresser un profil type de clientèle à l’aide des différents critères demandés au préalable (âge, sexe, catégorie socio-professionnelle, etc.)

Une fois votre étude terminée, vous devez alors vous lancer dans l’élaboration de votre plan d’affaire. Pour cela, vous pouvez vous rendre sur notre site afin de trouver un modèle de business plan agence immobilière.

Partagez les résultats de votre étude de terrain

Valider

Lorsque cette étude sera terminée, vous devrez commencer à élaborer votre business plan. Pour vous aider également lors de cette étape de la création, nous avons mis en place un modèle de business plan agence immobilière que vous pouvez retrouver sur notre site.

Télécharger le modèle
ALLEZ PLUS LOIN !
5 conseils de nos experts afin de réussir la rédaction du business plan d’une agence immobilière

Le conseil de notre expert

Dans un premier temps, il est primordial de déterminer un concept pour votre établissement. Il doit caractériser les valeurs que vous souhaitez transmettre à vos clients. Par la suite, il sera important de s’aligner au niveau tarifaire en fonction des concurrents mais aussi en fonctions de services que vous serez amené à proposer. Pour conclure, l’emplacement géographique de votre agence sera déterminant pour le développement de votre projet, un accès facile et une proximité avec votre clientèle de prédilection faciliteront le développement de votre établissement.

CET ARTICLE VOUS A PLU ?
VOTEZ !
COMMENT FAIRE L’ÉTUDE DE MARCHÉ D’UNE AGENCE IMMOBILIÈRE ?
5 (100%)
3 votes

CONNECTÉ
SUR LES RÉSEAUX
NEWSLETTER
INSCRIVEZ-VOUS !
Recevez une fois par mois toute l'actualité du Business Plan dans votre boite mail.
2018-08-07T12:55:57+00:00

Poster un Commentaire

avatar