L'étude de marché d'un salon de thé

Ouvrir son premier salon de thé constitue bien souvent une alternative intéressante pour conjuguer sa passion et sa vie professionnelle. Chaque année on observe que de plus en plus de Français, après avoir acquis une solide expérience au service de grandes enseignes, choisissent d’entreprendre. Loin de n’être qu’un simple effet de mode, cette tendance s’affirme comme une vraie tendance de fond dont le succès ne se dément pas. La volonté forte de devenir son propre patron, l’envie de jouir enfin d’une réelle indépendance ainsi que la possibilité de s’épanouir au travail sont des leviers qui motivent ce type de décision. Malgré tout, il s’avère capital de bénéficier de conseils efficaces et avisés. Une phase de réflexion doit aussi s’imposer. Sans quoi, ce beau projet se transformera vite en véritable sac de nœuds.
C’est pourquoi, afin de ne pas vous lancer dans une démarche hasardeuse, vous devez absolument bâtir un business plan efficace et réaliser une étude de marché rigoureuse. En procédant ainsi, vous garantirez à votre projet de salon de thé le succès qu’il mérite ainsi qu’une vraie longévité. Pour ces raisons, votre étude de marché devra débuter dés le commencement de votre projet. De la sorte, vous conserverez à tout moment un regard objectif et pourrez valider l’adéquation de votre offre à la demande et aux attentes du marché. Vous vous inscrirez ainsi dans une véritable démarche économique. Nos conseils vous permettront donc de réaliser rapidement et simplement cette analyse.

Étape 1 : l'étude des tendances du marché

En France, le thé est devenu au fil des années une boisson aussi consommée que le traditionnel café. Et, au vu de la croissance de ce marché, il est permis de se demander si la boisson caféinée ne perdra pas son hégémonie au profit de la boisson préférée des Anglais. D’ailleurs les chiffres de la consommation française sont éloquents. On estime à une tous les deux jours le nombre de tasses bues sur le territoire. Le secteur a connu une croissance annuelle de 2 à 3% et se hisse même à 10% pour les thés de luxe. Voilà qui peut expliquer en partie, le regain de notoriété des salons de thé. En effet, jusqu’alors, ces établissements jouissaient d’une image assez sélecte à l’ambiance feutrée. Mais aujourd’hui, la tendance est au renouveau avec des établissements modernes et accessibles au plus grand nombre. Dorénavant, chacun peut venir se détendre autour d’une tasse et d’une pâtisserie gourmande.
Le succès de ces établissements provient aussi de l’augmentation du secteur de la consommation hors domicile qui s’élève à presque 9 milliards d’euros. Ce qui profite largement aux salons de thé qui proposent une offre de mets consommables à tout moment de la journée. Cette nouvelle manière de consommer trouve écho auprès des Français qui plébiscitent une plus grande variété de produits et toujours plus de nouveautés.
De plus, les années passant, la population s’est habituée à consommer des thés de qualité à tout moment. Ceci a eu pour effet d’augmenter le niveau d’exigence des consommateurs et de profiter largement aux salons de thé. Si cette nouvelle tendance touche la plus grande majorité de la population, les femmes ainsi que les jeunes entre 15 et 24 semblent encore plus sensibles à ce nouveau mode de consommation.
Il faut aussi noter que les Français sont prêts à débourser plus cher pour boire un thé de meilleure qualité. Cela permet de conclure à une mutation de la culture de la boisson chaude en France. Métamorphose qui se fera vraisemblablement au profit des salons de thé qui sauront mettre l’accent sur l’innovation et le raffinement.

TESTEZ GRATUITEMENT
VOTRE PROJET DE CRÉATION
69 313
ÉVALUATIONS
réalisées ces 12 derniers mois

Étape 2 : la concurrence directe

Comme pour n’importe quelle autre activité, vous devrez savoir identifier quels sont vos concurrents directs, tels que les autres salons de thé, et quels sont vos concurrents indirects (bistrots, cafés, bars, etc…). C’est une étape essentielle. Souvent, elle est appelée benchmark. Astreignez-vous à la réaliser car le marché des salons de thé s’avère plutôt concurrentiel. Vous analyserez l’ensemble des multiples spécificités des salons de thés qui se placent sur le même segment que vous ou un segment similaire. De cette manière, vous vous mettrez en capacité de mesurer les forces et les faiblesses de chacun de ces acteurs. Sur cette base, vous pourrez affiner votre positionnement stratégique.

Vous pouvez utiliser les critères suivants :

  • Le produit fourni : que recouvrent les prestations concurrentes ? Sont-elles adaptées aux besoins du marché ? Font-elles apparaitre des spécificités inédites pour le secteur ?
  • Le positionnement : salon de thé bio, salon de thé à thème, salon de thé haut de gamme, etc…
  • La politique de prix : réalisez un tableau récapitulatif de chacun de vos concurrents et de leurs prix pour chacun des produits proposés. Cela vous permettra de définir avec certitude leur positionnement.

Lorsque vous aurez effectué cette analyse, vous pourrez identifier avec finesse quels sont les services qui doivent être proposés pour tenir la distance avec vos concurrents. A cet instant, vous définirez votre positionnement stratégique pour répondre de manière optimale aux besoins d’une clientèle exigeante et gourmande. Vous pourrez enfin mettre au point des solutions efficaces pour vous différencier de votre concurrence.

Étape 3 : la concurrence indirecte

La concurrence indirecte recouvre toutes les solutions alternatives aux salons de thé et auxquelles la clientèle peut avoir accès :

  • Bars,
  • Coffee shop
  • Lieu de travail
  • Machines automatiques

A la fin de votre étude, une cartographie précise de votre environnement concurrentiel indirect devrait commencer à se dessiner. Vous en mesurerez l’intensité sur votre zone de chalandise. Attention, le cas échéant, à ne pas céder à la panique et la démotivation. Un grand nombre de concurrents ne signifie pas nécessairement que vous ne parviendrez pas à vous démarquer. Au contraire, comprenez qu’il y a dans cette zone, ou dans votre secteur d’activité, une demande forte. Il n’en tiendra qu’à vous de rivaliser d’imagination pour proposer une offre de services hautement qualitative et en mesure de fidéliser votre clientèle.

Étape 4 : l'étude de terrain

Pour que votre analyse quantitative soit complète, vous devrez effectuer une étude terrain. C’est à cette occasion que vous connaitrez vos futurs clients et que vous vous apercevrez de ses véritables envies :

  • Quels produits souhaite-t-elle consommer ?
  • A-t-elle déjà fréquenté un salon de thé ?
  • Quel est son budget moyen ?
  • Dans quel contexte se rend-elle dans un salon de thé ?
  • Quels sont les moments de la journée où l’affluence sera la plus importante ?
  • Etc.

Un questionnaire sera nécessaire pour mener cette étude de manière pertinente. En plus des nombreuses questions que vous leur poserez, saisissez ce moment pour en apprendre plus sur le contexte de votre activité, sur le choix de vos produits voire même sur l’efficacité de vos éléments d’identification.
Dés que vous aurez sélectionné votre zone d’exercice, le temps sera venu de procéder à la rédaction de votre business plan salon de thé et notamment de votre étude de marché. Vous appréhenderez votre environnement de manière plus fine. En outre, vous évaluerez votre potentiel de réussite. Enfin, cette phase représentera l’occasion de définir votre positionnement stratégique et de convaincre à coup sûr votre banquier du sérieux de votre ambition.

Le conseil de notre expert

Dans un premier temps il faudra déterminer le positionnement de votre établissement, le choix de celui-ci est déterminant car il vous permettra par la suite de fidéliser votre clientèle. Dans un deuxième temps il est nécessaire que vous adaptiez vos tarifs en fonction de la concurrence mais aussi en fonction de la gamme de thé que vous proposerez. Pour conclure, ne négligez pas l’emplacement de votre établissement, une proximité avec votre clientèle de prédilection et un accès facile favoriseront le développement de votre salon de thé.

Télécharger le modèle
ALLEZ PLUS LOIN !
5 conseils de nos experts afin de réussir la rédaction du business plan d'un salon de thé
CET ARTICLE VOUS A PLU ?
VOTEZ !
CONNECTÉ
SUR LES RÉSEAUX
NEWSLETTER
INSCRIVEZ-VOUS !
Recevez une fois par mois toute l'actualité du Business Plan dans votre boite mail.