L’étude de marché d’un fleuriste

L’entrepreneuriat vous passionne ? Votre principal souhait est d’allier votre métier à votre passion ? Vous désirez vous lancer et ouvrir votre propre magasin de fleurs ? C’est pourquoi nous allons aborder différents points pour mieux réussir votre étude de marché. La mise en place de cette étude vous permettra de vérifier que votre offre est en accord avec la demande, tout en collectant des informations sur la zone d’implantation et son potentiel mais aussi sur votre future clientèle.

Avant de poursuivre cet article, sachez que pour que votre étude de marché soit réalisée au mieux, nous vous proposons plusieurs articles dont un guide complet pour ouvrir votre fleuriste. Ces articles vous serviront de support lors de l’élaboration de votre business plan pour un fleuriste afin de débuter au plus rapidement votre affaire.

ALLEZ PLUS LOIN !
Comment ouvrir un fleuriste ? Découvrez notre guide complet !

Étape 1 : l’étude des tendances du marché

Le marché de la fleur est un des rares marchés en France à ne pas avoir connu de crise. En effet, elles demeurent dans le top 3 des cadeaux les plus offerts, sans effets de mode, ni de risque saisonnier. Il faut savoir que malgré de légères variations, le secteur est toujours représenté par les indépendants qui reflètent 75% du CA du secteur. Seulement 5% des magasins sont rattachés à un réseau de franchises et ne cessent de se diversifier grâce à de nouveaux concepts novateurs, un positionnement stratégique sur le libre-service ou le low-cost.
Outre ces informations sur le secteur, il faut noter pour la vente de fleurs, la Toussaint est la plus propice. En 2017, pas moins de 5,3 millions de ménages français ont effectué un achat de fleurs à l’occasion de la Toussaint, ce qui représente un total de 128,3 millions d’euros de dépenses globales. La fleur la plus achetée reste le chrysanthème (73%) suivi de loin par le Cyclamen (11%).
En bref, ce marché ne comporte pas moins de 15 104 entreprises répertoriées en 2017, pour un total de 31 180 emplois, représentant un chiffre d’affaires de 1,97 milliard d’euros.

TESTEZ GRATUITEMENT
VOTRE PROJET DE CRÉATION
73 810
ÉVALUATIONS
réalisées ces 12 derniers mois

Étape 2 : la concurrence directe

Pour l’analyse des sociétés proposant le même produit que votre établissement, il faut prendre en compte divers éléments concurrentiels des entreprises présentent au sein de votre zone de chalandise. Ils vous permettront d’extraire les forces et les faiblesses du marché dans l’optique de choisir un positionnement stratégique.

  • Le positionnement : Bas de gamme, haut de gamme, personnalisé, adapté… La position de l’entreprise sera alors un facteur clé afin de déterminer la politique de prix.
  • La politique de prix : Répertorier chacun de vos concurrents avec les différents tarifs qu’ils proposent pour un bouquet, une composition, une décoration de table ou même une couronne fleurie.
  • Le taux de fréquentation : Les différentes heures creuses mais aussi d’affluences. Il est possible que le type de population présent au sein de votre établissement varie en fonction de l’heure et du jour de fréquentation.
  • Les services : Livraison, personnalisation, utilisation de fleurs de saison, mais aussi vente d’accessoires (vases, arrosoirs, produits d’entretiens, outils d’entretiens, etc.)

Suite à la collecte de ces différentes informations, il sera nécessaire de répertorier les éléments qui vous semblent fondamentaux de proposer à vos clients. Cette étude vous permettra de mettre en place une stratégie différente dans le but de vous démarquer de vos concurrents.

Étape 3 : la concurrence indirecte

Elle comprend l’ensemble des services alternatifs à un fleuriste :

  • Jardinerie d’Hypermarché (E.Lerclerc, Carrefour, Intermarché, etc.)
  • Les Jardineries (Gam Vert, Jardiland, Floriland, etc.)
  • Les producteurs locaux présents sur les marchés par exemple.
  • La vente par correspondance.

Il sera utile d’élaborer une liste complète comprenant les différents concurrents afin de mesurer l’intensité présente au sein de votre zone de chalandise. Si le nombre d’entreprises concurrentes est élevé cela signifie que l’offre et la demande sont fortes dans cette zone, c’est pourquoi il sera important de se différencier en proposant des produits de qualité et des prestations irréprochables afin de fidéliser et conquérir votre clientèle.

Étape 4 : l’étude de terrain

Durant cette analyse vous serez amené à rencontrer votre future clientèle afin de l’interroger sur les attentes qu’elle possède vis-à-vis d’un fleuriste. Le segment de population interrogé doit se rapprocher un maximum de la démographie de votre zone de chalandise pour qu’il soit représentatif. Tous les entretiens seront importants et vous permettront de comprendre le ressenti de chaque prospect. Il ne faut pas hésiter à se rendre au sein d’une entreprise afin d’y interroger un responsable et des employés durant un entretiens semi-directif. Nous vous proposons une liste de plusieurs questions qui peuvent être présentent dans votre enquête :

  • Quels types de produits attend votre clientèle ?
  • Quels types de services peut-elle attendre ?
  • Quel montant est-elle prête à consacrer à un bouquet de fleurs?
  • A quelle fréquence se rend-elle dans un fleuriste ?
  • Sur quel créneau horaire se rend-elle dans un fleuriste (matin, midi, soir) ?
  • Souhaite-t-elle être guidée dans son choix ?

Pour que votre étude terrain soit réalisée au mieux,  vous pouvez vous rendre sur l’outil Sphinx afin de réaliser votre questionnaire. Au sein de celui-ci vous pouvez insérer une question ouverte, qui vous permettra d’avoir un réel ressenti, comme par exemple comment imagineraient-ils le fleuriste idéal ?

Grâce à cette étude, vous pourrez également déterminer la fiabilité de votre projet, mais aussi dresser un profil type de clientèle à l’aide de différents facteurs présent au sein de votre questionnaire (âge, sexe, catégorie socio-professionnelle, etc.). Vous pourrez ainsi établir un concept en corrélation avec les attentes des prospects que vous aurez interrogés.

Une fois cette étude terminée, il faudra alors entamer l’élaboration de votre business plan. C’est pourquoi vous pouvez immédiatement vous rendre sur notre site afin de découvrir notre business plan fleuriste.

Le conseil de notre expert

La première tâche à effectuer sera de déterminer le concept de votre fleuriste, le choix de celui-ci sera déterminant car il vous permettra par la suite de fidéliser votre clientèle. Dans un deuxième temps, il sera primordial de vous adapter à la concurrence en fonction des produits proposés, mais aussi des tarifs appliqués. Pour finir, il est important de ne pas négliger l’emplacement de votre structure, une proximité avec votre clientèle de prédilection et un accès simple favoriseront le développement de votre fleuriste.

Télécharger le modèle
ALLEZ PLUS LOIN !
5 conseils de nos experts afin de réussir la rédaction du business plan d’un fleuriste
CET ARTICLE VOUS A PLU ?
VOTEZ !
COMMENT FAIRE L’ÉTUDE DE MARCHÉ D’UN FLEURISTE ?
5 (100%)
4 votes

CONNECTÉ
SUR LES RÉSEAUX
NEWSLETTER
INSCRIVEZ-VOUS !
Recevez une fois par mois toute l'actualité du Business Plan dans votre boite mail.
2018-06-01T17:18:33+00:00

Poster un Commentaire

avatar