Ouvrir un Hôtel Restaurant

ouvrir un restaurant

C’est le bon moment pour ouvrir un hôtel restaurant ! L’économie du tourisme à la côte ! Vous rêvez de créer votre univers hôtelier plutôt cocooning comme chez vous, original pour montrer vos talents d’innovateur, branché pour être l’endroit où tout le monde va se ruer, ou luxueux car pour vous les vacances doivent dépayser du quotidien… quel que soit votre concept assurez lui un brillant avenir grâce à ces quelques conseils !
Alors vous avez une idée de d’hôtel tendance et l’amour du travail bien fait ? Lancez-vous en toute simplicité dans l’aventure grâce à notre guide pas à pas, à notre modèle de business plan hotel restaurant et faite de votre passion votre métier.

Les 7 étapes clés pour ouvrir un hôtel restaurant

Étape 1 : posez vous les bonnes questions

Ouvrir un hôtel est une décision importante qui nécessite de bien réfléchir à son projet. C’est pourquoi chaque année des centaines d’hôtel ferment leurs portes. Pour éviter de vous retrouver dans cette situation vous devez vous poser ces questions :

  • êtes-vous suffisamment motivé pour lancer votre propre hôtel ?
  • avez-vous les compétences nécessaires pour gérer une entreprise ?
  • votre vie personnelle est-elle en adéquation avec vos objectifs professionnels ?

Étape 2 : élaborez votre concept

Il existe deux solutions pour trouver un bon concept d’hôtellerie : proposer un concept en lien avec votre histoire (vos origines, vos voyages, vos goûts, etc.) ou choisir un concept qui répond à une demande insatisfaite (hôtel haut de gamme, hôtel atypique, hôtel bien-être, etc.). Une fois les grandes lignes de votre idée en tête, vous devez réfléchir à plusieurs éléments : le nom de votre hôtel, son emplacement, vos services, les équipements, le type de prix pratiqués et l’ambiance et la décoration de votre hôtel. Pour vous aider dans l’analyse de votre concept nous avons conçu un logiciel qui vous donnera les forces et les faiblesses de votre projet.

Étape 3 : réalisez une étude de marché

L’étude de marché va vous permettre de vérifier que votre projet est viable en analysant le secteur de l’hôtellerie sur votre zone de chalandise. Vous devez connaître grâce à elle vos concurrents, les différents fournisseurs potentiels, la clientèle et ses attentes. L’objectif de cette étude est de savoir s’il est intéressant de « se lancer ». Vous devez également tirer les enseignements de cette analyse sur votre offre, votre positionnement en matière de prix et comment attirer un maximum de clients.

Au cours de votre étude de marché vous devez réaliser une étude sur le terrain. C’est la partie la plus importante car vous allez rencontrer votre future clientèle. Vous devrez alors recueillir ses attentes en termes d’hôtellerie :

  • types de concept (haut de gamme, milieu de gamme, économique…)
  • sources de motivations (le prix, qualité des services proposés, le confort etc.)
  • les freins (budget, notoriété, etc.)

Vous pourrez aussi établir un profil de la clientèle locale :

  • profil des clients (sexe, âge, activité professionnelle)
  • habitudes de consommation (quel type de logement les accueille lorsqu’ils partent, à quelle fréquence partent-ils, quel est le prix moyen qu’ils dépensent dans un hôtel…)
  • les heures et les jours d’arrivées et de départs,
  • leur niveau de satisfaction

Étape 4 : choisissez votre emplacement et votre local

Maintenant que vous avez pu analyser votre marché, vous devez choisir un emplacement qui répond à la demande de votre cible. L’emplacement d’un hôtel est presque aussi important que la qualité des services proposés. La clé d’un bon positionnement réside dans quatre éléments :

  • zone de chalandise suffisante
  • proximité géographique avec un axe passant, les zones de shopping, de tourisme, un centre d’affaires….
  • facilité de stationnement (parking, transports en commun, aéroport etc)
  • présence de lieux de vie (commerces, moments, etc)

Le choix du local est également une décision cruciale. En effet vous allez passer beaucoup de temps pendant la phase de création pour réaliser les travaux d’aménagement et obtenir les normes d’hygiène et de sécurité. Il est donc primordial de choisir un local en bon état de manière à diminuer les investissements et le temps passé pour réaliser ces différentes tâches. Concernant le choix du local, l’erreur que commettent beaucoup d’hôteliers est de choisir la mauvaise superficie pour hôtel. Voici un conseil pour ne pas se tromper : les générations sont de plus en plus grandes et corpulentes, l’envie de confort et de nuits réparatrices font alors aujourd’hui pencher la balance vers des literies de grandes dimensions. De plus il est important de noter de nombreuses règlementations pour ce secteur que vous pouvez retrouver ici.

Étape 5 : rédigez votre business plan et votre prévisionnel financier

 Votre projet avance bien, vous êtes persuadé de son potentiel.Vous devez maintenant convaincre votre banquier de vous accorder un prêt pour monter votre restaurant. Pour cela vous devez obligatoirement rédiger un business plan. Ce document présente l’intégralité de votre projet à votre banquier. Il est accompagné des tableaux financiers comme le compte de résultat ou le prévisionnel de trésorerie. A partir de ces éléments, votre banquier pourra juger de la solidité de votre projet et ainsi vous faire confiance dans cette aventure. Nous avons conçu un modèle de business plan qui a déjà aidé des centaines d’hôteliers dans cette démarche, n’hésitez pas à l’utiliser si vous rencontrez des difficultés.

business plan restaurant

LE BUSINESS PLAN HÔTEL RESTAURANT

Télécharger notre modèle !

Êtes-vous prêt pour l’aventure ? Vous allez ouvrir un hôtel ? Vous pouvez opter pour notre modèle de business plan rédigé par nos experts de la création qui vous permettra de convaincre votre banquier de financer votre projet. Vous aurez accès également à notre logiciel Excel pour réaliser facilement l’ensemble des tableaux financiers indispensable pour obtenir votre prêt bancaire.

Étape 6 : choisissez le statut juridique

Avant de vous lancer, il est important de mettre en place un projet étudié et réfléchis. Il faudra alors, déterminer si cette nouvelle activité sera une activité dite « complémentaire » ou à « temps complet ». Si les propriétaires décident de monter une activité hôtelière à plein temps et si le chiffre d’affaires annuel de cette dernière dépasse les 16 000 euros, ils pourront ainsi choisir plusieurs statuts. Le statut d’auto-entrepreneur semble être le meilleur. Pour ce faire, ils devront faire une déclaration à l’URSSAF mais il ne bénéficiera pas cependant du statut de commerçant. Si les revenus annuels ne surpassent pas 81 500 euros, le propriétaire pourra profiter de plusieurs avantages fiscaux. Ces derniers seront alors déductibles de l’impôt sur le revenu. De plus, il est possible d’opter pour le statut d’entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée. Dans ce cas, l’établissement sera inscrit dans le Registre du Commerce des Sociétés en tant qu’entreprise individuelle. Les revenus seront assujettis aux impôts sur les sociétés.

Mais d’autres statuts sont disponibles. Les propriétaires d’un hébergement peuvent choisir de créer une société telle qu’une EURL, SARL ou SAS. Ces sociétés fonctionnent sans capital minimum, mais présentent plusieurs avantages : en effet, ces statuts permettent, à titre d’exemple, de protéger efficacement le patrimoine personnel des associés en cas de dettes ou de poursuites. La société ainsi créée est une autorité juridique qui doit impérativement être enregistrée au RCS. À noter que depuis 2009 le statut vous permet de choisir en tout état de cause le régime d’imposition en fonction du montant des revenus perçus.

Étape 7 : réalisez les démarches administratives

Il y a de nombreuses déclarations à faire préalablement à l’ouverture d’un hôtel. En effet, avant de pouvoir ouvrir officiellement un hôtel, plusieurs formalités sont nécessaires :

  • La demande d’autorisation préalable en cas de travaux

Si vous souhaitez transformer un bâtiment existant en hôtel ou renover un hôtel déjà existant, vous devez alors émettre une demande effectuée auprès de la mairie, telle qu’une déclaration préalable de travaux ou une demande de permis de construire suivant les travaux prévus doit obligatoirement être effectuée auprès de la mairie. Ensuite, celle-ci autorise ou non l’exécution des travaux.

  • La déclaration de l’hôtel à la préfecture

Avant de pouvoir ouvrir un hôtel, il est obligatoire de faire une déclaration auprès de la préfecture du département du lieu d’implantation de l’immeuble avant l’ouverture de l’établissement. (article R.233-4 du Code rural et de la pêche maritime).

  • La déclaration sanitaire

Il est obligatoire de faire une déclaration sanitaire auprès de la préfecture de certains départements. Si vous projetez d’ouvrir un hôtel, il est nécessaire de vous informer préalablement auprès de votre préfecture au sujet de cette obligation.

  • L’immatriculation au RCS de l’entreprise exploitant l’hôtel.

L’entreprise exploitant le hôtel doit être immatriculée au registre du commerce et des sociétés au plus tard 15 jours après son ouverture. Il faut savoir que généralement, l’entreprise est immatriculée avant l’ouverture de l’établissement.

  • Les licences obligatoires en cas de vente de boissons alcoolisées

Si l’établissement vend ou propose des boissons alcoolisées à ses clients, il doit être obligatoirement titulaire des licences donnant droit à la vente de boissons alcoolisées :

  • La licence de 2ème catégorie permettent de distribuer des boissons alcoolisées jusqu’à 3 degrés maximum,
  • La licence 3ème catégorie permettent de distribuer des boissons alcoolisées jusqu’à 18 degrés maximum,
  • La licence 4ème catégorie permettent de distribuer tout type de boissons alcoolisées à l’exception de celles qui sont interdites à la vente.

Les boissons non alcoolisées peuvent quant à elles être librement distribuées.

Il est important de savoir que la licence restaurant ne peut être utilisée que pour vendre des boissons uniquement à l’occasion des repas. Pour pouvoir vendre des boissons en dehors des repas une licence débit de boissons est requise.

  • La demande de classement tourisme

S’il le souhaite, un hôtel peut demander son classement entant qu’hôtel de tourisme. Ce classement va de 1 à 5 étoiles permet alors d’évaluer l’hôtel sur la qualité de son confort et de ses services. Il n’y a aucune obligations à la demande de ce classement, et cela est gratuit.

L’HÔTELLERIE EN CHIFFRES

Voici les chiffres clés du secteur de l’hôtellerie :

  • La durée moyenne de séjour reste stable par rapport à l’année précédente. C’est la plus faible de toutes les régions françaises. Le taux d’occupation moyen des hôtels augmente de 0,7 points.
  • Le nombre de touristes français est enhausse de 4,6% en 2016
  • Avec 1 155 500 nuités, la fréquentation des hôtels est en hausse pour la deuxième année consécutive, elle progresse de 13% en 2016 contre 11% en 2015.
  • La France est la 1ère destination mondiale (87 millions de visiteurs)

OUVRIR UN HÔTEL : 5 CONSEILS POUR RÉUSSIR !

Avant d’ouvrir votre propre hôtel, voici  quelques éléments pour garantir son succès :

  1. Le produit: Dans un secteur fortement concurrentiel, savoir se démarquer est primordial. Vous devrez bâtir un nouveau concept et réfléchir notamment au type d’hôtel que vous souhaitez ouvrir. Pensez à travailler la décoration et le confort pour donner un avantage à votre établissement.
  2. Prix: Tout dépend du positionnement que vous souhaitez adopter (services en plus où non, cadeaux de bienvenue au clients…)
  3. Promotion: Aujourd’hui les hôtels ne peuvent plus compter exclusivement sur le bouche à oreille pour garantir leur succès. En effet les habitudes des consommateurs ont changé, le développement d’internet, des réseaux sociaux et des sites de critiques comme tripadvisor sont déterminants dans la promotion d’un hôtel. Garder un oeil sur son image sur ce type de média est indispensable pour assurer une bonne notoriété à son établissement.
  4. Place: La qualité de l’emplacement est un point clé pour réussir votre projet. Il est indispensable de ne pas se précipiter dans le choix de son local. Il faut se poser plusieurs questions avant de choisir une adresse : la visibilité, la population du quartier ciblé, la facilité pour accéder à l’établissement et le type de concurrence à proximité.
  5. Plan d’affaires: comme pour toute création d’entreprise le business plan est indispensable pour monter une affaire pérenne et en toute sécurité. Le business plan vous permettra de rédiger vos idées et ainsi de pouvoir rencontrer les banques pour les convaincre de vous faire confiance. Vous trouverez un modèle de business plan hôtel sur notre site.

BESOIN D’UN COUP DE POUCE ?

DÉCOUVREZ NOS GUIDES COMPLETS PAR SECTEUR D’ACTIVITÉS

CET ARTICLE VOUS A PLU ?
VOTEZ !
COMMENT OUVRIR UN HOTEL RESTAURANT : LE GUIDE COMPLET
5 (100%)
7 votes

CONNECTÉ
SUR LES RÉSEAUX
NEWSLETTER
INSCRIVEZ-VOUS !
Recevez une fois par mois toute l'actualité du Business Plan dans votre boite mail.
2017-06-02T14:29:05+00:00

Poster un Commentaire

Me notifier des
avatar
wpDiscuz