Le plan de financement

Le bilan prévisionnel du business plan

La création des tableaux financiers qui composent la partie chiffrée du business plan sont souvent une étape difficile aux yeux des entrepreneurs. L’objectif est de donner les clés aux créateurs d’entreprise de manière à ce qu’ils puissent construire des tableaux financiers cohérents, véritable gages de solidité d’un projet pour les financeurs. Après avoir vu le compte de résultat, nous allons étudier le plan de financement, capital pour parvenir à convaincre les banques et les différents investisseurs que vous avez la maîtrise des investissements nécessaires à la création de votre entreprise.

Définition du plan de financement

Le plan de financement permet de lister les grandes dépenses nécessaires aux lancement de l’entreprise ainsi que les capitaux requis pour les financer. Toutes créations reposent sur des investissements qui permettront à l’entreprise de vendre son produit ou service. Le plan de financement se présente alors sous la forme d’un tableau en deux parties : les ressources externes et les emplois.

Les ressources externes

Ce sont les ressources qui permettent d’obtenir les investissements indispensables au fonctionnement de l’entreprise. Elles sont divisées en deux catégories :

  • Capital, apports en compte courant, etc. Ce sont les ressources directement apportées par le chef de l’entreprise et par ses associés (le cas échéant).
  • Les emprunts, subventions, primes, etc. Ce sont les ressources dites complémentaires souvent sous la forme de prêt bancaire ou d’aides.
UTILISEZ NOTRE OUTIL EN LIGNE POUR OBTENIR FACILEMENT VOTRE PLAN DE FINANCEMENT

Inscrivez-vous pour bénéficier gratuitement de notre logiciel

Les emplois

C’est l’ensemble des dépenses que doit supporter l’entreprise pour maintenir son niveau d’activité. Cela corresponde en général aux immobilisations de la partie actifs du Bilan de l’entreprise. On peut le diviser en trois groupes :

  • les immobilisations corporelles, incorporelles et financières comme les investissements en matériel, aménagements, etc.

Attention les valeurs sont à noter en Hors Taxe sauf si l’entreprise ne peut pas récupérer la TVA. De plus seul les dépenses de plus de 500 € HT sont considérées comme des investissements.

  • les remboursements d’emprunt.
  • la variation du besoin en fond de roulement (BFR), qui correspond au décalage de trésorerie entre les entrées et les sorties d’argent en lien avec l’activité de l’entreprise.

LE CONSEIL

DE CREER-MON-BUSINESS-PLAN.FR

Lorsque vous complétez le plan de financement il est important de toujours garder des emplois d’un montant égal aux ressources externes. Les totaux des deux parties du tableau doivent être identiques. Si ce n’est pas le cas il convient de trouver de nouveaux financement externes (prêt d’honneur, emprunt bancaire, etc.) ou bien de renoncer simplement au projet pour éviter de se lancer dans une aventure perdue d’avance. La réalisation des différents tableaux financiers, que ce soit le compte de résultat ou le tableau financier est indispensable pour bâtir un business plan solide, qui sera à même de convaincre les financeurs.

CET ARTICLE VOUS A PLU ?
VOTEZ !
COMMENT FAIRE SON PLAN DE FINANCEMENT ?
4.4 (87.5%)
8 votes

CONNECTÉ
SUR LES RÉSEAUX
NEWSLETTER
INSCRIVEZ-VOUS !
Recevez une fois par mois toute l'actualité du Business Plan dans votre boite mail.
2017-05-16T10:54:04+00:00

Poster un Commentaire

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Valentin
Invité

Merci de souligner l’importance du plan de financement. Il est d’ailleurs indispensable de le regarder sur plusieurs années car, comme vous l’indiquez, la composante BFR en lien avec l’activité de l’entreprise va augmenter au fur et à mesure que l’entreprise se développe. Et c’est à anticiper dès le début pour bien financer toute la trésorerie nécessaire à la croissance de l’entreprise.

wpDiscuz